6

RV8 de Psychose - Normand Gingras

Fuselage 1

Premier | Précédent | 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 | Prochain | Dernier

 

1

 

____________________________________________________________________________________

14, 18, 21 et 25 janvier 2009 - préparation et peinture de l'habitacle, début d'assemblage du plancher arrière

La première semaine a été plutôt lente dû aux activités familiales. En effet, mon père, Raymond fêtait son 75e anniversaire. Nous lui avons organisé une fête à son insu. En fait c'était l'anniversaire des Quatre R ou des Trois Ray. Richard mon frère, Raymond mon père, Raymond mon frère et Ray-Ray son fils : 22 janvier, 29 janvier, 13 janvier et 21 janvier respectivement. Ce fut une belle surprise et ils ont tous eu de beaux cadeaux.

Côté avion pas beaucoup de progrès, mais j'ai réussi à passer l'habitacle au primaire gris, ainsi que refaire quelques pièces de plancher arrière que je n'avais pas encore peinturé. Samedi, Alex est venu m'aider avec l'assemblage de ces pièces, ce qui comprend le longeron d'aile arrière. Nous espérions terminer le rivetage, mais comme toujours, le tout prend plus de temps que prévu. J'ai continué le travail suite au départ d'Alex, mais il se faisait tard, j'étais fatigué et j'ai raté quelques rivets. J'ai donc arrêté. Encore du travail à reprendre....

Quelques photos ....

____________________________________________________________________________________

7 et 10 janvier 2009 - préparation et peinture des pièces du plancher arrière

Le travail a repris de plein fouet, le temps froid aussi, 25 cm de neige et -20 degrés cette semaine! Bon temps pour être à l'intérieur...!

J'ai fabriqué et préparé les pièces du plancher arrière. Alex est venu dimanche m'aider à préparer et peinturer au primaire les pièces qu'il avait emportées chez lui pour le burinage.

J'ai pu finalement noircir la peinture à une teinte de gris suffisament foncée. Il me reste deux autres pièces à préparer avant de procéder à l'assemblage.

_____________________________________________________________________________________

26, 27 et 28 décembre - terminer de plier les longerons, se préparer pour la peinture de la cabine

C'est la semaine de Noël et nous en profitons pour nous reposer. Marc Antoine a emmené sa Jujube, nouvelle acquisition tout juste avant Noël. Alors qu'elle est très douce, sociable et indéniablement mignonne, Jujube est aussi très pleine d'énergie.

Côté avion, je profite des périodes où Chantale est occupée pour faire une heure ou deux sur le projet. J'ai décidé de repeindre en gris les pièces déjà peinturées au primaire vert. La peinture EkoPoxy semble tenir toutes ses promesses, et semble tout aussi résistante que le polyuréthane sans la toxicité. J'aimerais pouvoir peindre en gris toutes les surfaces, mais sans peindre les rivets. J'ai peint les rivets seulement en peinture non epoxy, qui s'enlevera facilement suite à la peinture avec l'Ekopoxy, laissant paraître les rivets de la peinture grise.

J'ai obtenu une réponse de Vans sur l'espace à maintenir entre les longerons de la section centrale: 1,438 po ou lègèrement plus, question de créer une légère interférence entre le longeron d'aile et son réceptacle dans le fuselage. J'ai donc opté d'agrandir à 1,440 po car l'espace était plus petit que 1,438 à certains endroits.

Vans ne m'a pas répondu sur la question des mauvais pré-perçages dans le kit fuselage.

J'ai reçu de mon beau-père un excellent kit de deux miniperceuses Makita,avec piles au lithium, ainsi qu'un assortiment d'embouts. Ils fonctionnent super bien et j'ai bien hâte de connaître l' autonomie des piles.

_____________________________________________________________________________________

22, 23 et 24 décembre - finaliser la section centrale, plier les longerons

Cette semaine j'ai pris congé les trois jours avant Noël, question de me donner du temps pour travailler sur l'avion. Lundi j'ai continué l'assemblage de la section centrale: j'ai ajusté la distance entre les deux pièces, le F-804B-2 et le F804F-1, pour faire 1,438 po. d'espacement, tel que stipulé par Vans. On se rappelera que les longerons d'ailes s'insèrent dans cette structure. Alors que Vans recommande l'utilisation d'une pièce de bois dont l'épaisseur sera taillée à l'épaisseur voulue, j'ai opté pour des espaceurs faits de rondelles et de bouts de tuyau de cuivre, que j'ai coupés individuellement pour faire la distance voulue. À noter que l'épaisseur des rondelles n'est pas constante, donc chaque bout de tuyau a une longeur légèrement différente des autres. Ici on devine l'indication sur le micrometre: 1,438 po. exactement.

