6

RV8 de Psychose - Normand Gingras

Finition 3

||

 

Finition 2

Finition 1

__________________________________________________________________________________

lundi 7 sept 2015 – suite du Service Bulletin de Vans SB 14-01-31            

Cette semaine, beaucoup de temps à me préparer pour une série de formations à donner en Suisse du 22 au 26 septembre, donc pas beaucoup de temps pour l’avion. 

J’ai tout de même passé un peu de temps à fabriquer de nouveaux doubleurs HS-00003 et à les percer, cette fois aux bons endroits.  Vans a répondu à ma question, à savoir comment réparer la gaffe que j’ai fait en faisant huit perçages aux mauvais endroits dans le longeron du stabilisateur horizontal.  La solution est de fabriquer un nouveau doubleur et de le percer aux mêmes endroits que les trous mal placés et au besoin, en faisant des nouveaux trous qui respectent toutes les distances minimales.  Ce que j’ai fait.  Par la suite, j’ai tenté de passer les doubleurs au primaire self-etching, mais ce produit n’a pas adhéré à la surface d’aluminium, il y a des cloches partout.  Peut-être n’ai-je pas permis à la surface de sécher suffisamment suite au rinçage à l’eau qui a suivi l’application du nettoyant.  Je vais ré-essayer, mais il se pourrait que mon produit ne soit pas conçu pour adhérer à l’aluminium.   À suivre.

__________________________________________________________________________________

dimanche 30 août 2015 – polissage et transport des ailes au hangar              

J'ai fait le polissage des ailes, la surface intrados seulement, ainsi que les volets où j'ai ajouté un ruban HDMW, question de protéger cette partie de la tôle des égratignures et de faciliter le mouvement des volets.

Un de mes voisins, Jean-Claude, m'a aidé à faire le transport des ailes jusqu'à CYND. Suite à m'avoir aidé à les installer solidement sur la remorque de mon beau-père, nous avons fait le voyage jusqu'à l'aéroport, entre 30 et 40 km/h, en évitant autant que possible les nids de poule. Tout c'est bien passé et les ailes sont bien nichées à côté de C-GNGN dans le Hangar 3. Oufff...

Un grand merci à Jean-Claude pour son aide et à Jean-Jacques pour l'emprunt de sa remorque!

photos sur la page Assemblage Final

 

__________________________________________________________________________________

lundi 24 août 2015 – SB 14-01-31 (suite), installation des carénages du stabilisateur et du gouvernail de profondeur, transport des ailes dans mon garage               

J'ai continué comme j'ai pu le SB. Pour réparer ma gaffe, Vans m'a répondu que je pouvais fabriquer un autre doubleur HS-00003 et percer les trous à l'endroit même où sont les trous mal percés ou suffisamment éloignés de ces derniersi pour respecter les distances minimales. J'ai donc commandé de l'aluminium de 0,063 chez ACS.

J'ai installé les carénages sur le stabilisateur, le gouvernail de profondeur et sur le gouvernail de direction. Il a fallu embrêver les trous et installer des écrous prisionniers («nutplates») sur la fibre de ver de chaque carrénage. Les trous des extrémités nécessitent des écrous prisonniers à une jambette, j'ai donc placé la commande chez ACS.

Encore une gaffe: en polissant le gouvernail de profondeur gauche, j'ai accidentellement accroché la tige du compensateur... résultat: le point d'attache du servo s'est brisé irrémédiablement, la photo ci-dessous montre le dégat. Ray Allen servos ne fournissent pas de pièces, mais ont accepté de me la remplacer à moitié prix. Je pourrais me fabriquer un élément de remplacement en aluminium, mais ça me prendrait sûrement plus de temps que j'aimerais. Je pourrai toujours en fabriquer un plus tard si j'y tiens.

GRT m'a répondu que l'antenne de mon GPS est défectueuse et ils me l'ont remplacée gratuitement. Très chic de leur part. Je devrais la recevoir d'ici quelques jours.

Finalement, autre grand événement: je suis allé chercher les ailes dans le garage du triplex pour les héberger dans mon garage, question de les polir et de faire quelques ajustements avant de les transporter à l'aéroport. La photo ci-dessous en témoigne... ça prend beaucoup de place!

__________________________________________________________________________________

samedi 15 août 2015 – transport à l'aéroport de Gatineau               

Au début de cette semaine, grand événement: j'ai pu faire transporter l'avion à CYND, dans le hangar #3. J'avais déjà pris contact avec Gilles et Martin de la compagnie GK Remorquage qui étaient venus voir l'appareil dans mon garage. Vendredi on s'est mis d'accord pour faire le grand déménagement lundi matin à 8h. Jean-Jacques, le père de Chantale, Marc Antoine et Sophie étaient au rendez-vous. Samedi et dimanche ont servi à peinturer les marques d'immatriculation: C-GNGN.

Nous avons donc sorti l'avion du garage et nous l'avons installé sur la plateforme du camion-remorque. Tout c'est bien déroulé et Gilles et Martin ont été super prudents et attentifs. Le trajet jusqu'à l'aéroport s'est fait par les rues secondaires à très basse vitesse, en déça des 40 km/h. Je recommande GK Remorquage fortement pour tout constructeur cherchant à faire déplacer son appareil en toute sécurité et à prix raisonnable.

Enfin C-GNGN a sa place à l'aéroport de Gatineau! Et je suis très heureux, et Chantale surtout, de voir le garage enfin libéré! Toutefois, j'en ai à nouveau de besoin pour y loger temporairement les ailes et faire d'autre travaux liés au projet, dont la finition et la peinture des carénages de roues....

