6

 

RV8 de Psychose - Normand Gingras

Finition 2

Premier | Précédent | 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 | Prochain | Dernier

 

Finition 3

Finition 1

__________________________________________________________________________________

dimanche 8 mars 2015 – peu de progrès cette semaine

Cette semaine, très peu de travail car je livrais une formation à Montréal vendredi et samedi, donc départ jeudi soir et retour tard samedi soir. Tout a bien été mais j'étais crévé... et la formation n'est pas terminée, je dois livrer deux autres jours les 27 et 28 mars prochains! j'étais trop fatigué pour faire du travail dans le garage... j'ai donc relaxé dimanche...

Avant mon départ, j'ai posé quelques rivets et fabriqué des petites tôles pour le fuselage avant. Sur mon chemin de retour de Mtl, j'en ai profité pour arrêter chez Michel d'Aéroaventure à l'aéroport de Hawkesbury prendre la pinte de primaire Ekopoxy qu'il avait reçue de Stewart Systems. Michel est fort sympathique et il a bien voulu me faire visiter son atelier de peinture où quelques avions étaient en stades divers de réparation. Il est fort bien équipé et j'ai l'intention de faire peinturer mon RV8 chez lui lorsque je serai prêt. Il me reste seulement à terminer la construction et à décider du scheme de peinture....mince affaire! ;-)

__________________________________________________________________________________

dimanche 1 mars 2015 – suite des installations de la jupe et rivetage de la tôle avant

Cette semaine, j'ai continué le rivetage de la tôle avant, cette fois avec l'aide d'Alex qui m'a beaucoup aidé avec les rivets difficiles d'accès. Avant qu'il n'arrive, j'ai dû préparer des pièces servant à installer la penture de la porte de soute à bagage. J'ai pu riveter l'Intérieur de la porte. Il me reste à installer les dispositifs de blocage du verrou.

Encore une fois, ça a pris plus de temps que prévu, les rivets dans la tour d'atterrissage nous donnant beaucoup de fil à retordre. J'ai modifié un marteau de briqueleur acheté chez Rona pour atteindre les queues de ces rivets. Toutefois le marteau n'étant pas très massif, les rivets ont nécéssité beaucoup de martelage. En plus, il était difficile dans cet espace très restreint de déterminer et maintenir l'angle optimal de l'outil pour bien applatir les rivets. Mais bon, la grande majorité du rivetage de la tôle est terminée, j'attends deux rivets AN426AD3-10 de ACS pour terminer de façon défintive.

J'ai aussi décidé de couper dans la fibre de la jupe, ce qui n'a pas aidé ma situation. J'ai donc re-fibré. Je dois maintenant ajouter des couches à l'intérieur pour combler le vide entre le plexi et l'intérieur de la jupe tout en ponçant l'extérieur pour réduire l'épaisseur. Alors, encore du ponçage en perspective.... :-(

__________________________________________________________________________________

dimanche 22 février 2015 – suite des installations de la jupe et rivetage de la tôle avant

Vendredi j'ai donné une formation à environ 70 participants à Laval, ça bien été.

Cette semaine, j'ai préparé la jupe pour le rivetage et j'ai complété quelques petites tâches en guise de préparation, dont le ponçage du rebord supérieur pour le mettre à distance égale du cadre sur toute sa longueur. J'ai aussi peinturé en blanc les quelques égratignures que j'ai faites en insérant les clecos dans la jupe. Finalement, j'ai ajouté un primaire spécial sur le plexi pour le préparer à l'adhésion du Sikaflex, un scellant-colle pour les pare-brise de bateau. Pour la jupe arrière, j'hésite encore à savoir si je dois couper dans la fibre de verre pour réduire l'écart entre le plexi et la jupe. J'ai demandé l'opinion d'Alex, je lui ai envoyé quelques photos, j'attends sa réponse.

J'ai continué le rivetage de la tôle supérieur avant, quelques rivets me donnent du fil à retordre... j'aurai besoin d'aide pour les installer. Il me manque aussi quelques rivets AN426AD3-8 et AN426AD3-10. J'espère pouvoir en dénicher quelque part, sinon j'aurai à les commander chez ACS. Je trouve que j'ai un peu perdu l'habitude du rivetage... j'ai provoqué quelques pocques... :-( ... dommage car elles sont sur une des surfaces les plus visibles de l'appareil... j'espère que le peintre saura bien cacher les pocques avec du bondo... éventuellement.

_________________________________________________________________________________

le dimanche 15 février 2015 – début des installations de la jupe et du tableau de bord

Ayant installé les pièces F-8104-L/R, je peux maintenant faire le rivetage de la tôle F-821-1, ce que j'ai débuté en installant le tableau de bord en permanence. J'aurais aimé continué aujourd'hui mais j'ai opté d'entamer pose de la jupe de la verrière.

Pour la jupe, j'ai commencé en installant du ruban UHMW sur les parois intérieures, question de coussiner contre les frottements qui risquent de provoquer des égratignures sur la tôle du fuselage. J'ai aussi installé un mince ruban d'isolation entre le cadre et le plexiglass, pour enlever un peu de pression sur le plexiglass qui est coincé entre la jupe et le cadre d'acier. J'ai ensuite fixé la jupe à l'aide de clecos et j'ai constaté que certains trous de la jupe n'étaient pas alignés avec les trous du cadre et les rivets ne rentraient pas. J'ai donc refait ces perçages. Je constate aussi à l'arrière, un espace assez grand entre la fibre de verre et le plexiglass, mais je vais le laisser comme ça et tâcherai de le remplir avec un scellant.

Vendredi et samedi nous avons été à Acton Vale pour un tournoi de hockey de Marc Antoine. Son équipe et lui ont bien joué et ont gagné trois des quatre matchs. Au quatrième, ils ont affronté une équipe très forte mais les arbitres ont mal géré le match et ont laissé passer de nombreux coups bas qui auraient dû être pénalisés. Peut-être qu'on aurait pu les battre, peut-être non, mais avec des arbitres aussi lâches l'équipe n'avait aucune chance, c'est sûr. Même si ce n'est qu'un jeu, c'est frustrant de voir ce genre d'incompétence.

Quelques photos. Voici la pièce F-8104-L, peinturée et rivetée en place. Il me reste à la viser avec des vis #6 à l'arceau du pare-brise. Celle de droite est installée de la même façon.

Tableau de bord, sous-tableau gauche partiellement rivetée en place.

À gauche, la jupe prête pour la pose des rivets, et à droite, l'espace à remplir avec un scellant, ce que je ferai une fois la jupe passée au primaire.

__________________________________________________________________________________

le dimanche 8 février 2015 – enfin la peinture!

Cette semaine, vendredi en fait, j'ai reçu ma peinture EkoCrylic Juneau White. Richard, un copain de Michel chez Aéroaventure, a accepté de me l'apporter de Hawksbury. Richard, si je me souviens bien, est propriétaire d'un PA-18 SuperCub qu'il m'a invité à venir voir un jour. Merci encore Richard!

Donc dimanche, j'ai pu peinturer mes pièces: intérieur de la jupe, intérieur des capots, et quelques pièces d'aluminium, dont les pièces F-8104-L/R que je dois installer avant de pouvoir faire le rivetage de la F-821-1 tôle supérieure avant. J'ai commencé en peinturant l'intérieur des capots, question de m'habituer à la technique de vaporisation sur une pièce où je ne désirais pas forcément une bonne finition. Par contre, je désire avoir l'intérieur des capots peinturé en blanc, question de mieux voir les fuites d'huile du moteur lorsqu'elles se produiront. Ça m'a pris un certain temps à «prendre le pli» mais enfin, j'ai réussi à bien appliquer sur toutes les pièces sans faire de coulisses. Je suis fier de moi.... :-) .

Voici donc ma technique: appliquer une couche «brumeuse» («fog coat») tel qu'indiqué dans les directives. Attendre 5-10 minutes. Ensuite, appliquer une couche plus épaisse, mais attendre quelques secondes avant de faire une deuxième passe, question de vérifier si elle devient mirroitante. Si oui, on arrête, sinon, on fait une autre passe... et on continue ainsi jusqu'à ce qu'on ait une surface lisse et mirroitante partout... Ci-dessous quelques photos: pièces d'alu et intérieur de la jupe et du capot. Étant donné que je n'ai pas le gène du peintre, je suis très très satisfait du résultat... :-). Je peux maintenant passer à l'intallation finale de la jupe sur la verrière et le rivetage de la tôle supérieure avant, et le tableau de bord...

Autres petits travaux: j'ai pu installer les anneaux d'ancrage sur la soute de bagages. Il aurait été préférable qu'ils soient fixés à la structure arrière, toutefois c'était difficilement réalisable. J'ai donc opté de les fixer sur la surface du plancher, qui est somme toute assez mince, mais tout près des pièces structurelles. Avec les doubleurs fournis, ça devrait tout de même être suffisamment solide. J'ai aussi fait des encoches dans les parois arrières F-876-L/R qui interféraient avec des sorties de câblage dans la nervure F-807, question de m'assurer que les bords de ces pièces ne frottent pas contre les câblages qui passent à proximité. Finalement, j'ai remplacé les tiges des volets hypersustentateurs («flaps») avec un nouveau modèle plus robuste, conçu pour le RV-9. On voit la nouvelle (à gauche) et les anciennes tiges (à droite) sur la photo ci-dessous. Vu son diamètre plus grand, j'aurai peut-être à agrandir le trou dans le fuselage où doit passer cette tige.

Voici les anneaux de fixation de la soute à bagages. Ils sont disponibles chez Vans Aircraft.

Les anneaux sont amovibles. Deux boulons AN-4 retiennent les fixations en place.