À noter aussi que l'épaisseur de mon longeron d'aile se trouve à être 1,445 po. donc légèrement plus grand que l'espace disponible. Je vais vérifier avec Vans pour m'assurer que j'ai la bonne distance entre les pièces, ce qui est critique.

Hier, j'ai finalisé l'assemblage de cette structure. J'ai donc installé les rivets qui joignent les deux pièces ainsi que les écrous fixes MS21051-L08, qui servent à retenir les composantes des pédales arrières destinées au passager. Ici, j'ai découvert une petite erreur de fabrication sur la pièce F804F-1. Sur le côté gauche, les trous prépercés ne correspondent pas à ce qu'il faut, j'ai donc percé un trou sur le F804B-2 à la mauvaise place, ce qui a nécécessité une correction par un trou beaucoup plus grand que requis. Les photos ci-dessous montrent la différence entre les trous, la première photo ayant le trou plus grand. La coche en bas est là où on avait prépercé le trou #40. La deuxième photo montre le côté droit, qui est bien pré-percé. La troisième et quatrième photo montrent les mêmes trous avec l'écrou fixe MS21051-L08 installé. J'ai l'intention d'avertir Vans de l'erreur, en espérant qu'ils la corrigeront pour les kits à venir.

Voici la section centrale terminée pour le moment. J'aurai à la riveter au plancher lors d'une étape ultérieure.

Demain, Alex doit m'apporter les pièces qu'il a burinées, ce qui me permettra de débuter l'assemblage du plancher sous le siège du pilote.

Aujourd'hui, veille de Noël, j'ai plier les longerons inférieurs, mitoyen et supérieurs (F-887). Les longerons inférieurs sont les plus difficiles à plier, à cause de l'épaisseur de l'angle en aluminium. J'ai beau frapper avec mon maillet en caoutchouc, rien n'y fait pour ouvrir l'angle à plus de 90 deg. J'ai donc opté pour la méthode à l'aide la clé ajustable, ce qui a bien été. Il faut être très attentif aux directives et aux plans pour s'assurer de plier dans les bonnes directions. Les longerons supérieurs sont les plus longs à manipuler mais les pliages se font très facilement. voici une photo des longerons supérieurs et des autres longerons installés à leur place sur la structure du fuselage. Les choses tombent en place peu-à-peu. Une fois les longerons supérieurs rivetés en place, je verrai mon espage de garage beaucoup diminuert car les longerons sont 16 pi. de long et mon garage seulement 19 pi. Ça s'en vient de plus en plus serré pour y travailler.

J'ai aussi reçu ma réponse de Vans concernant l'espace disponible: d'abord que j'ai 1,438 po. ou légèrement plus, l'espacement est correct. Je vais tenter de l'augmenter vers 1,440 po. Ils sont demeurés silencieux sur le problème associé au mauvais pré-perçage.

 

_____________________________________________________________________________________

17, 19 et 21 décembre - petits progrès

Mercredi j'ai installé les écrous fixes («platenuts») sur les panneaux d'accès que j'ai fabriqués et installés sur le plancher de l'habitable. Ils ont été plus difficiles à poser que je ne croyais, étant donné que je devais utiliser le marteau pneumatique et le tas, un peu à bout de bras.

Vendredi, j'ai sorti des pièces de la boîte de storage, ainsi que les longerons, que j'aurai bientôt à plier tel que décrit dans les plans.

Dimanche, j'ai nettoyé, alodiné et peinturé les pièces de la section centrale. J'ai passé beaucoup de temps à rendre la couleur de la peinture plus foncée, étant donné que je trouvais le «smoke grey» trop pâle, et le «charcoal» trop foncé. Ron chez Western Aviation Services a eu la gentillesse de me donner un tube de noir que je peux ajouter pour ajuster la couleur . J'ai donc pu rendre la peinture plus foncée, toutefois une fois sèche, elle n'était plus assez foncée et un peu trop bleutée à mon goût. J'ajouterai encore du noir lors de la prochaine séance de peinture.