Par la suite, pas beaucoup de temps à consacrer au projet car j'assistais à une réunion de formateurs en thérapie de couple qui a duré mardi, mercredi et jeudi. Vendredi, j'ai entamé du travail sur le stabilisateur horizontal qui doit être modifié selon le Service Bulletin 14-01-31 de Vans Aircraft, qui vise de renforcer le longeron principal du stabilisateur et ainsi éviter que des fentes se forment à certains endroits critiques. Cette modification exige d'enlever une trentaine de rivets AN470AD4, bon nombre dans des endroits un peu exigus, alors il faut y aller délicatement. Malgré ma prudence, j'ai gâché un trou de rivet... j'aurai donc à le remplacer par un rivet de diamètre plus grand (AN470AD5). Toutefois, j'ai fait une gaffe beaucoup plus importante en faisait huit perçages aux mauvais endroits car j'avais inversé les pièces HS-00003 de gauche et de droite. Il n'est pas clair pour moi si je peux refaire les perçages aux bons endroits et laisser les trous vides ou si je dois ajouter un doubleur ou autre forme de renforcement. J'ai donc demandé conseil chez Vans et j'attends leur réponse. :-(

Dans la photo ci-dessous, on voit les trous malplacés et les cercles verts là ils devraient être situés.... le document de référence AC43.13 stipule les distances minimales entre les rivets installés (qui ne seraient pas respectés ici) mais reste silencieux sur des distances entre rivets et trous non rivetés.

Dans cette photo, le doubleur HS-0003 de gauche. J'aurai à ajouter deux trous (cercles verts) pour compenser pour les deux trous à gauche que je ne pourrai utiliser, vu que les rivets seraient alors trops rapprochés des trous mal placés. À suivre...

__________________________________________________________________________________

lundi 3 août 2015 – encore des petits progrès               

Cette semaine, anniversaire de naissance de Chantale, alors bien sûr j'ai organisé la fête.. .. le soleil était au rendez-vous, ce qui fut fort agréable. Chantale a bien apprécié...

Je mets beaucoup d'heures sur le projet... j'ai refait en partie les carénages de roues car je n'étais pas du tout satisfait de la finition autour des carénages de train d'atterrissage. Maintenant que cette partie est complétée, je peux mettre de côté et poursuivre les quelques items qui restent à régler avant le grand départ vers l'aéroport.... je m'occuperai des carénages une fois l'avion transporté à l'aéroport.

Mon GPS a soudainement arrêté de fonctionner, je ne sais pas pourquoi... j'ai vérifié tous les câbles et les connections. Les indications sont que l'antenne a soudainement lâché... J'espère que GRT me la remplacera gratuitement, mais ça reste à voir.

J'ai encore passé beaucoup trop de temps à polir le côté gauche de la tôle arrière.... je ne réussis pas à enlever les égratignures dans la tôle, malgré l'utilisation du grade F de Nuvite, qui est le plus corcé. Je ne sais plus quoi faire... j'ai tenté de poncer avec un scothbrite blanc, mais l'effet est minime... je vais expérimenter avec un composé de Turtle Wax que j'ai trouvé dans le garage.. qui sait...

Belle petite réussite, j'ai réussi à éliminer une grosse égratignure dans le pare-brise. Je me suis procuré du Micromesh, un kit de réparation de plexiglass. J'ai commencé en éliminant les égratignures avec du scotchbrite rouge, ensuite j'ai appliqué la méthode du micromesh, une série d'étapes de ponçage avec du papier très fin, de 1000 à 6000 grains/pouce carré. L'égratignure était située sur le côté gauche, dans le coin et hors du champ de vision, je n'avais donc pas besoin de poncer une grande surface pour minimiser la distortion visuelle. Le système fonctionne très bien..

Les vacances passent trop vite... il me reste à peine deux semaines avant le retour au travail et pendant trois jours la semaine prochaine, je dois assister à des réunions du groupe de formateurs en thérapie de couple, dont je fais partie.... :-( . J'aurais préféré profiter de mes vacances...

__________________________________________________________________________________

lundi 27 juillet 2015 – petits progrès               

Cette semaine, funérailles dans la famille à Montréal jeudi et petit séjour vacancier à Montréal vendredi jusqu'à dimanche.

Côté avion, j'ai résolu un problème qui me tracassait depuis longtemps: l'interface entre le NavCom GNC 255A et l'EFIS me permettait d'afficher sur l'EFIS les fréquences du NavCom mais pas de les modifier. Pour ce faire, il fallait utiliser le NavCom lui-même. en regardant mes connections de près, j'ai découvert un fil RS232 connecté au mauvais endroit sur le connecteur A du EFIS. J'ai donc modifié sa position et tout fonctionne bien maintenant. Il me reste à vérifier les connections pour l'ARINC 429, car l'EFIS montre qu'il reçoit bien le signal pour le canal A mais non le canal B.

En jouant avec les calibrations du EFIS, j'ai pu activer l'interface entre celui-ci et l'autopilote. Il semble fonctionner maintenant, mais je dois passer du temps à lire la documentation pour apprendre à l'utiliser.

J'ai continué le polissage du fuselage arrière en utilisant la polisseuse Makita prêtée par mon frère Richard. L'outil fonctionne bien et fait un travail rapide de finition pour l'aluminium qui n'est pas abimé. Toutefois, je dois mettre beaucoup de temps pour réparer les endroits égratignés. Pour les égratignures, je commence en ponçant avec du Scotchbrite suivi de papier 1000 et ensuite 2000. Mais ça prend du temps....

Je vise toujours terminer tout pour être enfin prêt à transporter l'avion à l'aéroport de Gatineau d'ici quelques semaines. J'ai bien hâte...