 

__________________________________________________________________________________

le dimanche 25 janvier 2015 – suite du primaire et de la peinture

J'ai pris un soir cette semaine pour encore faire du primaire. Enfin, certaines pièces sont maintenant terminées et je les ai apportées chez moi. D'autres pièces bénéficieraient d'une autre couche ou deux.... et d'autres encore doivent attendre l'application de la peinture blanche.

J'ai reçu de Dynon Avionics un nouveau tube de pitot chauffant, gratuitement. Dynon a découvert que le pitot chauffant pouvait se bloquer sous certaines conditions où l'appareil chauffant ne réuississait pas à faire fondre la glace qui s'y formait, ce qui peut gravement fausser les indications de vitesse dans l'habitacle. Une suitation potentiellement très dangeureuse, surtout dans des conditions IFR. Ils ont donc conseillé à tous les propriétaires de remplacer, gratuitement, le tube pitot pour un nouveau modèle qui ne souffre pas de ce problème.

Quelques photos ci-dessous. La première démontre le pitot à remplacer, la deuxième le même pitot avec les tuyaux coupés, le rendant inutilisable. Dynon exige une telle photo comme preuve que l'ancien pitot a été détruit, sinon il faut leur envoyer par la poste.

Ci-dessous: le nouveau tube pitot, prêt à installer, ce que je ferai une fois l'avion transporté à l'aéroport.

Quelques pièces en fibre de verre, passées au primaire, «presque parfaites» et enfin prêtes pour l'installation.

Aujourd'hui j'ai débuté la finition des carénages d'ailes et de la porte d'accès pour l'huile du moteur. Cette porte s'installe sur le capot supérieur.

__________________________________________________________________________________

le dimanche 18 janvier 2015 – suite du primaire et de la peinture

Cette semaine j'espérais pouvoir terminer le primaire sur les pièces en fibre de verre.. eh bien non, ça continue, toujours plus lentement que prévu. Encore du ponçage à faire pour rendre les pièces lisses. Alors que la peinture Ekopoxy n'exige qu'un masque à filtre et non un masque qui reçoit de l'air extérieur, j'ai des irritations à la gorge et un léger goût de primaire dans la bouche... pas bon ça. Je vais apporter mon système Hobby Air chez Alex la prochaine fois.

Ce weekend escapade à Châteauguay pour un tournoi de hockey pour Marc Antoine. L'équipe manquait de joueurs et n'a pas réussi à s'imposer contre des équipes beaucoup plus fortes. Après une victoire et deux défaites, nous sommes revenus samedi. Dimanche, j'ai dû étudier pour une entrevue pour un poste qui aura lieu vendredi.

Dimanche, j'ai passé quelques heures seulement à finaliser des petits trucs, dont le déplacement de la connexion pour la gauge de pression de la tuyère d'admission («intake manifold pressure gauge»).

J'ai reçu cette semaine mon nouveau autopilote de TruTrak. Ils ont eu un solde de Black Friday où leur autopilote Vizion 385, qui comprend toutes les fonctions disponibles, était réduit de 1000$! Mon autopilote, le Vizion 380, est moins performant et je l'ai payé environ 1000$ de plus. Ils m'ont alors permis d'échanger mon 380 pour un 385 gratuitement, en autant que je paie les frais de courrier. Marché conclu! C'est très très chic de leur part! Il faut dire que le prix de l'avionique diminue toujours, et je me compte chanceux d'avoir pu installer tous les bidules que j'aie. Pour rendre mon avion conforme IFR, il me manque seulement un appareil GPS homologué, avec afficheur. Pour le moment ils se chiffrent autour de 10000$. Je prévois en installer un éventuellement, en espérant que les prix continueront à baisser. ll me faut aussi obtenir ma qualification IFR, ce qui n'est pas une mince affaire non plus...

__________________________________________________________________________________

le dimanche 11 janvier 2015 – suite du primaire et de la peinture

Un peu d'activité encore sur le primaire qui prend beaucoup plus de temps que prévu: suite à avoir posé le primaire Ekofill pour protéger la fibre de verre contre les rayons UV, j'ai ajouté du primaire Ekopoxy, qui est un peu plus résistant. Toutefois, ce primaire laisse davantage paraître les défauts... j'ai donc encore beaucoup de ponçage à faire pour rendre les surfaces lisses... :-( . De plus, j'ai découvert que ma pinte de peinture blanche Ekopoly est inutilisable car on doit l'utiliser au cours de l'année qui suit sa mise en boîte et ça fait déjà quelques années que je l'ai... pas moyen de lui donner une consistance minimale même en la remuant pendant 1,5 heures. Je dois donc acheter une autre pinte, ce qui va retarder la finition de la jupe de la verrière et la pose des rivets sur la tôle superieure avant car je dois peinturer quelques pièces avant de les installer en permanence. J'aurais dû vérifier son état avant le début de mes activités de primaire, j'aurais pu alors la commander bien avant aujourd'hui... mais bon, j'ai tout de même beaucoup d'autres tâches à faire en attendant.

En effet, j'ai continué à re-router des câblages: ceux de la tour gauche d'atterrissage et ceux qui mènent au moteur. J'ai fixé les câblages-contrôle de l'alternateur, du bus-batterie, du démarreur et du solonoide de la batterie. J'ai aussi enlevé un des PMags, question de le tourner pour faciliter l'installation du câblage. Eh bien, j'ai découvert que l'espace autour du PMag est assez restreint, ce qui limite l'angle de la pose. Je l'ai donc enlevé pour rien et je dois maintenant acheter des rondelles étoiles neuves («star lock washer»).

__________________________________________________________________________________

le dimanche 4 janvier 2015 – début du primaire et de la peinture

Beaucoup d'activité pendant le temps des fêtes... j'en ai surtout profité pour me rendre chez Alex faire du primaire. Suite à beaucoup de ponçage, et encore du ponçage, je n'ai pu poser que deux couches de primaire Ekofill. Alors que j'ai très peu de trous de punaises :-) , j'ai provoqué quelques coulisses que j'ai dû reponcer... :-( Il me reste une dernière couche de primaire à poser mais avant j'ai encore du ponçage à faire. Par la suite, je pourrai apposer la peinture Ekopoly sur quelques pièces d'alu, l'intérieur des capots et l'intérieur de la jupe. Je n'ai vraiment pas le gène du peintre...

Le temps des fêtes étant toujours très occupés, je n'ai pas pu tout faire le travail que je souhaitais, et le bureau reprenant demain, je dois retarder jusqu'à la fin de semaine prochaine. Une fois la peinture et primaire complétés, il me restera alors à riveter la jupe au cadre de la verrière, de faire la finition et le primaire de l'extérieur. J'aurai à commander un autre litre de Ekofill car il ne m'en reste presque plus...

J'ai pu aussi faire quelques petites tâches, dont le re-routage de quelques câbles électriques dans la tour d'atterissage gauche et la pose de la tôle du panneau électrique que j'avais passée au primaire.

Ici on voit mon atelier de peinture improvisé dans l'atelier d'Alex. Il est bien gentil de me laisser occuper l'espace pour faire tout ça.... Thanks Alex!

__________________________________________________________________________________

le dimanche 21 décembre 2014 – encore des préparatifs pour le primaire et la peinture

Cette semaine deux incidents tristes ont eu lieu, ma tante préférée Blandine à 86 ans, est mourante, et ma belle-mère Marcelle a subi un infarctus, mais elle se porte bien suite à l'installation d'un stent avec deux autres prévus pour demain.... Tout ça met un gros bémol sur le temps des fêtes. :-(

À chaque fois que je suis confronté à la mort ou à la maladie, ça me rappelle l'importance de prendre le temps de faire ce qu'on aime avec ceux que nous aimons... Dans cette perspective, j'aurais aimé avoir commencé et terminé mon avion 10 ans plus tôt! Mais bon...

Je poursuis donc avec les préparatifs pour le primaire et la peinture chez Alex. Ah que je déteste le ponçage... mais bon, c'est un mal nécessaire. J'espère avoir terminé avec le ponçage pour me permettre de faire la peinture ce mardi alors que je serai en congé. J'ai divergé en ré-installant les stick grips que j'ai finalement reçus jeudi. J'ai aussi testé les fonctions du compensateur et des volets. Tout marche.

J'ai encore du câblage à re-router dans la tour gauche du train atterissage, mais ça va attendre le primaire et la peinture....

___________________________________________________________________________________

le dimanche 14 décembre 2014 – préparatifs pour le primaire et la peinture

Cette semaine, j'ai tenté de préparer mes pièces pour le primaire et la peinture des pièces de fibre de verre et d'alu. Dimanche, je suis allé chez Alex pour l'aider à bouger des objets lourds et pour préparer l'atelier de peinture. Ingrid, sa conjointe, a beaucoup apprécié retrouver l'espace de son salon une fois que nous avions déplacé les échaffaudages servant à vernir les poutres au plafond. C'est très beau!

Dans son atelier au sous-sol, nous avons utilisé la moitié d'un garage «Tempo» pour concocter un atelier de peinture temporaire. Cette semaine j'ai acheté un filtre M60 de Motorguard, que j'ai acheté chez Auto Value, à Gatineau, non loin de chez moi.

J'ai pu presque terminer l'installation du câblage pour les sièges... il me reste à installer les interrupteurs que je devrais recevoir cette semaine.

Au menu cette semaine: ponçage et préparation de pièces pour qu'ils soient prêts pour le primaire et la peinture la fin de semaine prochaine.

___________________________________________________________________________________

le dimanche 7 décembre 2014 – encore des petits progrès

Cette semaine j'ai reçu ma console et mes stick grips de Optima-Imaging. Malheureusement, les indications des stick grips laissent un peu à désirer, on a mal posé les étiquettes du micro et les autres sont mal coupées. J'ai donc tout enlevé avant qu'il ne soit trop difficile de le faire.