Je suis enfin prêt pour l'assemblage des pièces de la section centrale. Je dois toutefois fabriquer une douille exactement 1 7/16 (1,4375) po. de longueur, question de garder les deux pièces qui forment le longeron principal espacés juste assez large pour y insérrer les bouts de longeron d'aile. Pour ce faire, je prévois couper des morceaux de tuyau de cuivre et en ajoutant des rondelles, arriver à l'espacement requis.

J'ai assemblé mon panneau d'accès aux intruments du tableau de bord. Je ne suis très fier du résultat, j'ai fait quelques gaffes, percé des trous en trop, des pièces légèrement décentralisées, mais bon, ça tient bien et facilitera l'entretien.

 

 

_____________________________________________________________________________________

10, 11 et 14 décembre - riveter la cloison parefeu au plancher, début de la section centrale du longeron principal

Mardi j'ai fabriqué la pièce F-849 d'une pièce d'angle en aluminium AA-125-2-11/2. Cette pièce servira à soutenir le manche à balai au poste du pilote. J'étais assez satisfait du résultat. Le lendemain, j'ai tenté d'installer cette pièce sur la section centrale du longeron principal, et pendant que je tentais le perçage du deuxième trou #12, la pièce a bougé sans que je m'en aperçoive et le trou s'est trouvé à la mauvaise place. Petit déplacement, quelques dixièmes de millimètre à peine, mais je craignais que le manche à balai ne soit gêné dans son mouvement quelque soit peu. J'ai donc opté de fabriquer une autre pièce. Cette fois j'ai raté l'avant dernier perçage, un trou de 3/8 po. de diamètre, légèrement déplacé contre mon gré encore une fois. Au troisième essai, j'ai enfin réussi. Il faut dire qu'en début de soirée j'étais un peu plus fatigué qu'à l'habitude, j'aurais dû peut-être m'écouter et relaxer. Mais bon c'est fait. La photo ci-dessous témoigne de mes efforts..... :-( .... :-) Leçon apprise: concentration, concentration, concentration, surtout lorsque je suis fatigué.....

Dimanche, Alex est venu m'aider avec la préparation des pièces pour la section centrale. Point important, il a apporté les pièces qu'il avait préparées chez lui. Nous avons fait les perçages nécessaires, ce qui a pris un certain temps car il fallu s'assurer que les pièces étaient bien alignées, par l'insertion des boulons AN4-11A dans les trous de 1/4 de po. de diamètre. Il faut être attentif pour poser les pièces F-804G dans la bonne direction, sinon les trous ne s'aligneront pas tout à fait.

La section centrale est anodisée de couleur or, en guise de mesure de protection contre la corrosion. C'est une très belle fabrication. Il faut dire aussi qu'avec le kit fuselage, j'ai reçu une nouvelle section centrale, celle-ci étant adaptée au kit à trous pré-percés. J'avais, avec le kit des ailes, reçu la section centrale ajustée précisément aux longerons d'ailes. Avec le kit aux trous pré-percés, cette section centrale ne fait plus l'affaire. Je vais peut-être l'encadrer et installer dans mon salon...... ;-) , en espérant que Chantale sera d'accord......

_____________________________________________________________________________________

3 et 6 décembre - rivetage et boulonnage des structures du train d'atterrissage

Mercredi j'ai posé les boulons sur les structures. C'est assez long car il y a environ 50 boulons à poser. Il faut utiliser une clé dynamométrique («torque wrench») pour les serrer à 20-25 po-livres, ce qui n'est pas beaucoup. J'ai aussi continué le rivetage de ces structures, ajoutant la pièce de renforcement en acier WD-822-1 à chacune d'elles. J'ai pressé les rivets à l'aide de ma pince pneumatique, mais l'emplacement de plusieurs rivets empêche son utilisation. J'attendrai donc Alex pour faire la pose avec le marteau et le tas. Je suis impressionné de la solidité des ces structures. C'est bien, car elles doivent soutenir le poids entier de l'avion au sol.

J'ai aussi commandé le primaire «Eko Poxy» de Stewart Systems, de couleur grise. J'ai hâte de voir à quel point elle sera résistante. Paraît-il que c'est un produit équivalent aux primaires polyuréthane, mais les composants de la peinture sont en suspension dans l'eau. Un bénéfice non-négligeable est qu'elle n'est pas toxique du tout et très convivial sur le plan de l'environnement. Je devrais recevoir le produit dès la semaine prochaine.