__________________________________________________________________________________

lundi 20 juillet 2015 – varia               

Cette semaine je suis en vacances et j'ai espéré prendre tout mon temps pour travailler sur le projet, question d'être prêt pour l'emmener à l'aéroport de Gatineau. J'ai pu consacrer bon nombre d'heures, en dépit de plusieurs interruptions: achat d'une RAV4, nettoyage et vente de la Subaru Forester, entre autres.

Côté avion, j'ai finalement réussi à remplir le système de freinage avec du liquide hydraulique. Pour ce faire, j'ai acheté une pompe-réservoir à vaporiser des pesticides. Un peu de dégat sur le plancher de l'habitacle mais tout est bien essuyé. J'ai terminé pour le moment l'installation de l'isolant à l'intérieur du pare-feu. J'ai installé le même matériau à l'intérieur du capot inférieur, question de le protéger contre la chaleur des tuyères d'échappement.

Sur le capot inférieur, j'ai fait une première tentative de dessiner une bouche de requin, mais ce n'est pas très réussi. Il faudrait qu'il soit plus grand. J'espère trouver une façon de faire agrandir et imprimer un document que j'ai obtenu sur internet. Pour le moment, j'ai esquissé à la main. Voici une copie de ce que j'ai trouvé sur internet, mais je n'ai pas réussi à l'agrandir suffisamment pour me permettre de l'utiliser tel quel, faute de bien maîtriser Adobe Illustrator.

J'ai presque terminé l'installation des panneaux de cuir dans l'habitacle et j'ai commencé l'installation des ceintures de sécurité. J'ai installé la bielle de contrôle pour le gouvernail de profondeur.

J'ai passé une journée à polir deux surfaces de tole sur l'alu derrière le co-pilote et en dessous de la verrière. Le produit Nuvite fonctionne bien, mais je dois me procurer une polisseuse à vitesse variable, entre 1500 et 3000 rpm. Sinon, faire l'avion au complet va prendre un temps fou...

Finalement, j'ai tenté de calibrer l'anénomètre pour découvrir que ma tuyauterie Pitot a des fuites importantes qui affectent la précision de l'indication de la vitesse. J'ai pourtant installé de la quincaillerie de qualité de marque Topring. J'ignore pour le moment quoi faire pour réparer.

__________________________________________________________________________________

lundi 13 juillet 2015 – varia               

Cette semaine, j'ai mis beaucoup de temps à installer un isolant à l'épreuve du feu sur l'intérieur du pare-feu. Ce fut assez long de mesurer et tailler des gabarits en carton avec plusieurs trous pour accomoder les câbles et les tuyaux. Plusieurs va et vient entre l'espace de bagage et la table de travail. J'ai installé du Firewall 2000 que j'ai acheté chez Aircraft Spruce. Pour l'instant les pièces ne tiennent que par friction, il me reste à appliquer le calfeutrage du même nom pour les coller en place.

J'ai commencé à installer les pièces de velcro qui retiennent les moquettes au plancher. J'ai découvert qu'une de ces pièces est mal taillée. J'ai demandé à Flightline interiors de me la remplacer.

J'ai vérifié la fuite du réservoir droit que j'avais colmaté avec du scellant 3M. Elle est étanche.. donc un autre item à rayer de la liste..! :-)

J'ai passé un temps considérable à tenter de remplir le système de freinage avec du liquide hydraulique. Pour ce faire j'ai suivi les instructions des VANs forums, où on recommande fortement de remplir par la soupape de drainage, sous chaque étrier de frein. J'avais acheté un genre de pompe exprès pour cette tâche, hélas elle ne produit pas suffisamment de pression et j'ai perdu un peu de liquide lors de mes tentatives. Phil Kaye, un constructeur de RV9A, va me passer sa pompe, sauf qu'elle ne fonctionne pas bien non plus. D'autres constructeurs ont rencheri. Je vais tenter ma chance avec l'appareil de Phil, sinon, je me patenterai une autre pompe quelconque.

Ce matin j'ai fait un vol Gatineau-Lachute-Cornwall et retour en C-150. La journée était splendide.. je me suis réhabitué aux procédures vol voyage.. au début j'ai eu du mal à m'orienter et à anticiper les points de répère au sol, surtout à lire la carte navigation où tout est écrit si petit, mais après un certain temps, ça allait. Le même vol en RV8 aurait pris la moitié du temps!

__________________________________________________________________________________

lundi 6 juillet 2015 –installation finale du pare-brise et varia               

Cette semaine j’ai pu peinturer en noir l’intérieur du carénage du pare-brise et ensuite le coller en place avec le Sykaflex.  J’ai ensuite fait le rebord du plexi et de l’alu avec un joint de Sykaflex.  Je suis assez satisfait du résultat.  J’ai ensuite nettoyé le pare-brise avec de l’essence Naptha, ce qui m’a permis d’enlever les traces de ruban collant.  J’ai découvert une égratignure sur le côté gauche, j’ai donc acheté le nécessaire chez Aircraft Spruce.

J’ai retesté le réservoir droit pour les fuites, pour m’apercevoir qu’il y en avait d’autres autour des vis retenant la sonde-quantité-essence et sous le joint d’étanchéité en caoutchouc.  J’ai donc enlevé les vis et j’ai réappliqué du scellant 3M dans les trous de vis et sous le caoutchouc.  Je crois que le scellant 3M est un meilleur scellant que le Pro-Seal fourni par Vans.  La vis que j’avais scellée avec ce produit semblait mieux résister que les autres lorsque je les ai enlevées. 