La console laisse aussi à désirer mais cette fois c'est de ma faute... j'ai encore une fois percé mes trous aux mauvais endroits. Pour bien faire, je devrais commander une nouvelle pièce chez Vans, et cette fois faire poser les étiquettes avant de faire les perçages. J'ai posé la console tout de même et ce n'est pas si mal. Je vais attendre avant de commander une nouvelle pièce. On aperçoit cette console sur la photo ci-dessous.

J'ai aussi taillé la tôle supérieure avant de chaque côté, là ou l'arche de la verrière est fixée au fuselage par des boulons AN3. Ensuite j'ai appliqué du scellant Pro-Seal sur la rangée des trous de rivets du pare-feu, question de bien sceller le joint contre les flammes et la fumée dans l'habitacle. Ce fut, comme d'habitude, un boulot salaud... mais bon, c'est fait.

Je croyais être prêt pour le rivetage de toute la tôle, mais je m'aperçois que je dois peindre en blanc deux pièces F-8104-L/R avant de les installer. Je dois donc me rendre chez Alex et le convaincre de me laisser installer son abri d'auto en guise d'atelier de peinture. J'en profiterais pour tout passer au primaire et ensuite peindre les pièces qui en ont besoin : intérieur de la jupe, intérieur du capot, pièces pour le siège arrière et quelques autres.

___________________________________________________________________________________

le dimanche 30 novembre 2014 – encore des petits progrès

Cette fin de semaine, j'ai livré la deuxième partie d'une formation à un groupe de 21 participants qui ont adoré. Plusieurs se sont montrés intéressés pour suivre une formation avancée que je dois maintenant organiser.... : -)

Donc, pas beaucoup de temps pour l'avion, surtout que Marc Antoine avait un tournoi de hockey vendredi, samedi et dimanche. Son équipe, les Olympiques de Hull, a terminé deuxième. Lors du dernier match, son équpe a super bien joué contre une équipe beaucoup plus costaude qu'eux et n'ont perdu que par un point.... Bravo Olympiques!

J'ai continué l'installation du câblage pour les sièges chauffants, ayant reçu une commande d' ACS dans laquelle il y avait du câblage Tefzel, qui est la norme en aviation. Le câblage fourni avec les sièges a une gaine en PVC, ce qui produit une fumée très toxique lorsqu'inflammé. Je pu changer les sections plus longues mais certaines petites sections, celles qui se trouvent logées dans le siège, y sont toujours. Aussi, j'ai opté de remplacer les interrupteurs fournis par des interrupteurs semblables à ceux que j'ai déjà. Alors que les interrupteurs fournis sont très bien, ils seraient probablement plus difficiles à remplacer s'ils flanchent. Aussi, ils requièrent un trou de diamètre de 3/4 de po. alors que les interrupteurs remplaçables que je compte installer requièrent un trou de 1/2 po. de diamètre seulement. Et il est toujours plus facile d'augmenter le diamètre d'un trou que de le réduire par la suite..... ;-)

Je suis allé voir le Bearhawk de Michel Roy cette semaine... quel avion! Tellement différent et plus grand qu''un RV.. et Michel fait de l'excellent travail. Il est en train de terminer l'installation de la toile sur les ailerons et espère aller de l'avant avec l'installation de son moteur six cylindres Lycoming par la suite. Michel m'a gentiment passé son pistolet de peinture pour que je puisse passer mes pièces au primaire dans les semaines à venir. Merci Michel!

J'ai aussi fait des progrès avec l'inscription des indications sur la console droite et sur les stick grips. Je devrais les recevoir cette semaine de Optima-Imaging. Optima Imaging a accepté de réduire leur prix sur la pièce de tableau de bord où une des indications est floue. J'aurais préféré qu'ils puissent effacer et recommencer le travail, toutefois ils risquaient de gâcher la peinture sous-jacente. C'est quand même chic de leur part de réduire le prix. Une fois terminé, je pourrai installer le tableau de bord et la console en permanence dans le fuselage, en même temps que la tôle supérieure avant. Pour l'installation de certains rivets, j'aurai besoin d'aide et mon beau-père Jean-Jacques s'est offert. J'ai encore quelques tâches à accomplir avant d'être fin prêt, mais j'accepterai son offre avec plaisir...

Selon certains constructeurs, il est plus sage d'installer avec des vis le tableau de bord lors de la pose des rivets sur la tôle supérieure avant, question de s'assurer que son emplacement est optimal. Sinon, on risque d'avoir des ennuis avec le tableau de bord qui risque d'être difficile à installer et enlever.

___________________________________________________________________________________

le dimanche 16 novembre 2014 – petits progrès

Cette fin de semaine j'ai donné une autre formation, deux jours d'une formation de quatre jours, les deux derniers jours auront lieu dans deux semaines. J'ai pu changer le câble d'activation du frein de stationnement pour un autre qui a un manche en T, question de bien le différencier des deux manettes d'activation du chauffage de l'habitacle. Le câble est un peu plus robuste que celui qui y était, il alors un peu plus difficile à manier.

J'ai finalement reçu de Flightline Interiors, les deux pochettes de cuir qu' Abby a confectionnées. Ils font parfaitement. Il me reste à les installer.

__________________________________________________________________________________

le dimanche 9 novembre 2014 – refonte partielle du câblage

J'ai passé beaucoup de temps à refaire le routage du câblage électrique, surtout les fils qui vont à la console droite. J'ai dû en allonger quelques uns pour optimiser leur parcours. Je dois aussi en refaire quelques-uns entre divers composantes, dont l'autopilote et le EFIS. Pour ce faire, j'aurai à acheter du câblage neuf chez Aircraft Spruce et une foule de zip-ties.

J'ai réussi à modifier le support pour le transpondeur Trig TT22 et déplacer celui du détecteur de Monoxide de Carbone Guardian qui interfèraient physiquement avec la boussole.

Alex m'a encore une fois donné des conseils sur la préparation de la fibre de verre avant de faire la peinture. Ça me rassure de savoir qu'il me reste peu de ponçage à faire.

J'ai finalement reçu le tableau de bord avec les inscriptions de Optima-Imaging. Ils ont fait un bon travail, toutefois une des inscriptions est assez floue, comme si elle était hors-focus. Je dois leur en parler, quoique je doute qu'ils puissent reprendre le travail. J'aurai donc à surveiller leur travail de près pour les autres inscriptions que je dois faire faire si je décide d'aller de l'avant avec eux. Je pensais leur demander de faire les inscriptions sur mon stick grip et sur ma console droite. Si je vais de l'avant, je leur demanderai de faire des tests au préalable.

___________________________________________________________________________________

le dimanche 2 novembre 2014 – varia

J'ai passé plusieurs soirs cette semaine à terminer des petites tâches qui trainaient depuis quelque temps: tailler la cuirette du parebrise, sécuriser quelques câbles électriques, installer des vis plus longues pour à la fois retenir le rail de la verrière et soutenir le tuyau de la pression statique avec des fixations Adel, changer l'ordre des étiquettes sur les boîtes de fusibles du panneau électrique, réfléchir à l'installation du câblage des stick grips, consulter Alex sur comment faire la réparation des carénages de roues.

J'espérais qu'Optima-Imaging aurait terminé les inscriptions du tableau de bord, mais ce n'est pas le cas. Il devrait être enfin prêt cette semaine. Lorsque je l'aurai reçu, je pourrai enfin l'installer en permanence sur l'avion ce qui me permettra aussi de riveter la surface supérieure avant.

___________________________________________________________________________________

le dimanche 26 octobre 2014 – ça continue tranquillement

J'espérais pouvoir consacrer beaucoup de temps à l'avion ce weekend mais de nombreux petits projets ont passé avant: révision d'un texte, révision d'un PowerPoint pour une formation que je dois donner dans quelques semaines, réparation des pneus de mes deux vélos, purgation des tuyaux d'arrosage au triplex...

J'ai toutefois pu terminer en grande partie l'installation du ventilateur-débueur où j'ai pu trouver un caoutchouc ayant une épaisseur de 1/4 po, que j'ai installé entre la tôle et le grillage. Aussi, j'ai remplacé les fils électriques par du Tefzel sur presque toute la longueur, je n'ai pas osé dé-soudé du moteur commet tel, surtout qu'il me faudrait enlever un couvert bien collé sur le moteur que je risque d'endommager à nouveau. Il me reste à brancher le fil de puissance à l'interrupteur du tableau de bord.

J'ai aussi fait l'installation des accoudoirs en cuir que j'avais reçus de Classic Aero. Pour ce faire, j'attendais l'arrivée des panneaux de cuir de Flightline Interiors, car l'épaisseur de ces dernières a un impact sur l'emplacement exact des accoudoirs. J'ai fabriqué un gabarit en aluminium pour m'assurer que les perçages seraient faits aux bons endroits, et ça s'est bien déroulé.

Dimanche j'ai pu installer la prise de 12V dans l'habitacle. Cette dernière servira à alimenter en puissance les iPad, iPod et téléphones de toutes sortes. Je l'ai placée entre le pilote et co-pilote pour permettre l'accès convivial aux deux occupants. Chantale voudra sûrement y brancher son iPod et son téléphone cellulaire. Je l'ai testée et elle fonctionne! Il me reste à sécuriser les câblages et ajouter une indication du voltage (12 V) et ampérage maximum (10 A).

J'ai aussi apporté mon tableau de bord chez Optima-Imaging pour y faire inscrire en sérigraphie, les labels des interrupteurs. Je trouvais Mark It! très dispendieux et pas facile d'accès, étant situés au sud de l'aéroport d'Ottawa, une bonne heure de chez moi, surtout lorsque la circulation est dense. Optima Imaging sont moins chers et situés à Hull, pas très loin du bureau.

