6

RV8 de Psychose - Normand Gingras

Fuselage 3

Premier | Précédent | 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 | Prochain | Dernier

 

Vers la plus récente page

Intro

Empennage

Ailes 5

Ailes 4

Ailes 3

Ailes 2

Ailes 1

Fuselage 3

Fuselage 2

Fuselage 1

Finition 2

Finition 1

Moteur1

Électrique

Avionique

Habitacle

Peinture

_________________________________________________________________________________

23 au 27 août 2010 - RV8 sur ses pattes!

Cette semaine, je me suis consacré au projet à chaque jour sauf jeudi. Dimanche, Pierre, Jean et Jean-Jacques sont venus m'aider à renverser le fuselage. Beau boulot les gars et merci!

fuseflip1

Pierre est resté pendant quelques heures pour m'aider avec les quelques rivets qui n'étaient pas encore fixés.

Lundi, j'ai fait l'installation des roues avant. J'ai gâché la valve de purgation, il faut donc m'en commander une nouvelle de chez Grove Aircraft. J'ai envoyé un email aujourd'hui. Pour le reste, l'installation s'est bien déroulée et surtout l'alignement des essieux n'a exigé aucun ajustement, l'alignement tombait pile! Je vais revérifier une fois sur l'avion assis sur ses roues.

Lundi, avec l'aide de Marc Antoine, j'ai défait la table de travail suite à l'avoir vidée de son contenu. Il y avait beaucoup d'agraffes à enlever, ça nous a pris quelques heures. Par la suite avec l'aide de Samuel, l'ami de Marc Antoine, nous avons pu enlever les tables sous l'avion et enfin le mettre sur ses roues! Quelle joie! Je suis heureux d'avoir enfin franchi cette étape! Merci à Marc Antoine et à Samuel!

Voici une photo de l'appareil avec Marc Antoine debout sur la roue. Suite à cet exploit, nous avons reconfiguré le garage, question de faire plus de place..!

MARoue

Mercredi, j'ai encore replacé et nettoyé le garage, par la suite j'ai installé les cadres F807, F808, F809 et F810, ainsi que les «gusset» F869, les attaches harnais F857 et j'ai fait les perçages pour la peau supérieure arrière F825-1. Sur les cadres F808 et F809, j'ai gaffé (encore!), ayant installé ces cadres dans le sens contraire, la face avant étant dirigée vers l'arrière. Il a fallu enlever une vingtaine de rivets et refaire l'installation.

Je me sens un peu pressé car je veux profiter du temps chaud pour faire l'installation de la verrière. Elle risque de se fendre si on fait des perçages au froid. Je dois me procurer des forêts spécialement conçus pour percer le plexiglass.

Je me rapproche du moment où j'aurai à passer l'inspection pré-couverture du fuselage. Encore les contrôles et les freins à installer, mais ça pourra attendre la pose de la verrière.

_________________________________________________________________________________

du 11 au 22 août 2010 - vacances, suite des rivets et varia

Cette semaine nous avons passé quelques jours à l'Ile Manitoulin, question de relaxer auprès de ma parenté, mon père et sa conjointe Noreen. Nous avons tenté de faire de la pêche à la truite, mais sans succès, la houle rendant la pêche très désagréable. Nous avons donc visité les lieux en touriste: Providence Bay et un sympathique restaurant à Gore Bay, le Rocky Racoon Café, attirant surtout notre attention. Ce dernier a été une très belle et surprenante trouvaille, avec des mets tibetains tout-à-fait délicieux, à un prix plus qu'abordable.

De retour à la maison, j'ai fait de menus progrès, car il me restait encore des rivets récalcitrants à poser à deux, ce qui m'empêchait de progresser avec le fuselage. J'ai me suis donc attardé à des petites tâches qui doivent être complétées un jour ou l'autre, aussi bien les faire maintenant: préparation des rondelles pour les harnais, fabrication d'une plaque de renforcement pour la prise d'air NACA, peinture de la roue de queue. Belle surprise vendredi: Jean-Jacques, le père de Chantale, est venu me donner un coup de main. Alors que l'accès à certains rivets a comme résultat que la finition de la tête atelier reste un peu à désirer, je pourrai au moins aller de l'avant avec la pose du train. Un gros merci Jean-Jacques!

J'ai consulté auprès de Vans sur l'accès restreint aux rivets du fuselage avant, on m'a conseillé de me fabriquer ou me procurer un tas spécialement adapté à des espaces restreints. Je vais consulter Aircraft Spruce et d'autres...

La photo ci-dessous montre le coin restreint où j'ai réussi tant bien que mal à installer les rivets les plus délicats, mais je ne suis pas très satisfait du résultat, quelques têtes étant mal évasées (cette photo a été prise avant la pose des dits rivets). Pour le moment je ne suis pas convaincu qu'un tas improvisé me donnerait un meilleur accès. Une possibilité: enlever les rivets AN470AD4 déjà posés sur la surface horizontale du WD-820 pour me donner l'espace de manoeuvre et les reposer par la suite. Je vais y songer...

WD-820

_________________________________________________________________________________

du 31 juillet au 10 août 2010 - suite installation du train d'atterrissage

Cette semaine nous avons passé quelques jours à Toronto, question de visiter Wonderland, la tour CN, le Hockey Hall of Fame, le musée d'aviation d'époque de Hamilton et de faire un petit tour chez Aircraft Spruce à Brantford.