J’ai passé un temps fou à reposer les manettes-contrôle-moteur du co-pilote car il y avait une interférence dans les manettes du pilote.  J’ai dû tout démonter, corriger la goupille provoquant l’interférence, et remonter le tout.  Maintenant les manettes glissent sans problème. 

J’ai aussi passé un temps considérable à vérifier l’interface entre le NavCom GNC 255A et mon EFIS GRT HXr.  Alors que je devrais être capable de régler les fréquences du NavCom via l’EFIS, cette partie de l’interface ne fonctionne pas.  Je vais vérifier le tout une dernière fois avant de consulter GRT.  J’ai réussi à configurer les réglages pour permettre l’affichage des signaux VOR et du ILS provenant du NavCom sur l’EFIS.  Je verrai en vol si le tout fonctionne comme prévu.  Il me reste à re-tester la transmission du Com, car il ne fonctionnait pas lors de mon dernier essai il y a plusieurs mois.  J’espère qu’il ne s’agissait que d’un mauvais réglage quelconque et non d’un problème avec l’appareil.  Je ferai le test lors de la prochaine visite d’Alex. 

Avec l’aide de Marc-Antoine j’ai pu vérifier le torque des boulons du train d’atterrissage.  Un des boulons n’appliquait aucune pression de serrage sur le train…  je pouvais le tourner avec mes doigts!  J’ai compris que j’avais installé un boulon légèrement trop long, j’ai donc remplacé avec un boulon de la bonne longueur et resserré avec la clé dynamométrique.  Les autres boulons sont bien installés. 

J’ai aussi vérifié le torque de certains boulons du moteur, ceux que j’ai enlevés ou remplacés lors de l’installation moteur.  Quelques-uns avaient justement besoin d’être resserrés. 

Finalement, j’ai fait un vol en C-150 dimanche matin, question de me réhabituer au vol suite à une absence de quelques années.  Un C-150 n’est pas un RV8, mais l’appareil vole bien et j’ai pu m’apprivoiser un peu à l’environnement via un vol aller-retour CYND-CYRP.  Je prévois faire d’autres vols avant de faire des vols en solo.

 

 

 

__________________________________________________________________________________

lundi 29 juin 2015 – tôle de fuselage avant, pare-brise et varia

Ce weekend Alex est venu m’aider avec la pose des rivets délicats, les AN426AD4 et AN426AD3 qui retiennent la tôle du fuselage avant  F-821-1.  Encore une fois ce fut délicat par endroits, surtout à l’intérieur de la tour pour le train d’atterrissage côté droit.  Il nous reste toujours le tiers des rivets à installer, mais ces derniers sont accessibles et ne devraient pas poser problème.  Cependant je n’ose pas les installer tout seul, question d’éviter de provoquer des poques comme la dernière fois. Nous avons toutefois installé suffisamment de rivets pour me permettre d’aller de l’avant avec l’installation de la cuirette sur le tableau de bord et ensuite réinstaller le ventilateur.  J’ai aussi commencé la pose finale du pare-brise et j’ai ajusté le dispositif de verrouillage de la verrière.  Il me rester à peinturer en noir l’intérieur du carénage du pare-brise et ensuite le coller en place.

Aussi, j’ai reçu de Grand Rapids Technologies une nouvelle sonde CHT pour remplacer celle qui faisait défaut.  Ce qui a corrigé le problème.  Finalement, j’ai enlevé les PMags que j’ai envoyés chez EMag Air pour faire la mise-à-jour du firmware qu’ils feront gratuitement. J'ai fabriqué des plaques pour couvrir le trou où s'inserre chaque PMag.

 

__________________________________________________________________________________

dimanche 21 juin 2015 – tôle et varia

Cette semaine, plusieurs petites tâches complétées: installation du scellant proseal sur le parefeu et rivetage par la suite; installation de la bordure en alu sur le tableau de bord; ajustement de l'allumage des PMags, installation partielle des manettes du co-pilote, fixation du câblage des manches de contrôle. Cette dernière tâche a exigé l'installation d'un écrou prisonnier dans la section centrale du longeron principal, ce qui n'était pas du tout évident. Chantale, avec ses mains plus petites que les miennes, a réussi à tenir le tas sur le rivet dans un espace très restreint pendant que je martelais de l'extérieur. Merci mon amour!

Pour les PMags, j'ai eu beaucoup de mal à trouver pourquoi ils ne s'activaient pas comme ils devaient. J'ai découvert que mes interrupteurs étaient mal câblés et j'ai dû renverser les connections pour corriger le problème. J'ai aussi découvert que le firmware des PMags doit être mis-à-jour pour éviter un déréglage accidentel de l'allumage. Si j'oublie d'activer les PMags et que je démarre, j'aurai alors besoin de réajuster l'allumage. La nouvelle version du firmware contourne ce problème. Je dois donc enlever les deux PMags et les envoyer au manufacturier qui fera la modification gratuitement.

__________________________________________________________________________________

lundi 8 juin 2015 – tôle et varia

Cette semaine Alex est venu m’aider avec la pose des rivets délicats, les AN426AD4-8 qui retiennent la tôle du fuselage avant  F-821-1 et le longeron F-822-L-1 au pare feu.  Ce fut difficile et les têtes côté-tas ne sont pas si bien évasées, mais bon, elles sont posées.  De même pour les 7 rivets AN426AD3-7 dans la tour du train d’atterrissage côté gauche.  Une fois le scellant appliqué sur le pare-feu, je pourrai poser les rivets qui restent.  Alex reviendra m’aider, heureusement!