_______________________________________________________________________________________

le lundi 21 octobre 2014 – encore de minces progrès

Cette semaine j'ai donné une formation à Montréal à un groupe de 80 psychologues. Ils ont bien aimé et plusieurs ont exprimé l'intérêt de poursuivre des formations plus poussées. Donc, pas beaucoup de temps pour l'avion. J'ai tout de même percé un trou pour le ventilateur-débueur, mais j'ai endommagé le ventilateur en tentant d'y souder des fils tefzel au lieu des fils qui sont inclus et je dois donc en acheter un neuf.

J'ai reçu les panneaux de cuir et moquettes de Flightline Interiors. De façon générale, les pièces sont bien taillées et fabriquées. Il y a quelques pièces dont les dimensions ne correspondent pas à celles désirées.

Par exemple, ni l'une ni l'autre de ces deux pochettes n'est assez longue pour pemettre de la fixer sur les nervures. Il faut dire que Abby chez Flightline n'a jamais fait de telles pochettes auparavant. J'aurai à lui indiquer plus précisément les mesures requises en lui envoyant un gabarit en carton.

Ici on voit que les velcros cousus sur la moquette dépassent légèrement à gauche à droite de la gaine. Je crois que Abby les a cousus à 5 po. de distance entre elles, pourtant j'avais bien indiqué que la mesure était de 5 po de centre à centre.

Trou pour le ventilateur-débueur. Je dois y installer un ventilateur pour ordinateur de 80 mm.

__________________________________________________________________________________

le dimanche 5 octobre 2014 – minces progrès

J’espérais donner un bon coup sur la fibre de verre en fin de semaine, mais le temps pluvieux m’a empêché de faire du ponçage à l’extérieur samedi et dimanche nous avons peinturé l’entrée.... :-( J’ai tout de même poncé les carénages du train d’atterrissage et commencé à poser les écrous prisonniers qui permettront de les fixer sur le fuselage.

Je viens d'aller chercher chez Ottawa Powder Coatings mon tableau de bord peinturé en gris, la même couleur que le cuir des mes sièges. Ils ont fait un excellent travail. Je dois maintenant l’apporter chez un fabriquant d'enseignes comme Mark it! pour faire inscrire les indications des interrupteurs. J’espérais faire inscrire sur le tableau de bord, la console droite et les poignées des manches de contrôle. Encore une fois, j'aurai peut-être à déchanter car les prix sont fort élevés lorsqu’il s’agit de faire un seul exemplaire. Je suis donc en train de demander des estimés d'autres fabriquants. Dans le pire cas, je pourrai peut-être me limiter au tableau de bord. Je me résignerai à utiliser les étiquettes transparentes qui ont un look moins professionnel mais qui sont beaucoup moins chers. Puisque je pense éventuellement ajouter un alternateur secondaire, j’aurai besoin d’un interrupteur et d’un disjoncteur additionnels sur la console de droite sur laquelle j'ai déjà prévu leur emplacement. Mieux vaut alors d'attendre que tous les interrupteurs soient en place et de payer une seule fois pour faire inscrire les indications de façon permanente.

J'ai aussi fixé mon antenne Com Bob Archer à la verticale dans le saumon d'aile droit. Cette antenne doit être orientée à la verticale pour maximiser son efficacité car les ondes Com sont apparement polarisées dans le sens vertical alors que celles de navigation (VOR et ILS) sont orientées à l'horizontale. Je l'ai donc courbée et fixée à l'aide de deux angles en aluminium. J'ai installé de façon préliminaire cette antenne il y a fort longtemps mais j'ai décidé, suite à des lectures sur ses performances depuis, de m'en servir pour un deuxième radio Com que je compte installer éventuellement. Pour le com principal, j'ai installé l'antenne de Comant sous le fuselage.

__________________________________________________________________________________

dimanche 28 septembre 2014 – encore de la fibre de verre

Nous avons eu droit à une météo formidable cette semaine, toutefois nos projets de peinture du salon et de la salle à dîner nous ont tenus à l'intérieur. En plus, j'ai passé la journée samedi à préparer une formation que je dois donner dans quelques semaines à Montréal. Plus tôt cette semaine j'ai apporté mon tableau de bord chez Ottawa Powder Coatings où j'ai appris que l'application me coûtera beaucoup plus cher que prévu car la couleur de peinture pour agencer avec celle de mon cuir est disponible sur commande spéciale seulement. J'ai hésité un peu en espérant trouver un autre fournisseur de peinture qui serait plus abordable, toutefois les choix de couleur ne correspondaient pas exactement. J'ai donc plongé plus profondément dans mes poches...

Suite à la peinture je vais faire inscrire les indications des interrupteurs par un professionel: Mark it!. J'espère que ça sera moins onéreux que la peinture..!

__________________________________________________________________________________

lundi 22 septembre 2014 – encore de la fibre de verre

Le temps frais est déjà arrivé, ce qui me force à fermer du moins partiellement, les portes du garage pour y travailler. J'ai néanmoins continué le travail sur les capots où j'ai appliqué de la fibre pour lisser les contours des entrées d'air. Il me reste alors à appliquer trois couches de résine. Le froid fait en sorte que je dois attendre plus longtemps entre les couches car elles prennent plus de temps à sécher.

Hier, j'ai dé-assemblé mon panneau de contrôle afin de l'apporter chez Ottawa Powder Coatings où je prévois faire peinturer avec la même couleur de gris que le cuir des coussins.

Samedi, Chantale, Jean Jacques et moi sommes allé au déjeuner dans le hangar des Ailes d'époque du Canada où nous avons pu admirer des avions de la deuxième guerre mondiale et discuter avec des techniciens qui en font l'entretien. C'était très intéressant et nous avons passé une belle matinée.

Chantale m'a embarqué dans son projet de peinturer les murs du salon, ce qui a pris une bonne partie de mon dimanche et une partie de la soirée aujourd'hui. Il nous reste beaucoup à faire encore avant de terminer ce projet alors je prévois encore des retards sur la construction.... :-(

__________________________________________________________________________________

dimanche 14 septembre 2014 – suite des entrées d’air du capot

Cette semaine, j'ai continué la finition des entrées d'air du capot, cette fois en tentant de lisser le joint entre les deux capots, surtout autour des entrées d'air. Ça progresse tranquillement. J'ai aussi poncé les autres pièces en fibre de verre pour le train d'atterissage. J'ai constaté que les saumons des roues sont très mal taillés, travail que j'ai fait il y a quelques années... je crains devoir reprendre beaucoup de travail sur ces pièces.. :-(

J'attends de Flightline Interiors mes pièces de finition intérieure en cuir, dont des pochettes de rangement. Ces pièces devraient arriver d'ici quelques semaines.

J'ai lu dans le dernier numéro de Kitplanes Magazine un article sur l'installation du câblage électrique, rédigé par Stein Bruch de SteinAir. Je me rends compte que mon travail, alors qu'il est sûrement sécuritaire et fonctionnel, n'arrive pas à la hauteur en termes d'esthétique et d'organisation, et je songe donc à en refaire une bonne partie. Le cas échéant, j'installerai tous les équipements sur mon banc de travail et je ferai le routage du câblage comme il se doit avant de ré-installer dans l'appareil. J'aurai donc à remplacer plusieurs sections de câblage...

Alors que j'estimais faire mon premier vol cet automne, je me rends compte que ce n'est plus très réaliste. Peut-être que je réussirai à faire transporter l'avion dans le hangar de l'aéroport de Gatineau avant Noël, tout au plus. Je dois donc avertir le gérant du hangar que je compte arriver plus tard que prévu. Peut-être voudra-t-il céder ma place à quelqu'un d'autre, ce qui risque de retarder mon déménagement au hangar jusqu'au printemps.

__________________________________________________________________________________

8 septembre 2014 – réception des sièges de l’habitacle, suite des entrées d’air du capot

Cette semaine, j’ai terminé l’installation des entrées d’air pour le plenum qui communiquent avec les caoutchoucs d’entrée d’air.  Comme d’habitude, j’ai fait plusieurs itérations des mêmes pièces avant d’être satisfait. J’aurais dû fabriquer des gabarits en carton avant de couper dans le métal et le caoutchouc, j’aurais épargné temps et matériel.  Les caoutchoucs compliquent l’installation et l'enlèvement des capots car l’espacement entre ceux-ci et l’hélice est assez limite, mais ça va.  Prochaine étape : poncer  (encore!) le capot pour niveler les surfaces, surtout en bordure du joint entre le capot supérieur et inférieur. 

Dimanche, Chantale et moi sommes allés au UPS Store d’Ogdensburg, NY, USA, où je suis allé prendre les sièges en cuir de mon habitacle confectionnés par Classic Aero Designs.  J’ai fait livrer à Ogdensburg pour m’épargner les frais de douanes exorbitants.  Les sièges sont super :  solides, minces, fabriqués avec soin.  J’ai aussi reçu les appuie-coudes et les gaines en cuir pour les manches de contrôle avant et arrière.  Les sièges sont chauffants, toutefois le câblage des éléments est en PVC, ce qui présente un risque accru de toxicité si enflammé.  J’aurai donc à le refaire avec du Tefzel.  Enfin j’ai aussi reçu les ceintures de sécurité, fabriqués par Hooker Harness.  Encore une fois de l’équipement de qualité, toutefois la couleur que j’ai choisie, gris foncé, a une lueur verte qui ne me plait pas.  Chantale la trouve bien toutefois.  Je ne sais pas encore si je vais les garder. 

Nous avons sillonné un peu les rues d’Ogdensburg, mais c'est un petit village, tout était fermé, et nous n’avons rien trouvé d’intéressant à visiter. 