J'ai aussi commandé des pièces de Vans et de Aircraft Spruce. Chez Vans, j'ai commandé une autre pièce F-866B-1, qui est un panneau entre le sas de baggages et les instruments de la cabine. J'ai suivi l'idée de Kevin Horton et je me suis fabriqué une porte pour avoir accès au derrière des instruments, question de faciliter l'accès lors de l'entretien plus tard. J'ai coupé dans ma pièce pour me fabriquer une porte. Une nouvelle pièce F-866B-1 sera coupée à nouveau, mais avec un trou lègèrement plus petit pour que la porte puisse bien la recouvrir.

J'ai commandé d'autres pièces de Aircraft Spruce: fil électrique, outils et écrous plats K1000-6 pour les ports d'accès dans mon plancher. Ci-dessous, on aperçoit la boîte du train d'atterrissage, la pièce blanche étant le soutien en acier WD-813. Au derrière de la boîte on aperçoit une partie de l'autre pièce de renforcment, le WD-822.

Dimanche, Alex est venu m'aider à poser les rivets que restaient sur les boîtes du train d'atterrissage. Nous avons commencé en posant les deux rivets qui restaient sur la cloison parre feu. Par la suite, nous nous sommes attaqués aux rivets qui n'ont pas été faciles à poser. J'ai l'impression que nous avons passé plus de temps à enlever les rivets mal posés que d'en faire la pose :-( . Avant son arrivée et suite à son départ, j'ai pu installé les derniers boulons et les rivets qui restaient à poser sur les boîtes.

Sur la photo ci-dessous, on voit les boîtes et les autres pièces rivetées au plancher. C'est très agréable d'avoir un début de fuselage.... une centaine d'heures de travail plus tard! Mes foufounes seront éventuellement installées à la droite de la photo. Les deux tiges qui projettent vers l'arrière (la droite) sont les pièces F-878-1 qui supporteront les consoles.

C'est ici que seront situées les pédales des gouvernails de direction, en dessous de la soute de baggages avant. La cloison parefeu est à gauche.

Les rivets qui restaient à poser (qui dessinent une sorte d'arbre de Noël) nous ont donné du fil à retordre....

Finalement, j'ai remarqué que quatre boulons AN3-6A, utilisés pour serrer le support F-878-1 contre le support d'acier WD-813, étaient trop longs et les écrous rencontraient la fin des filets avant que les pièces ne soient suffisamment serrées l'une contre l'autre. J'ai consulté Vans et ils m'ont conseillé d'utiliser les boulons AN3-5A, qui sont un peu plus courts, et qui serreront mieux les pièces.

______________________________________________________________________________________

 

26 et 28 novembre - rivetage de la cloison parefeu, du plancher et des structures du train d'atterrissage

Mercredi j'ai débuté le rivetage de la cloison parefeu. Van's recommande de faire du «back riveting», et je suis d'accord que ça fonctionne mieux. J'ai eu de la difficulté à installer mes rivets, mes talents de riveteur n'étaient pas au rendez-vous. Toutefois après avoir remplacé une dizaine de rivets, j'ai commencé à avoir le tour... Quelques rivets sont plus délicats à poser car les écrous plats entravent le positionnement du marteau pneumatique. Alors que Vans suggère d'installer les écrous plats en premier, je recommanderais de les poser une fois les rivets d'assemblage installés. Deux rivets doivent être installés en utilisant le marteau et le tas, j'attendrai l'aide d'Alex pour m'y attaquer.

Ci-dessous on aperçoit la cloison parefeu rivetée, exception faite des deux rivets qui restent.

J'ai aussi eu le temps d'assembler et riveter les boîtes de du train d'atterrisage, qu'on peut voir ci-dessous. Selon Kevin Horton, il y a possibilité que les boîtes soient assemblés pas à l'équerre si on fait le rivetage sans les ancrer préalablement au plancher. Comme lui, j'ai opté pour une approche hybride, où j'ai enlevé les pièces F-802F-R-1 et F-802F-L-1 aux angles F802X-X- et F802 YYpour la pose des rivets et je les ai ensuite installés sur les autres parties de la structure pour installer ces sous ensembles aux autres pièces, le plancher servant à les tenir à l'équerre lors de la pose des rivets. Sur cette photo, tous les rivets ont été posées sur la structure, il reste à fixer les structures au plancher. Le trou qu'on aperçoit sur le plancher est un des deux ports d'accès qui me permettront de faire l'inspection de l'espace entre le plancher et la peau extérieure de l'avion.