Encore cette semaine, des projets concurrents ont freiné les progrès… j’ai tout de même continué la pose du spiral wrap sur le câblage électrique et ajouté quelques fixations Adel.  J’ai décidé de ne pas refaire une partie du câblage autour du servo compensateur roulis.  Le tout est très fonctionnel et sécuritaire, mon travail aurait servi à améliorer l’apparence alors que ces câbles seront bien cachés sous le plancher.

J’ai aussi tenté de renverser la position du NavCom GNC255A et du panneau Audio.  Le NavCom est situé en dessous du panneau Audio et le bouton d’ajustement des fréquences ressort beaucoup, à un point tel que je risque de l’accrocher avec mon pied ou mon genou lors de l’entrée ou sortie de l’appareil.  Ce risque serait diminué en installant le NavCom au-dessus du panneau Audio.  Mon essai m’a permis de constater que l’espace entre le derrière du NavCom et le longeron F-822V est insuffisant, empêchant le NavCom de s’installer dans cette position. Je vais songer à une autre solution, soit me fabriquer un couvercle de protection (que j’aurai à enlever/installer à chaque vol), soit en installant en permanance une tige protectrice courbée en acier plus élevée que le bouton, servant ainsi de bouclier.  

__________________________________________________________________________________

dimanche 31 mai 2015 – tôle du fuselage avant et varia

J'ai poursuivi les préparatifs de la tôle du fuselage, ayant percé le trou pour le ventilateur et ayant testé quelques peintures noires en bonbonne pour la partie inférieure qui sera visible de l'habitacle. Alex s'est offert pour venir m'aider cette semaine avec le début de l'installation des rivets AN4 et AN3 délicats. Une fois ces rivets installés, avant de poursuivre avec l'installation des autres rivets, je devrai attendre l'arrivée du scellant 3M de Aircraft Spruce pour bien sceller entre cette tôle et le pare-feu, question d'empêcher les gaz d'échappement et les flammes de s'infiltrer dans l'habitacle.

J'ai aussi presque terminé l'installation du spiral wrap dans le compartiment moteur. Je dois me procurer une nouvelle sonde CHT pour remplacer celle qui est défectueuse. Dans la photo ci-dessous, on voit que la sonde pour le cylindre #1 indique 25 deg F alors que toutes les autres indiquent 55 deg. J'ai branché à un autre fil, question de vérifier s'il s'agissait d'une erreur de connexion plutôt qu'une sonde défectueuse. J'ai pu confirmer que c'est bel et bien la sonde.

J'ai terminé l'installation du plenum... la photo ci-dessous en est témoin. J'ai ensuite ajusté la tension de la courroie de l'alternateur et j'ai fixé son boulon avec du fil-frein. Deux autres items à rayer de la liste! Pour l'ajustement de la tension de la courroie, je me suis fié au document de Lycoming SB 1129B.

Finalement, j'ai installé tout l'avionique pour faire des essais et pour configurer les divers équipements pour permettre leur intégration.

Encore une fois des projets concurrents ont pris plus de place que souhaité: installation d'un nouveau robinet chez ma mère et l'aménagement paysager chez notre propriété à revenus.

J'espérais pouvoir tout boucler pour emmener l'avion à l'aéroport au mois de juin, mais ça risque de retarder encore une fois....juillet? on verra bien...!

__________________________________________________________________________________

dimanche 24 mai 2015 – tôle du fuselage avant et varia

Cette semaine, j'ai reçu la nouvelle tôle F-821-1 et la console droite F-865-1. J'ai passé plusieurs heures à enlever les 204 (environ - je les ai comptés, mais il se peut que je me sois trompé... ) rivets AN426AD3 et six rivets AN426AD4-7.Le mieux, c'est que j'ai pu le faire sans endommager les trous. :-) J'ai ensuite apprêté la tôle F-821-1 pour la pose, en faisant les perçages, les embrêvages et le taillage, ensute je l'ai passée au primaire. Il me reste à percer le trou pour le ventilateur. Elle est prête pour la pose mais vu qu'elle est enlevée, j'en profite pour faire quelques tâches qui s'exécutent beaucoup plus facilement sans la tôle. J'ai donc recouvert des câblages avec du spiral wrap, j'ai fixé quelques câbles, j'ai fixé aussi le tuyau de la pression d'admission, j'ai installé les collets sur les passe-pare-feu et y ai insérré le mastic. Il me reste encore une tresse de câbles à recouvrir avant d'être enfin prêt pour la re-pose. Je demanderai l'aide d'Alex pour ne pas abîmer la tôle comme je l'ai fait la dernière fois.

Quelques photos:

__________________________________________________________________________________

mardi 19 mai 2015 – encore du varia

Cette semaine, j'ai poursuivi avec des tâches variées et fait certains progrès, mais pas autant que j'aurais souhaité.

Vendredi et samedi Alex et moi sommes allés à Barrie voir un avion de construction amateur Aruga Express à vendre. Nous avons passé trois heures avec Lawrence, le propriétaire, à inspecter l'avion et la documentation. Il a construit l'appareil il y a environ 15 ans et l'a terminé alors qu'il avait presque 70 ans. Il a perdu son certifcat médical depuis un an et demi et doit maintenant vendre. La structure de l'appareil est en bon état, c'est clair qu'il a fait du bon travail au niveau de la construction. Toutefois, l'habitacle et l'avionique nécessiteraient un travail de refonte considérable. Aussi, l'espace entre la tête d'Alex et la verrière est assez limite, ce qui l'obligerait à réduire l'épaisseur du coussin fessier, ou encore d'augmenter l'inclinaison du dossier. Vu que l'appareil est classé «haute performance», Alex aurait besoin d'accumuler plusieurs heures avant de pouvoir être certifié vu que les règles exigent qu'un pilote ait au moins 200 heures dans son carnet de vol avant de pouvoir recevoir cette certification.