 

__________________________________________________________________________________

dimanche le 31 août 2014 - encore de la fibre de verre

Cette semaine, j'ai migré vers les capots où j'ai débuté en ponçant les surfaces extérieures et intérieures. J'ai aussi installé les caoutchoucs qui scellent entre les entrées d'air du capot inférieur et les cloisons, une tâche que je croyais allait prendre beaucoup plus de temps. Alors que les directives de Vans suggèrent des vis #8, j'ai opté pour des vis #6 car l'espace entre les trous et le rebord est assez mince.

J'ai aussi débuté la fabrication des dernières pièces du plenum.

__________________________________________________________________________________

mercredi le 27 août 2014 - suite de la fibre de verre

Je poursuis avec la fibre de la jupe. Il faut dire que j'étais un peu découragé - suite à avoir appliqué les trois couches de résine, j'ai constaté que la finition de l'intérieur laissait beaucoup à désirer: ondulations dans la résine, dénivelations très apparentes dans la surface, bref c'était dégueulasse. J'ai donc poncé toute la surface pour la rendre plus rude et j'ai appliqué des micros-ballons un peu partout. Ponçage pendant 4-5 heures par la suite. Ensuite j'ai appliqué les trois nouvelles couches de résine. Je crois que cette fois ça y est... quelques imperfections mineures qui nécessiteront un peu de ponçage, un peu de résine au plus... Enfin!

J'ai aussi pourvuivi des tests avec les phares et la boussole. Celle-ci dévie de 10 à 15 degrés lorsque j'active les phares, qu'ils soient en mode wigwag ou non. J'ai tenté d'isoler le câble d'alimentation avec une gaine de mise à terre, mais c'est sans effet. La déviation varie selon la position du câble dans la cavité des instruments derrière le tableau de bord. J'ai même activé les phares sans passer par les interrupteurs qui sont en dessous de la boussole, même résultat. Alors que je ne prévois pas utliliser ma boussole qu'en cas de panne totale du EFIS, du PFD ou de l'électrique, j'aimerais qu'elle soit suffisamment précise pour les occasions où j'aurai à m'en servir. On note qu'en cas de panne électrique totale, je ne pourrai pas allumer les phares, alors aucune interférence sur la boussole dans cette situation....!

Suite à tous ces tests, j'ai décidé tout de même de procéder à l'installation du flasher sur le panneau d'accès avionique. J'ai ensuite installé les diodes, avec une capacité de 10 ampères / 100 volts. Le reste du câblage devra attendre l'installation des ailes. Quelques photos ci-dessous, mais sans les diodes.

__________________________________________________________________________________

le dimanche 17 août 2014 - suite de la fibre de verre

Je poursuis toujours le travail sur la jupe, je crois que la finition de l'intérieur tire à sa fin. Suite à avoir rempli de micro-ballons et poncé plusieurs fois, j'ai appliqué trois couches de résine que j'ai étendues par squeegee. Selon Dan Horton, sur un blog qui date de quelques années, on attend que la première couche soit presque sèche avant d'appliquer la prochaine, ce que j'ai fait. Je constaterai le résultat final demain.

J'ai par la suite conçu et testé le système de phares, ainsi que le «wig-wag», système qui flash le phare d'atterissage et le phare taxi en alternance. J'ai aussi fabriqué le support pour le flasher de Grote. Celui-ci est conçu pour alimenter 6 phares, alors il devrait plus que suffire pour mes deux. Il me manque deux diodes que je dois ajouter au circuit, question de protéger le flasher lorsqu'il n'est pas activé et les phares sont en mode continu.

__________________________________________________________________________________

le dimanche 10 août 2014 - suite de la fibre de verre et gaffe sur le sous-panneau droit

Cette semaine j'ai poursuivi le travail sur la fibre de verre pour la jupe. J'ai fait plusieurs itérations de ponçage, fibre, et taillage pour en arriver à une forme que je juge satisfaisante. Je dois maintenant procéder à la finition de l'intérieur de la jupe et l'apprêter pour le primaire suivi de peinture blanche. Une fois cette peinture appliquée, je serai prêt pour l'installation finale sur le cadre suivi de la finition de l'extérieur.

Au lieu de faire appel à un professionnel comme Steve Busby, j'ai tenté de percer moi-même le trou pour loger la boussole dans le sous-panneau droit. En dépit d'avoir été très prudent, je n'ai pas su situer les trous de fixation exactement au bon endroit. Résultat: la boussole dévie légèrement de l'horizontal. J'ai donc commandé une nouvelle pièce F-803B-1-R chez Vans. Grrrr.... :-(

Je dois dans deux semaines me rendre à Smith Falls pour un spectacle d'automobiles sport avec Marc-Antoine et Chantale, j'en profiterai pour passer chez Steve et faire faire les perçages à l'aide de son équipement contrôlé par ordinateur.

__________________________________________________________________________________

semaine du 27 juillet au 1 août 2014 - reprise de la fibre de verre

Après avoir longtemps évité suite à une écoeurantite aigüe, j'ai finalement repris le travail sur la fibre de verre, en commençant avec la jupe de la verrière. Depuis l'installation initiale sur le cadre en acier, il était évident que la jupe nécessiterait de la chiurgie majeure, question de faire en sorte qu'elle épouse bien la forme du fuselage, sans laisser d'espace pouvant laisser passer l'air. J'ai donc coupé dans la fibre rose et j'ai enlevé quelques centimètres tout autour de la partie arrière, et re-fibré avec du tissu. Hier, j'ai taillé la bordure supérieure, tout autour de la jupe. J'ai aussi beaucoup zigonné pour rendre les côtés symétriques et m'assurer que les côtés épousaient bien la tôle. C'est n'est pas encore tout à fait comme je le voudrais, il me reste encore du travail à faire au niveau de l'espacement côté droit et de la symétrie. On remarque sur la photo du bas les épaisseurs différentes de la fibre côté droit vs. côté gauche.

J'ai aussi attaqué les entrées d'air du capot inférieur, que j'avais rétrécies espérant ainsi récupérer de la trainée et acquérir quelques mph en vitesse. Toutefois il y avait des problèmes de compatibilité entre le capot et les cloisons avant du moteur et j'ai dû donc me rétracter. De toute façon j'ai appris par la suite qu'il y aurait réduction du drag seulement si j'augmentais la grandeur de la sortie d'air près des tuyaux d'échappement, ce qui représente beaucoup (trop) de travail. Donc tout ce travail n'a servi à rien. J'ai donc coupé et enlevé la fibre de verre que j'avais ajouté (et mis des heures inombrables à rendre lisses) et remis de la nouvelle fibre pour lisser les entrées d'air, retaillées à leur grandeur d'origine. Pas encore terminé mais ça progresse bien.

Finalement, j'ai terminé l'intérieur du carénage du pare-brise, que j'ai peint avec un mélange de résine/peinture noire, question d'embellir les parties du carénage qui seront visibles de l'intérieur de l'habitacle. Puisque cette surface sera éventuellement collée au fuselage et à la verrière, je ne pouvais pas me permettre de les peinturer. Il faut que la peinture soit imbibée dans la fibre si je veux éviter les problèmes éventuels d'adhésion.

Je me suis aussi attardé à quelques petites tâches: fil-frein sur l'hélice, agrandir les trous des pentures des capots pour faciliter l'insertion de la goupille, installation d'un tuyau isolant sur un tuyau d'alimentation en essence. Curieux, je voulais voir le mécanisme interne de l'hélice MT, j'ai donc enlevé le spinner. Belle mécanique, on y aperçoit les contrepoids qui servent à faire en sorte que les pales de l'hélice ont tendance à augmenter le pas en absence de pression d'huile au lieu du contraire.

Enfin, j'ai fait des essais sur l'installation d'un potentiomètre pour contrôller l'intensité de l'éclairage des instruments: GRT EFIS, Gemini PFD, Panneau Audio, NavCom, Boussole. Le potentiomètrede 800 KOhm que j'ai n'est pas de très bone qualité, la luminosité est variable et instable et il semble afficher un comportement logarithmique au lieu de linéaire, je vais donc m'en procurer un linéaire de 5000 Ohm, en espérant atteindre une meilleure réponse.

__________________________________________________________________________________

semaine du 26 août 2013 - encore de la fibre de verre - beaucoup de travail et peu de progrès

Je débute ma deuxième semaine de travail suite à a la fin des vacances. Nous avons eu des vacances plutôt moches, étant pris pendant deux semaines avec des rénovations aux appartements qui n'étaient pas loués et des températures plutôt froides pendant les deux semaines qui ont suivi. Je n'ai donc pas eu beaucoup de temps avec le projet, du moins pas autant que j'aurais souhaité. Depuis le retour au travail, quelques jours consacrés au projet, surtout à la fabrication et la finition des carrénages autour du pare-brise et du train d'atterrissage. Pour cette finition, j'ai consulté les pages du Van's Forum où Dan Horton explique sa méthode et les étapes à franchir pour la finition de la fibre de verre. Malgré avoir suivi ses étapes, je trouve la démarche longue et pénible... je continue à poncer, réparer, et re-poncer. Je doute avoir hérité du gène de la fibre de verre, mais bon, ça progresse tranquillement. Pour le carrénage qui contourne le pare brise, je suis assez satisfait du résultat, il me reste encore quelques retouches avant de sceller avec de la résine. Pour la surface intérieure qui sera visible de l'habitacle, j'ai reçu la suggestion d'ajouter de la peinture noire à ma résine, question de rendre cette surface plus esthétique vue de l'intérieur. Je dois faire un test avant de l'appliquer sur la pièce.