___________________________________________________________

19, 22 et 23 novembre - dégraissage, alodinage, primaire et assemblage des premières pièces du fuselage

Mercredi soir j'ai réussi à faire le dégraissage de toutes les pièces, j'aurais espéré compléter l'alodinage pour être prêt pour le primaire et le début d'assemblage en fin de semaine, mais les progrès sont plus lents que prévus.

Samedi j'ai réussi à alodiner toutes les pièces et les passer au primaire. Je suis mainteant prêt pour l'assemblage et le rivetage. Enfin, le fun commence!

J'ai terminé le gallon de primaire epoxy AKZO, je dois donc m'en procurer d'autre. J'ai lu récemment dans la revue Kitplanes que Stewart Systems a un nouveau produit appelé EkoPoxy, un primaire epoxy à base d'eau qui tout en étant moins nocif à l'environnement et moins toxique aux humains, serait très résistant. Il serait disponible en gris, ce qui ferait mon affaire, je suis un peu tanné de voir toutes ces pièces vertes. C'est à voir...

Ci-dessous vous voyez mon «atelier de peinture». Une corde attachée entre les côtés de la porte de garage sert à suspendre les pièces. Une pellicule de plastique protége la porte. Pour l'instant, l'espace de travail est suffisant mais lorsque le fuselage sera assemblé, ça sera moins évident.

Finalement, dimanche, j'ai nettoyé un peu le garage et j'ai assemblé les pièces pour le rivetage. J'ai même commencé l'installation des écrous plats («plate nuts») K1000-3 et K1000-8. J'ai bien hâte à mercredi alors que je commencerai le rivetage de façon plus sérieuse.

_____________________________________________________________________________________

12, 15 et 16 novembre - préparation des premières pièces du fuselage

J'ai continué le poncage/burinage/embrevage et j'ai aussi découpé dans la pièce F-866B-1 pour y rajouter un panneau d'accès aux instruments de la cabine de pilotage. J'ai aussi ajouté des petits panneaux d'inspection au sous plancher (la pièce F-820-1). Au Canada, on doit subir l'inspection de toutes les parties de la structure, y compris celles qui seront fermées en permanence, ce qui peut exiger une inspection pré-fermeture («pre-cover inspection»). J'ai déjà subi cette inspection pour les ailes, avec succès. Pour éviter le besoin (et les frais) d'une autre inspection pré-fermeture sur le fuselage, j'ai opté pour l'installation de deux panneaux d'inspection, ce qui a exigé quelques heures de travail.

Sur la photo ci-dessous, on voit le panneau F-866B-1 découpée et renforcée par des feuilles d'aluminium de 0,60 po. d'épaisseur. Je ne suis pas satisfait du résultat, et je songe à commander une autre pièce F-866B-1 de chez Vans pour la découper à nouveau, cette fois avec des rebords plus larges.

 

Sur les deux photos qui suivent, on voit un des panneaux d'inspection. Ces panneaux permettront aussi, lors des inspections annuelles, d'inspecter cette espace pour la corrosion.

 

_____________________________________________________________________________________

3, 4, 5, 6, 8 et 9 novembre - préparation des premières pièces du fuselage

Rien d'excitant à raconter, j'ai passé la semaine à buriner, poncer, frotter, et embrêver plusieurs pièces. J'aurais espéré en faire suffisamment pour être prêt pour le primaire, mais pas tout à fait. J'ai encore quelques pièces à poncer avec le Scotchbright avant d'être prêt pour le dégraissage et l'alodinage, ce qui me permettra de passer au primaire, que j'espère apposer la fin de semaine prochaine. J'espère que la température sera clémente, sinon l'odeur de la peinture envahira les pièces de la maison encore une fois et je n'entendrai plus la fin de l'histoire...! Alors qu'elle est très résistante, il faut dire que cette peinture epoxy à polyuréthane est vraiment incommodante, et mon système d'approvisionnement en air frais Hobby Air est un must.