Côté RV8, après avoir jonglé et fait des essais sur où le placer, j'ai refait pour la troisième fois le support du transpondeur, question de m'assurer qu'il se logeait bien entre l'autopilote Trutrak et le compas magnétique. Il y a une légère déviation de la direction magnétique à cause de la proximité des composantes en métal, mais j'ai remarqué que les vis de fixation du tableau de bord ont aussi un effet non-négligeable. Tout ça sera à corriger par le mécanisme compensateur interne du compas. Il faut dire que l'installation du compas magnétique est un peu bidon, car le EFIS et le PFD sont tous les deux des indicateurs de direction, mais le règlement exige un indicateur de direction magnétique qui fonctionne indépendamment du système électrique. Mon système électrique est configuré de façon à ce que le EFIS et le PFD ont deux sources indépendantes de puissance électrique, dont le bus de batterie en cas de panne de l'alternateur. Avec cette configuration, une panne électrique totale est peu probable.

 

En faisant les essais pour m'assurer que le transpondeur ne frottait pas contre les autres instruments, j'ai remarqué une interférence entre un écrou et une pièce du tableau de bord. J'ai dû enlever du matériel pour donner l'espacement nécessaire.

J'ai aussi reçu des trucs de Aircraft Spruce, dont des connecteurs BNC, qui m'ont permis de refaire la connection du fil d'antenne RG-400 du transpondeur. Michel Roy m'a prêté sa pince «crimper» qui m'a permis de faire le travail.

J'ai aussi ajusté les parois des cloisons avant. Il me reste à installer des supports de fixation pour le plenum, ce qui devrait me permettre enfin d'en terminer avec cette pièce.

Par hasard, j'ai remarqué qu'un boulon de fixation du train d'atterrissage droit n'était pas du tout serré, qu'il tournait aisément dans son trou...! Important item à vérifier! Et à re-vérifier!

J'ai aussi reçu de Vans la tôle du fuselage avant que j'ai finalement décidé de refaire. Étape #1: enlever tous ces rivets sans gâcher les trous... j'espère le faire cette semaine et installer la nouvelle tôle le weekend prochain. Je demanderai de l'aide à Alex pour la pose des rivets délicats... je ne me risquerai pas à le faire tout seul sans aide cette fois!

__________________________________________________________________________________

dimanche 10 mai 2015 – varia

Cette semaine, je me suis attaqué à quelques unes des nombreuses tâches qu'il me reste à faire avant de transporter l'avion à l'aéroport pour l'assemblage final.

Première tâche complétée: refonte du dossier arrière où j'ai remplacé deux pièces, le F-833E et le F-833F. La peinture sur ces pièces était très mal réussie, mais j'avais décidé de les garder tels quels car le coussin du dossier allait les recouvrir. Cependant, pour une raison que j'ignore, cette peinture n'a jamais séchée complètement et est restée collante, au point où elle tachait le cuir des coussins. J'ai donc décidé de remplacer ces pièces et cette fois la peinture Ekocrylic est bien réussie. Les photos montrent les anciennes et les nouvelles pièces installées. Je craignais gâcher quelques trous lors de l'enlèvement et la pose des rivets, mais tout c'est très bien passé.

J'ai aussi installé l'antenne GPS pour le ELT Skyhunter qu'on peut voir à gauche de l'antenne GPS principale, qui sert au EFIS. Lors de l'achat, on indiquait que cet ELT avait son antenne GPS intégrée dans l'appareil, ce qui est juste. Cependant, en lisant plus attentivement, une antenne externe est requise pour un appareil en aluminium, sinon le ELT a du mal à repérer sa position. J'ai donc acheté une antenne et je l'ai installée aujourd'hui. Sur la photo, on peut voir une grande longueur de câble enroulée en beigne; je prévois raccourcir et installer un nouveau connecteur que je dois me procurer, ainsi que l'outil nécessaire.

Par la suite j'ai installé un déflecteur de chaleur à la gauche du gascolateur, question de le protéger contre la chaleur des tuyères d'échappement. Je veux diminuer le risque que l'essence se vaporise dans les tuyaux ou dans le gascolateur, ce qui pourrait provoquer une panne-moteur.

J'ai réfléchi aux deux fentes dans le plexiglass. Il se pourrait que j'aie oublié d'agrandir les trous dans le plexi avant d'installer les rivets lors de la pose de la jupe. Les instructions de Vans indiquent bien l'importance de faire ces perçages avec une mèche spécialisée et un diamètre légèrement plus grand (#27 au lieu de #30) afin d'éviter de provoquer des craques dans le plexi. Je ne me souviens plus si j'ai bel et bien agrandi ces perçages. Ce qui pourrait expliquer les craquements, et ce qui me fait craindre pour les autres trous, surtout par les grands froids d'hiver ... :-(. Ça serait l'enfer d'avoir à subir de multiples craques pour finalement avoir à remplacer la verrière et surtout à refaire tout ce travail d'installation de la jupe...! Je vais demander conseil à Vans.

Dimanche après midi, une autre tâche accomplie: installation des fixations pour la porte d'accès à l'huile du moteur. La porte fait plus ou moins bien dans son socle. Pour l'ajuster, il s'agirait de remplir le côté gauche avec du remplissage («filler») pour le mettre à niveau avec la porte. Je laisserai au peintre le soin de faire cet ajustement

__________________________________________________________________________________

dimanche 3 mai 2015 – enfin terminé la verrière...