Ci-dessous des photos démontrant certaines étapes. Premièrement le layup des couches de fibre, j'en ai mis 7-8 en tout, de largeur progressive en commençant par 1 po de largeur, ensuite 1,25 po, et 1,5 po, 1,75 po, 2 po, 2,25 po, et 2,5 po. Il a fallu poncer entre les couches. La ligne noire sur le fond jaune est du ruban d'électricien sur du ruban 3M jaune. Il sert à démarquer la forme finale du carrnérage autour du parebrise.

J'ai dû me servir d'un maillet et un ciseau en plastique pour déloger la fibre du fond- ruban. Début difficile, mais une fois parti, ça va assez bien. On voit aussi la pièce enlevée sur l'asphalte, prête à être taillée avec mon outil Dremel.

Enfin taillée, poncée et replacée sur l'appareil. Pas mal!

J'ai fait le même travail de ponçage et remplissage sur les carrénages du train d'atterissage, sauf pour ceux des roues, qui nécessitent encore beaucoup de travail avant de passer à l'étape de finition. Alex s'est offert pour faire le travail, mais il est pris avec la construction de sa maison. Il reste aussi la jupe de la verrière et le capot inférieur qui attendent toujours du travail. Donc en perspective, encore beaucoup de travail sur la fibre de verre! :-(

__________________________________________________________________________________

8 au 24 juin 2011 - jupe de verrière, commande de mon moteur et inspection pré-couverture du fuselage

Depuis mon retour d'Europe, je n'arrive pas à trouver le temps de vraiment me consacrer au projet: urgences avec la piscine, formation à Montréal, nouveau boulot, anniversaires dans la famille (le mien aussi), location d'un appartement, travaux de réfection, etc, etc.

Mais il y a quelques bonnes nouvelles: premièrement j'ai finalement placé la commande pour mon moteur: IO-375-M(1)S chez AeroSport Power avec double Pmags, technologie Roller Tappet de Lycoming, taux de compression 8:1 (195 CV) qui permet l'utilisation d'essence avec un indice d'octane inférieur à 100, et j'en passe. Sue McGreggor de AeroSport Power est formidable et très aidante avec le choix des options. La livraison est prévue pour la première semaine d'août. J'ai hâte de le recevoir mais moins hâte de recevoir la facture....!

Deuxième bonne nouvelle: j'ai passé l'inspection pré-couverture du fuselage. M. Pierre Fournier, inspecteur avec la MD-RA, a repéré quelques rivets mal installés ainsi que des boulons dont les têtes pourraient être plus enfoncées. J'aurai donc à reprendre ces items. J'ai trouvé M. Fournier très gentil, très minutieux et très raisonnable dans son approche. Je suis d'accord avec la nécéssité de corriger les items soulevés.

Encore une fois, pendant cette fin de semaine je crois que les réparations au triplex et la fête de Marc Antoine vont prédominer sur le projet....

__________________________________________________________________________________

13, 16, 21 et 25 avril - encore les carénages de roues, d'intersection et la jupe de verrière

Depuis deux semaines, j'ai eu un peu de temps pour l'avion, mais encore pas beaucoup. La longue fin de semaine de Pâques a surtout servi pour passer du temps en famille, faire l'entretien dans la cour, étant donné que je serai absent pendant trois semaines à partir du début du mois de mai. Aussi, quelques travaux urgents à faire pour le bureau, j'ai donc rédigé un rapport d'évaluation.

Côté avion, un peu de progrès, surtout sur les carénages d'intersection que j'ai dû raccourcir et refinir. Ils sont maintenants prêts pour le primaire. Carénages de roues: encore du boulot, surtout que j'ai découvert que la partie carénage d'intersection n'était pas suffisament longue pour recouvrir le carénage du train, j'ai dû recouper et recouvrir de fibre de verre. En fin de semaine, lors d'une visite à l'aéroport de Lachute, il y avait un RV8 et j'ai pu voir comment le constructeur s'est pris pour faire ses carénages. Il a coupé en deux pièces à un endroit différent du mien, je crois que j'aurai dû faire comme lui, couper en ligne droite au lieu d'en zig-zag, mais bon je me débrouillerai avec ce que j'ai fait. Au pis, je pourrais me reprendre et faire comme lui.

Finalement, j'en ai profité pour réorganiser le garage, question de vérifier comment placer l'avion pour me permettre d'installer le moteur, le garage étant trop court pour accepter l'avion avec son moteur installé. J'estime qu'en me constuisant un abri autour de la porte arrière, je pourrai y entrer la queue, ce qui me permettrait de positionner l'avion en diagonale, me donnant l'espace qu'il faut. Je prévois donc construire l'abri au début de l'été. Je pourrai donc commander mon moteur dès mon retour d'Europe.

__________________________________________________________________________________

mercredi 6 avril et dimanche 10 avril 2011 - encore les carénages de roues

Mercredi j'ai passé quelques heures à appliquer une mince couche de fibre de verre aux carénages de roues. Aussi, j'ai pris des mesures des carénages d'intersection que j'ai reçus de Fairings-etc. Je crois que j'aurai à les couper dans le sens longitudinal, pour ensuite enlever le matériel requis afin de les raptisser à la taille du carénage du train d'atterrissage. Ça me désole un peu étant donné que j'ai payé assez cher pour ces pièces avec l'espoir de me sauver du boulot impliquant la fibre de verre. C'est toujours vrai que je vais me sauver du boulot, mais pas autant que j'aurais espéré car les pièces devront tout de même subir des ajustements. :-(

Encore cette semaine, pas beaucoup de temps à consacrer à l’avion, toujours pris avec ma préparation pour l’Europe.. mais c’est plus ou moins terminé :-) .  À l’horizon : préparer mes impôts. :-(   Comme va le bon vieux dicton chez les constructeurs : « life keeps getting in the way ». 

Dimanche soir j’ai pris quelques heures pour continuer le ponçage/pose de la fibre de verre sur les carénages de roues.  Disons que ça avance tranquillement.  J’ai aussi taillé la jupe côté droit de la verrière pour m’apercevoir que ma ligne de coupe était un peu croche et j’aurai à en refaire une partie :-(.  J’aurais dû mesurer une troisième fois avant de couper.  Côté positif :  le côté gauche est plus bas que la ligne de coupe, donc je n'aurai pas à travailler de la fibre de verre de ce coté :-)

Je crois que je profiterais encore une fois de l'expérience d'Alex, car il sait s'y prendre drôlement mieux que moi.

__________________________________________________________________________________

mercredi 30 mars et dimanche 3 avril 2011- carénages de roues

J'ai passé quelques heures à poncer les carénages de roues qui sont maintenant bien collés avec les carénages d'intersection. Il s'agit alors de poser encore quelques couches de fibre de verre, question d'assurer une finition assez lisse. Aussi, j'ai reçu des intersections de fuselage de Fairings etc qui sont très bien mais qui sont un tout petit peu plus longs que prévus. J'aurai donc à les ajuster pour assurer une bonne finition avec le carénage du train d'atterrissage. Des photos suivront.

Ma formation à Montréal s'est bien déroulée, ma collègue Marlene a fait encore une fois un travail splendide et le groupe a beaucoup apprécié notre contribution. J'ai bien aimé mais j'étais heureux de me retrouver à la maison dimanche en début de soirée. Je serai encore pris avec de la préparation cette semaine, et j'espère pouvoir en finir jusqu'à mon départ pour l'Europe en mai.

__________________________________________________________________________________

dimanche 27 mars 2011 - carénages de l'empennage

Dimanche j'ai passé quelques heures seulement sur les carénages de roues, ajoutant lisières de fibre de verre pour lisser le joint entre le carénage de roue et le carénage de l'intersection. J'ai utilisé le «S-glass» que Chris Hepburn m'a donné, ce qui donne un résultat très satisfaisant. J'aurai toutefois beaucoup de ponçage à faire pour bien finir ces pièces. J'ai continué aussi l'ajout d'une pièce à la jupe de la verrière, question d'enligner son bord avec celui du fuselage. Il aurait étét tellement plus facile de couper un peu moins dans la fibre... mais j'ai suivi les instructions de Vans, qui ne mentionne pas cet alignement entre la jupe et le fuselage. Travail un peu salaud, et qui exigera beaucoup de ponçage aussi, mais bon on verra le résultat.

Je continue à trop travailler, je serai donc à Montréal en fin de semaine pour co-livrer une formation en thérapie de couple. J'aime bien faire ces trucs mais ça bouffe mon temps libre!

__________________________________________________________________________________

20 mars 2011 - carénages de l'empennage

Dimanche j'ai passé une bonne partie de la journée à me préparer pour le cours que je donnerai au mois de mai.

En soirée je suis allé au garage pour travailler un peu. Marc Antoine m'a aidé à suspendre le plan fixe horizontal au plafond du garage, les travaux sur cette pièce étant terminés pour l'instant. Par la suite j'ai installé la butée arrière F-812B-1 du gouvernail de profondeur, il me reste à faire le primaire et installer la butée avant F-811B-1. On voit les deux butées sur la photo ci-dessous.

Ensuite j'ai collé les carénages d'intersection aux carénages de roues à l'aide de résine et micro-ballons. J'ai mis de la gelée au pétrole («vasoline») sur les bouts de clecos et les pinces pour les empêcher de rester collés aux carénages. Enfin, j'ai rapiécé une partie de la jupe de la verrière, question d'aligner son bord avec la ligne du fuselage. Sur cette dernière pièce, j'aurais dû m'y prendre autrement en utilisant une pièce plus longue, mais bon je pourrai allonger plus tard.

J'ai hâte d'en finir avec tous ces préparatifs de mon séjour en Europe du mois de mai, j'aimerais bien faire autre chose que travailler....

J'ai fait part à Alex de mon problème avec le Evercoat Spot Lite, il m'a suggéré de le couper avec de l'Acétone, ce qui devrait le ramollir au besoin. À voir...