Je me suis procuré une ponceuse à ruban chez Busy Bee à Ottawa. Elle était en solde, alors ça tombait bien. Elle va très bien et facilite grandement le ponçage des pièces.

_____________________________________________________________________________________

29 octobre et 2 novembre - cloison parrefeu, sous-plancher et boîtes du train d'atterrissage

Eh bien, j'ai commencé l'assemblage et le burinage des pièces qui composent ces structures. C'est un peu fastidieux recommencer tout ça: premièrement identifier les pièces, les assembler avec les clecos, déassembler, limer, buriner, polir avec le Scotchbright, etc. Puisque je vais les passer au primaire («primer») epoxy, j'aurai aussi à les dégraisser et alodiner avant de les peinturer. Tout un contrat! La température est clémente cette semaine et j'essaie de me dépêcher pour être prêt pour la peinture pendant qu'il fait beau. Je ne sais pas si je réussirai, car toute cette préparation prend énormément de temps. J'aurais dû peut-être payer le 4500$ de plus pour un kit «quickbuild».....C'est aussi l'opinion d'Alex, qui est venu m'aider avec tout ça..... thanks Alex!

J'ai hâte de commencer l'assemblage final de toutes ces pièces!

Ici on voit la cloison parrefeu («firewall») assemblé, prêt pour le dégraissage. Il est fait d'une feuille d'acier inoxydable, renforcé par des angles d'aluminium et d'acier (pièces blanches dans les coins).

Ici on voit le sous-plancher. La cloison parrefeu sera éventuellement rivété au dessus, du côté qui fait face à la table.

Ici on voit les boîtes qui supportent le train d'atterrissage. Ce sont des structures très robustes qui seront en mesure d'absorber de gros chocs. Espérons que je saurai minimiser leur fonction....!

_____________________________________________________________________________________

dimanche 26 octobre - placer et inventorier kit fuselage

J'ai passé la semaine à Toronto sur un cours de Thérapie centrée sur les émotions («Emotion Focused Therapy») pour les individus avec le psychologue de renommée internationale Les Greenberg . J'ai beaucoup apprécié ce cours qui, je l'espère, m'aidera à mieux aider mes clients en difficulté.

Aujourd'hui mon ami Alex est venu m'aider à suspendre les ailes et à vider la boîte des pièces. Je suis soulagé de voir mes ailes suspendues, car je n'étais pas sûr qu'elles y trouveraient leur place. Je n'étais pas sûr non plus qu'une fois placées, qu'il me resterait suffisamment de la place pour travailler... eh bien oufff!

Par la suite nous avons rangé les pièces et avons débutè la vérification de l'inventaire. Sur cette photo, on voit l'aile gauche suspendue au plafond contre le mur. L'aile droite est située en biais en dessous, recouverte de carton pour la protéger. J'ai dû enlever les ailerons, les volets et les réservoirs pour m'assurer que l'espace disponible suffisait.

Pour une raison que j'ignore, Van's ma fait parvenir un ensemble de longeron - section du fuselage («fuselage spar section»), pièces que j'avais déjà hérité du constructeur prédécent qui m'a vendu le kit. Paraît-il que ces pièces sont usinées spécifiquement pour chaque ensemble de longeron d'ailes. J'ai donc demandé à Vans de m'indiquer lequel des ensembles s'applique à mes ailes.

Voici les pièces de fuselage placées dans la boîte que j'avais déjà installée dans le garage. C'est beau tout ce bleu...!

_____________________________________________________________________________________

20 octobre - recevoir kit fuselage

Aujourd'hui je suis allé chez ABF Shipping à Ottawa prendre le kit fuselage. Mon beau-père Jean-Jacques m'a aidé et a fournit sa remorque. Il a fallu aller chercher la paperasse, l'apporter aux douanes sur la rue St-Laurent, payer la Taxe sur les produits et services et revenir chez ABF payer les frais de transport. Le tout a pris un peu de temps mais s'est bien déroulé.

J'ai maintenant une grosse boîte qui pèse environ 380 livres (228 kg) que je dois ouvrir et inventorier. Je me demande où je vais placer toutes ces pièces....

Un gros Merci Jean - Jacques!!!

e

Pour communiquer avec moi

 


Premier | Précédent | 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 | Prochain | Dernier