Aujourd'hui j'espérais donner un bon coup sur le projet, toutefois j'avais aussi la piscine à ouvrir pour l'été et j'ai passé plusieurs heures à diagnostiquer un problème avec la pompe. Alors que le moteur tourne très bien, la pompe ne tire pas d'eau. Je croyais que les tuyaux étaient bloqués, mais mes tests m'ont permis d'en arriver à la conclusion que la pompe ne fait pas son travail. Je l'ai donc apporté le faire inspecter et réparer.

Cette semaine, j'ai réussi à installer et à ajuster la poignée et le verrou de la verrière. Aujourd'hui, j'ai pu appliquer le calfeutrage Sikaflex dans le joint entre le plexi et la jupe. Cette partie est un peu moins réussie, le bord supérieur n'étant pas très lisse par endroits. Je ne sais pas encore ce que je vais faire pour le corriger. Pour l'instant je le laisse durcir en place. J'aurais dû appliquer du ruban électrique neuf au lieu de réutiliser celui que j'avais retiré. Du ruban neuf aurait mieux empêché les coulisses.

Finalement, j'ai découvert deux petites fissures dans le plexiglas.. :-( J'ai fait un petit perçage au bout de chaque fissure, question de les stopper.

Aussi, j'ai finalement commandé la tôle F-821-1 et la console F-865-1 chez Vans. Je vais donc refaire la tôle supérieure avant et la console de droite.

__________________________________________________________________________________

dimanche 19 avril 2015 – enfin terminé la jupe!

Cette semaine: grand exploit! J'ai enfin terminé la finition et le primaire sur la jupe, la porte d'accès d'huile, et les saumons d'aile... !

En début de semaine, j'ai appliqué deux premières couches de Ekofill au rouleau.. ce qui avait laissé des dénivelations que j'ai dû poncer. Par la suite, j'ai appliqué plusieurs couches de Ekopoxy (au pistolet) entre lesquelles j'ai dû appliquer du «filler» et poncer encore... Finalement j'ai une surface de jupe qui est très respectable. Même si le peintre aura des défauts à corriger avant d'apposer la peinture, je suis assez satisfait de mon travail. Idem pour la porte d'accès et les saumons d'aile. L'ajustement de la jupe est très bien, elle colle bien au fuselage tout autour, mais est légèrement sur-élevé en arrière, ce qui m'étonne car l'ajustement était bon partout avant de passer au primaire...

Je peux maintenant l'installer une dernière fois sur l'avion et installer et ajuster la poignée. Avant tout, j'ai enlevé le ruban de masquage, ce qui m'a fait beaucoup plaisir... :-). J'ai enlevé la pellicule de plastique à l'intérieur mais je vais encore garder celle de l'extérieur, question de protéger le plexi. Je dois maintenant mettre un calfeutrage noir autour du joint entre le plexi et la fibre de verre. Je dois aussi installer le pare-brise et son contour en fibre de verre, mais je n'ai pas encore décidé si je remplace la tôle supérieure avant...question d'éliminer toutes ces pocques...

Il reste encore beaucoup de matériel et de pièces chez Alex... j'irai cette semaine ramener tout ça. Un grand merci Alex!

Quelques photos:

__________________________________________________________________________________

dimanche 19 avril 2015 – suite de la jupe

Cette semaine, le poseur de bois-franc a terminé son travail, qui par endroits laisse à désirer.  Alors qu’il a fait de l’excellent travail sur le plancher du loft, dans la chambre de Marc Antoine, il n’a pas serré les planches autant qu’il le devait à certains endroits et il a laissé une fente importante sur le bord du petit bout de mur qui sert de butoir aux portes de garde-robe.  À ma demande, il a rempli cette fente avec des petits bouts de bois.  Cette fente est plus ou moins cachée par le rail en métal qui guide le trajet des portes coulissantes du garde-robe.  Finalement dans la chambre de visite, il y a une section importante où le bois est plus ou moins sans variation, ce qui contraste avec le restant du plancher.  Heureusement, cette section est plus ou moins recouverte par le lit.  Chantale et moi avons hésité :  on aurait pu insister qu’il reprenne son ouvrage, ce qui aurait exigé d’arracher et briser le bois déjà posé et aurait retardé la finition pendant au moins deux semaines, sinon trois, question de commander et recevoir du bois additionnel.  Nous avons donc accepté le travail avec ces défauts.  

Côté avion, je suis allé chez Alex trois fois cette semaine pour organiser le mini-atelier de peinture au sein de son garage et pour poncer la fibre de la jupe.  Alors qu’Alex était d’avis que le ponçage serait minimal, j’ai trouvé de nombreux endroits où la surface était très rugueuse, j’ai donc poncé pendant quelques heures avant d’ajouter une mince couche de micro-ballons par endroits.  J’espère ensuite pouvoir faire un léger ponçage et finir par une mince couche de résine, question de bien remplir les trous de punaise.  Ce qui me permettrait d’appliquer le primaire le weekend prochain, pour enfin en finir avec la fibre de verre…. :-) 

Finalement, suite à avoir réexaminé la qualité de mon travail sur la tôle supérieure avant, je songe sérieusement à la remplacer et refaire tout le travail.  Je trouve gênant d’avoir autant de poques sur la tôle, surtout que cette section est très en vue.   J’aurai donc à commander une nouvelle tôle chez Vans, la passer au primaire, poser la peinture noire là ou nécessaire, etc, etc,   J’estime que ça va exiger 2-3 jours de travail.  :-(

__________________________________________________________________________________

lundi 13 avril 2015 – suite de la jupe

Pendant cette fin de semaine, les poseurs ont installé le plancher en bois franc dans deux des trois chambres. Alors j'ai été occupé à les surveiller et à déplacer des meubles lorsque nécessaire. Le travail a été bien fait. J'en ai profité pour préparer mes documents de mon rapport d'impôt. J'aurai à payer encore cette année... :-(

Dimanche soir j'étais crevé suite à m'être couché à 2h la veille, ayant fêté l'anniversaire de mon filleul Olivier. Je me suis tout de même rendu chez Alex pour poncer de la fibre de verre de la jupe. J'ai ensuite aidé Alex à installer une très mince couche de fibre, question de protéger les endroits où j'ai rempli les trous de rivets à l'aide de micro-ballons. Alex croit que suite à un léger ponçage nous serons déjà prêts pour le primaire, ce qui est très encourageant.