L'équipe de hockey de Marc Antoine ont remporté deux victoires contre les Patriotes de Gatineau en fin de semaine. Bravo aux Frontaliers et à Marc Antoine qui a réussi deux blanchissages...!

__________________________________________________________________________________

12 et 16 mars 2011 - carénages de l'empennage

J'ai continué le travail, cette fois en tentant de boucher les petits «trous de punaise» («pinholes») dans la surface avec un produit conçu pour le débosselage. Pour ce faire, Vans recommande l'utilisation d'un mélange moitié moitié Résine epoxy avec Acétone qu'on vaporise sur la surface. Sur la recommandation d'un autre constructeur de RV8, Chris Hepburn, j'ai acheté du Evercoat Spot Lite de Carquest à Hull, qui me l'ont fait parvenir en commande spéciale. L'avantage de ce produit est qu'il sèche très rapidement, ce qui permet de le poncer aussitôt et passer à la prochaine étape. En fait, il sèche tellement rapidement qu'il faut faire très vite sinon le produit durcit dans son contenant et devient inutilisable. Il faut donc se limiter à préparer une très petite quantité et ce très rapidement, pour ensuite l'appliquer tout aussi rapidement.

Ayant terminé le taillage de ces pièces, j'ai enlevé les deux sections du gouvernail de profondeur et je les ai remisées dans le garderobe du sous sol.

Encore une fois, pas beaucoup de temps à consacrer à l'avion, je suis toujours occupé à la préparation d'un cours que je vais livrer en mai prochain en Europe....

__________________________________________________________________________________

6 et 9 mars 2011 - carénages de l'empennage et de la roue droite

J'ai continué le travail sur ces pièces, pas beaucoup de temps pour l'avion ces jours-ci, le travail bouffe tout mon temps. Mercredi j'ai encore gaffé... en faisant les perçages pour fixer les carénages au plan fixe horizontal, je n'ai pas tenu compte de la distance minimale de rebord pour l'intérieur des pièces en fibre de verre. J'ai donc à rajouter du matériel pour renforcer là où passeront les rivets, ce que j'ai entamé ce soir. :-( . Moi qui croyait avoir presque terminé avec ces pièces....

Chris Hepburn m'a donné quelques mètres de fibre de verre type «S» (ou S glass), ce qui est tissé plus fin que le type «Rutan» que j'ai acheté chez Aircraft Spruce. Il a une bonne centaine de mètres en sa possession et en offrait quelques mètres aux constructeurs intéressés... Très gentil de sa part! Thanks Chris!

__________________________________________________________________________________

16 et 23 février 2011 - carénages de l'empennage et de la roue droite

J'ai continué le travail sur les carénages, question d'ajouter de la fibre de verre pour améliorer la finition. J'ai aussi presque terminé la réparation du carénage de la roue droite, celui que j'avais trop coupé.

Cette fin de semaine je donne une formation en thérapie de couple avec une collègue à un groupe de thérapeutes Montréal, donc pas de travail sur l'avion. Aussi, une entrevue pour un nouveau poste et une autre formation la fin de semaine suivante font que je n'aurai pas beaucoup de temps à consacrer....

__________________________________________________________________________________

13 février 2011 - varia

J'ai poursuivi la refabrication des carénages de l'empennage. Ensuite je me suis attardé un peu à la poignée de la verrière: j'ai poncé les rondelles en laiton pour réduire leur épaisseur, question d'ajuster la hauteur de la poignée pour éviter qu'elle n'égratigne la jupe en fibre de verre. Une photo suivra...

Sur l'empennage, j'ai enlevé le contrepoids du côté droit pour le remplacer avec un neuf, ce qui fait l'équilibre du gouvernail de profondeur. Du côté gauche, j'ai ajouté un morceau de plomb enlevé du contrepoids enlevé du côté droit. Pour ce faire, j'ai installé un écrou prisonnier de grosseur AN3, une idée de Kevin Horton. On voit le morceau de plomb sur la photo de droite et l'écrou prisonnier sur la photo du bas. Enfin, l'empennage est équilibré...!

__________________________________________________________________________________

6 février 2011 - refaire carénages du plan fixe horizontal et gouvernail de profondeur

J'ai dû refaire ces pièces car Alex et moi n'avions pas pris les mesures correctement. J'ai donc coupé dans les bouts et j'ai reposé de la fibre de verre. J'ai aussi refait le carénage de l'empennage car je l'avais coupé trop court lors de la pose. Je suis assez satisfait de ce dernier, il est encore trop tôt pour savoir si les autres que j'ai repris sont satisfaisants.

J'en suis pas certain, mais je crois avoir développé une allergie au fibre de verre ou à la résine... j'ai des démangeaisons autour du cou depuis quelques jours, voire une semaine. Je fais donc plus attention, en plus de mon masque, maintenant je porte des gants de latex et ma salopette de tyvex.

Autre problème: avec le moteur du compensateur installé, je n'arrive pas à balancer le gouvernail de profondeur gauche au point neutre avec le contrepoids en plomb. Sans avoir enlevé le 1/2 po de plomb tel que recommandé par Vans, son poids ne suffit pas à emmener le gouvernail au point neutre. J'attends une réponse de Vans à ce sujet.

__________________________________________________________________________________

29 janvier 2011 - ré-installation du plan fixe horizontal

Mon frère Raymond nous a rendu visite de Toronto en fin de semaine et on a passé quelques heures ensemble sur l'avion. J'ai profité de son aide pour installer le plan fixe horizontal sur l'avion et y poser des écrous prisionniers, ceux qui retiennent le carénage à l'empennage. Nous avons pu tous les poser sauf pour les deux derniers à l'arrière car l'espace restreint ne me permettait pas de rentrer le tas pour bien appuyer contre le rivet. J'aurai donc à être inventif pour trouver une manière de pose les rivets ou de poser un écrou prisonner à une seule patte. Merci Ray!

J'ai ensuite découvert que les carénages du plan fixe horizontal et le gouvernail de profondeur ne font pas, je devrai donc refaire le travail de fibre de verre ... :-(

Raymond a sauté sur l'occasion pour s'asseoir dans l'habitacle... avec sa taille de 6 pi. 2 po., il y rentre à peine...!

 

__________________________________________________________________________________

19 janvier 2011 - suite de travail avec la fibre de verre

Mercredi Alex est venu m'aider avec la fibre de verre. Nous avons installé quelques pièces de rapiècement sur les bouts des carénages. Jeudi matin j'ai enlevé l'excès autour du périmètre des pièces avec un couteau exacto. Voici quelques photos. À gauche avant d'avoir enlevé l'excès de fibre de verre, à la droite après. La lueur bleue vient du styrofoam posé comme support temporaire.

Nous sommes au tournoi de hockey de Marc Antoine: samedi matin: bonne victoire des Frontaliers de Hull contre les Loups de la Collline. Bravo les gars! En après midi, le lunch au resto Bleu Blanc Rouge. Le hockeyeur et propriétaire du resto Guy Lafleur est venu se présenter et autographier des photos et des bâtons de hockey. Ce fut très chic et généreux de sa personne. Les gars ont adoré, Même Chantale en a profité pour faire autographier son jersey. J'ai découvert que Guy est aussi pilote d'hélicoptère tel que témoigné par de nombreuses et superbes photos dans la salle à dîner. J'aurais aimé lui en parler mais bon... je ne crois pas que c'était le bon moment...

__________________________________________________________________________________

16 janvier 2011 - début de travail avec la fibre de verre

Cette semaine, j’étais à Montréal pour des obligations reliées au travail, et en fin de semaine, j’étais en formation avec des collègues psychologues du OCFI.  Encore une fois une expérience professionnelle riche et bénéfique.  J’ai toujours le rhume, alors la semaine a néanmoins été un peu pénible…

Côté avion, pas beaucoup de temps ni d’énergie, même si Alex est venu prêter un coup de main.  Il s’y connaît drôlement mieux que moi en fibre de verre et je l’ai laissé diriger le travail.  Nous avons donc consacré notre dimanche après-midi à prendre des mesures sur les carénages et discuter en détail la meilleure  façon de procéder pour la pose de la fibre.  Heureusement qu’il soit venu car sans son apport j’aurais procédé différemment de lui avec un résultat beaucoup plus mitigé.

La semaine passée, j'ai demandé aux membres des RVators d'Ottawa si quelqu'un connaissait une source pour le fluide hydraulique MIL-PRF-82382 pour le système frein. On me répondit que non et de fil en aiguille, je me suis porté volontaire pour faire un achat de groupe, 15 litres du produit que je vais obtenir chez Skygeek.com . Le fluide MIL-PRF-82382 a un point d'inflammation («flash point») plus élevé que le MIL-H-5606 (205 deg C vs 90 deg C), ce qui le rend plus sécuritaire face aux feux de freins. Au fil des ans, on a rapporté plusieurs cas où l'application vigoureuse des freins a produit suffisamment de chaleur pour mettre feu au liquide, ensuite aux pneus, résultant en la perte totale de l'avion.

En perspective cette semaine :  encore une fois pas beaucoup de temps pour le projet car nous serons à Ste Anne des Plaines où nous assisterons à un tournoi de hockey pour Marc Antoine, notre gardien de but préféré…

__________________________________________________________________________________

3 au 9 janvier 2011 - installer verrou de la verrière, installer carénage du train d'atterrissage, début de l'installation des carénages des roues, installation des carénages de volets.