Thanks Alex!

__________________________________________________________________________________

mardi 7 avril 2015 – suite de la jupe et varia

Pendant cette fin de semaine de Pâques, nous avons enlevé les tapis de trois chambres, question de préparer la surface pour la pose du brois franc par un professionnel qui viendra le weekend prochain.

Je continue le travail de finition sur la queue de la jupe chez Alex, j'ai finalement pu peinturer la partie que j'ai refaite et j'ai riveté le tout en place avec des rivets CS4-4. Quelques têtes de rivets dépassent la surface, je dois donc les aplanir avec la fraiseuse avant d'aller de l'avant avec le remplissage de la fibre de verre.

J'ai aussi riveté en place la porte d'accès pour l'huile sur le capot supérieur, avec des rivets AN426AD3-4. Toutefois la peinture blanche que j'ai appliquée à l'intérieur a fait des coulisses à l'extérieur. Je dois donc poncer et refaire au primaire gris, question d'esthétique.

J'ai aussi refait et marqué des câblages électriques, ajusté la cuirette sur le tableau de bord, débuté la pose des instruments sur le tableau de bord principal.

Quelques photos: verrière assemblée avec les rivets à remplir.

Porte d'accès à l'huile posée, mais qui nécessite des retouches de primaire.

__________________________________________________________________________________

dimanche 29 mars 2015 – suite de la jupe et varia

J'ai donné une formation à Montréal ce vendredi et samedi. Le groupe a beaucoup aimé et moi aussi. Un grand merci à mon collègue Léon qui a tout organisé.

Je continue le travail de finition sur la queue de la jupe, j'ai terminé le ponçage du primaire et j'ai ré-installé temporairement la jupe sur son cadre pour déterminer sa justesse, tout a l'air bien. Au moins il n'y a plus d'espace entre la jupe et la verrière.

J'ai ensuite débuté l'installation du pare-brise, mais je dois faire quelques tâches auparavant, dont l'installation de la cuirette au dessus du tableau de bord, ce que j'ai fait. J'ai trouvé une moulure chez Rona pour faire la finition intéreure du pare-brise. Je crois que ça sera réussi. Je fais un test pour voir si le scellant Proseal pourrait servir à coller en place le cadre du parebrise. Je devrai attendre quelques jours, voire 1-2 semaines, avant de le savoir.

J'ai aussi installé une mousse à l'épreuve de l'eau en-dessous de la penture de la porte d'accès à la soute de bagage avant, ce qui devrait empêcher l'eau d'y pénétrer. J'ai collé deux épaisseurs ensemble pour me donner l'épaisseur voulue pour que la mousse se coince bien et rend la penture étanche.

Finalement, j'ai continué avec l'installation du câblage électrique, cette fois pour les luminaires intérieurs et pour le gradateur de luminosité des instruments. Je ne suis pas convaincu que j'ai bien fait de faire cette installation car la gradation est un peu sautillante et donc laisse un peu à désirer... la fonction d'ajustement automatique risque de donner des meilleurs résultats. La luminosité des instruments suivants seront tous controllés par le gradateur: la radio GNC 255, le panneau audio PMA5000EX, l'EFIS GRT HXr, le PFD TruTrak et le compass. Sauf pour le compas, tous ces instruments ont la fonction de contrôle automatique de la luminosité. Une fois en vol, on verra ce qui fonctionne le mieux.

Quelques photos: ci-dessous, la cuirette installée ainsi que le rebord en caoutchouc.

La mousse expansible, disponible chez Rona et insérée en place à droite.

La porte de la soute avant, bien fermée et verrouillée.

 

 

 

__________________________________________________________________________________

dimanche 15 mars 2015 – suite de la fibre de verre sur la jupe, terminaison de la porte de la soute à bagages avant!

J'ai travaillé un peu sur la jupe en début de semaine, pour me rendre compte qu'il serait beaucoup mieux de me reprendre en coupant dans la partie supérieure arrière et refaire la fibre au complet.... ce que j'aurais dû faire lors de la fabrication initiale, avant de peinturer l'intérieur. Donc hier j'ai coupé à l'aide du Dremel et débuté l'installation de la fibre. J'ai confiance que ça ira mieux.... je ne comprends pas pourquoi je n'y ai pas pensé avant.

Pendant que la fibre durcissait, j'ai continué l'installation de la porte de la soute à bagage avant. J'ai installé un support que j'ai acheté chez Lee Valley, section «aviation», idée prise chez Kevin Horton. Pour ce faire, j'ai dû fabriquer une structure de fixation à l'intérieur de la soute, à l'aide d'une pièce en U d'aluminium que j'ai vissée au pare-feu en inox. Enfin, j'ai installé les réceptacles de verouillage, qui sont des petits blocs en Delrin destinés à recevoir les tiges qui agissent comme verrou à gauche et à droite de la porte. Le tout a exigé plusieurs heures, mais le tout c'est bien passé.

 

________________________________________________________________________________
ue pour communiquer avec moi

Premier | Précédent | 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 | Prochain | Dernier