Cette semaine j'ai commencé par l'installation d'un verrou sur la verrière. Le verrou se ferme à clé, la même qui servira à la soute de bagages avant. Je ne prévois pas avoir de clé pour démarrer le moteur, alors je crois qu'un verrou sur la verrière serait nécéssaire pour assurer un minimum de sécurité. À l'intérieur, j'ai placé un doubleur en aluminium, question d'ajouter de la force au fibre de verre qui ne résisterait pas à une tentative de vandalisme, ni à l'usure normale je crois. Pour la plaque, j'ai dû me reprendre trois fois car le trou dans lequel s'inserre la serrure doit être très juste, mais bon c'est fait. Il me reste à installer l'angle en aluminium qui servira de butée de blocage, empêchant la verrière de glisser vers l'arrière. Pour ce faire je devrai attendre que j'aie finalisé l'installation de la verrière.

 

Par la suite, j'ai débuté l'installation des carénages de fibre de verre sur le train d'atterrissage. Il a fallu tailler les pièces à l'aide du Dremel pour permettre le passage des tuyaux du système frein. Le rivetage de la penture s'est bien déroulée, malgré les difficultés à insérrer la tige dans la penture. J'aime bien la couleur vert-transluscide de ces pièces, bien plus beau que le rose de la jupe-verrière....! Il faut dire qu'en bout de ligne, toutes ces pièces seront passées au primaire gris....

Pour les carénages de roues, il faut dans un premier temps poncer les pièces de façon à assurer leur jumelage quasi-parfait, avec une belle ligne droite entre les pièces. Par la suite, il faut inscrire des lignes au plancher pour permettre l'alignement des carénages en parallèle avec l'axe longitudinal du fuselage qui est mis au niveau. Enfin, il s'agit d'entailler les pièces pour permettre le train d'atterrissage de passer à travers le carrénage.

Samedi j'ai fixé les carénages aux supports U-807 et U-808 du train d'atterrissage. Pour ce faire, il faut bien aligner et positioner le carénage dans les trois axes. Vans suggère de tailler un petit bloc de bois de 1 po en hauteur pour déterminer la hauteur au dessus du pneu. Ensuite on doit fixer la ligne de référence du carénage sur le support U-808. On doit aussi s'assurer que le carrénage est parallèle au plancher. Après de multiples mesures et autant d'ajustements, j'ai fait les perçages dans les trous du U-808 et U-807. Toutefois, encore une gaffe: j'ai mal lu les plans pour l'indication de la position du carénage de droite, je l'ai positionné un pouce trop vers l'avant, résultat: j'ai enlevé un bon pouce de trop en dessous du carénage avant pour l'espace autour du pneu, j'aurai donc à rapiécer avec de la fibre de verre.... :-(

Aussitôt terminé avec le positionnement de ces carénages, je pourrai procéder au travail de finition avec la fibre de verre sur de multiples pièces, en commençant par les plus petites, ce qui promet d'être assez salaud et assez long. Cette semaine je suis pris avec un rhume qui limite mon énergie pour travailler sur l'avion. J'espère m'en débarasser bientôt....

Belle surprise dimanche matin, Alex m'a appelé pour savoir s'il pouvait venir m'aider... bien sûr que oui! J'en ai profité pour passer au primaire quelques pièces d'aluminium que j'avais fabriquées pour «boucher» des trous et renforcer autour du trou par lequel passe la tige d'activation des volets. Le trou que j'ai bouché (photo de droite ci-dessous) est celui destiné au marche pied, qui est installé sur un RV8A mais qui n'a pas sa place sur un «vrai aéronef» ;-). Ce trou est normalement caché par le carénage de volet, mais j'estimais que l'air de l'extérieur pourrait pénétrer et refroidir l'habitacle, surtout pendant l'hiver. Pour les trous des tiges, alors que j'ai suivi les plans en ce qui a trait au découpage dans cette partie du fuselage, j'ai opté de renforcer à l'aide d'un doubleur (photo de gauche ci-dessous). Ces pièces installées nous ont permis de procéder à l'installation des carénages de volets. Sauf quelques rivets délicats que vous avons dû reprendre, le tout c'est bien passé. Merci Alex!

__________________________________________________________________________________

27, 29, 30 déc 2010 et 1, 2 janvier 2011 - installer carénage de l'empennage, riveter carénage des câbles d'acier et les butées du gouvernail de direction, et modifier bielle du compensateur.

Cette semaine a été assez productive. J'ai commencé avec l'installation des carénages de l'empennage F-868 et F-8106. Pour le F-868 il s'agit de tailler l'excès de fibre de verre à l'aide du Dremel et de faire les perçages aux bons endroits. Par la suite, il faut fileter les trous dans le longeron F-887 et poser les écrous prisonniers K1000-8 sur les stabilisateurs horizontal et vertical. Pour les F-8106, il faut aussi enlever du matériel, question de laisser de l'espace pour l'installation du joint en caoutchouc. Je n'ai pu procéder à l'installation des écrous, faute d'écrous. Je dois en commander une bonne cinquantaine. Finalement, même si j'étais au courant du risque, j'ai fait la gaffe de trop couper dans le carénage inférieur droit (photo du centre). Il reste un espace trop grand entre le F-868 et le F-8106.J'aurai donc à la rapiécer à l'aide d'une pièce de fibre de verre... :-(

J'ai aussi ajusté la course du gouvernail de direction, ce qu'on fait en limant les butées F-886. Pour mesurer l'angle du gouvernail de direction, j'ai fabriqué un rapporteur d'angle à l'aide d'une feuille de carton. J'ai ensuite riveté les F-866 en place sur le fuselage. Lors de cet ajustement, je trouvais que la tension des câbles de contrôle était très basse et laissait beaucoup à désirer, sans comprendre comment je pouvais l'ajuster à la hausse. J'ai vérifié chez Vans qui m'ont confirmé que la tension des câbles ne peut être ajustée et les câbles sont donc assez «lousses».

Par la suite j'ai vérifié la course inférieure du gouvernail de profondeur pour découvrir que l'espaceur F-811D-1, qui sert aussi butée, n'est pas tout à fait assez long et ne touche pas à la bielle du gouvernail, il manque environ 1/8 de po. J'attends une réponse de Vans sur cette question, je soupçonne que j'aurai à en fabriquer une plus longue, mais je n'ai pas une pièce d'aluminium de 1/8 de pouce d'épaisseur. Le cas échéant, j'aurai à en commander. La première photo montre là où on doit enlever du matériel des bûtées pour ajuster les limites de la course du gouvernail de profondeur. On voit clairement les entailles dans la bûtée arrière, qui limite la course vers le haut. Jean et moi l'avions taillée- la semaine passée.

J'ai finalement posé les carénages à la sortie des câbles du gouvernail de direction, carénages que j'avais achetés chez Aircraft Spruce. J'hésitais, ayant vu ceux de Michel Roy qui les a fabriqué lui-même et les a installés à l'intérieur du fuselage, ce qui donne un résultat très chic vue de l'extérieur. J'ai abandonné l'idée de faire comme lui, jugeant que ça représentait beaucoup de travail avec un risque de gaffer lors du limage et du ponçage. Je suis assez satisfait du résultat étant donné le coût assez minime des carénages et la facilité de l'installation.

Finalement j'ai modifié la bielle du compensateur. Vans offre deux systèmes de compensation («trim»), manuel ou électrique. Lors de l'installation du système électrique, on doit installer une bielle plus basse si on veut avoir un mouvement adéquat du compensateur. Le propriétaire précédent du kit avait installé la bielle pour le système manuel. J'avais donc à l'échanger, ce qui impliquait ouvrir la structure du compensateur en enlevant et réinstallant une bonne dizaine de rivets. J'appréhendais cette opération plutôt délicate, mais j'ai réussi sans trop de mal. Sur la première photo on voit les deux bielles et un doubleur que j'ai rajouté pour mieux l'aligner avec la tige du servomoteur-compensateur.

 

__________________________________________________________________________________

22, 23 et 25 décembre 2010 - installation de quelques écrous, du gouvernail de profondeur et du gouvernail de direction

Cette semaine j'ai pris quelques jours de congé avant Noël, question de profiter de la visite de Jean, l'oncle à Chantale, qui est venu nous rendre visite et passer quelques jours avec le projet. Nous avons passé la journée de mercredi à poser trois boulons AN3-7 récalcitrants dans les tours du train d'atterrissage. J'avais déjà posé ces boulons mais j'ai dû les enlever pour me donner l'espace suffisant lors de la pose des boulons du train d'atterrissage cet été. Nous avons dû enlever quelques vis AN515-8R8 pour faire la pose. J'avais du mal à me positionner à plat ventre dans l'habitacle pour atteindre les boulons, entrer ma main dans la tour et visser l'écrou sur le boulon. Une chance que Jean y était, soit pour fournir un outil, tenir, ou tourner un boulon pendant que je me contortionnais dans l'habitacle...

Le lendemain nous avons posé les parties droite et gauche du gouvernail de profondeur. Encore une fois les boulons AN3-7 récalcitrants étaient au rendez-vous. Nous avons tant bien que mal réussi à les poser dans les pentures. Par la suite nous avons fait les perçages aux endroits convenus et avons posé la tige de contrôle qui relie le gouvernail au manche de contrôle dans l'habitacle.

Le jour de Noël, nous avons fait l'ajustement de la course du gouvernail de profondeur. Il a fallu enlever au moins 3/8 de pouce pour permettre au gouvernail de se rendre à un angle de 27 degrés en cabrage vers le haut. Par la suite, nous avons installé le gouvernail de direction et avons ajusté la course de gauche à droite. Il a fallu à peine limer le côté gauche pour permettre au gouvernail de se cabrer à 31 degrés de chaque côté. Nous avons ensuite connecté les câbles au gouvernail. Enfin les pédales font bouger le gouvernaill!

Merci à toi Jean pour toute ton aide précieuse.

________________________________________________________________________________

ui pour communiquer avec moi

Premier | Précédent | 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 | Prochain | Dernier