La température fut très clémente et Marc Antoine et Olivier ont beaucoup aimé le Hockey Hall of Fame où j'avoue que j'étais moi-même fortement impressionné par la qualité et la quantité des articles en exposition, y compris la véritable Coupe Stanley!

hhofTCN

 

Au Musée d'aviation de Hamilton, il y avait de beaux appareils, y compris un CT-114 Tutor, un CT-133 TBird, un CF-5 Freedom Fighter, un CF104 Starfighter, et un CF-101 Voodoo, et d'autres appareils en exposition. Un élément non négligeable: ils offrent des tours dans des appareils d'époque, tel le B-25 Mitchell, le DC-3, le Tiger Moth et j'en passe. Le prix est aussi non-négligeable...!

Stanley

Chez Aircraft Spruce, j'en ai profité pour acheter de la résine pour le fibre de verre et autres articles.

Aussi, nous avons reçu de la parenté de Chantale: Vincent, Anna et Fédérico, qui quittent le Mexique pour l'Arabie Saoudite. Ce fut un grand plaisir de les recevoir.

Côté avion, j'ai eu l'occasion de m'attaquer aux rivets récalcitrants. Vincent m'a aidé à installer les huit rivets récalcitrants qui m'empêchaient de poursuivre l'installation du train d'atterrissage. Ce fut difficile à installer mais nous avons enfin réussi. En suite, nous avons installé de nombreuses vis AN515-8R10. Merci Vincent! Par la suite, Chantale est venue m'aider avec la pose des vis AN515-8R10 de l'autre côté. J'ai pu ensuite installer les écrous et les serrer avec la torsion requise.

_________________________________________________________________________________

23 et 26 juillet 2010 - suite installation des peaux inférieures avant, installation de divers rivets

Vendredi et dimanche, j'ai poursuivi l'installation des peaux inférieures, me limitant à poser des rivets qui n'empêcheront pas à l'inspecteur MD-RA d'apercevoir l'intérieur de la structure. Par la suite, j'ai tenté d'enlever deux rivets MSP-42 mal posés, mais j'aurai besoin d'aide pour poursuivre. Ensuite, j'ai débuté la fabrication des rondelles en acier pour permettre de fixer les harnais de pilote et co-pilote à la structure, j'ai réussi à réduire le diamètre en limant, mais lorsque je voulais couper le tuyau en rondelles, la lame de ma scie à ruban s'est brisée. J'ai tenté ensuite l'installation des vis AN515-R10 sur la tour de train, mais j'ai découvert que je n'avais pas les rondelles requises. J'ai placé une commande chez Aircraft Spruce. Enfin, j'ai fait le dégraissage et l'alodinage de certaines pièces qui seront nécessaires plus tard, il me reste à les passer au primaire.

J'ai réussi à trouver chez Home Depot un petit marteau avec une forme particulière qui me permettra de l'utiliser comme tas pour poser les quatre rivets récalcitrants dans la tour du train d'atterrissage. J'ai scié le manche pour en faire un tas improvisé.

tas1

Alors que je croyais que le train d'atterrissage avait bougé lors des perçages avec résultat qu'une jambe était beaucoup plus avancée que l'autre. Toutefois, j'ai découvert que cette jambe est légèrement distortionnée, elle risque de reprendre sa position correcte lorsque j'aurai serré les boulons avec la torsion requise.

_________________________________________________________________________________

21 juillet 2010 - installation des peaux inférieures avant, installation de divers rivets

Ce mercredi, Alex est venu me donner un coup de main bien attendu et surtout bien apprécié: nous nous sommes attaqués aux peaux F-850 et F-851, par la suite à l'installation de divers rivets impossibles à installer seul. Nous avons fait bon nombre de rivets, quelques-uns nous ont esquivé, quatre d'entre eux étaient impossible à faire sans un tas spécialement conçu pour des espaces restreints. Il me fallait encore exercer des talents de contortionniste pour arriver à placer le tas dans des coins pas évidents. J'étais fatigué, en douleur un peu partout, je commençais en avoir marre... ce qui paraissait de plus en plus dans l'intensité et la fréquence de mes jurons..... mais Alex insistait pour continuer... nous avons donc travaillé jusqu'à dépassé minuit...! J'étais à bout, mais bon, une bonne partie de travail accompli! Thanks Alex!

Alors qu'il reste encore quelques rivets à installer à deux personnes, au moins je pourrai remettre l'avion «sur ses pattes» sans crainte. Il me faut seulement attendre l'arrivée d'une commande de chez Aircraft Spruce... des boulons, des écrous et des rondelles d'acier.

Nous voici pleinement épris par la l'installation du F-850.....

Je dois maintenant me fabriquer un tas improvisé, peut-être à l'aide d'une tête de marteau ou autre objet ayant une forme semblable. Ce qui me permettra d'installer les quatre rivets récalcitrants, ensuite les boulons du train et enfin retourner le fuselage à la verticale, prêt à recevoir les essieux et les roues.

_________________________________________________________________________________

19 juillet 2010 - installation des peaux inférieures avant

En début de journée, je me suis retrouvé au triplex pour faire des retouches de peinture dans le garde-robe d'un de nos locataires. Les réparations ont bien été mais cela a pris plus de temps que j'aurais souhaité.

De retour à la maison, j'ai repris toutes les mesures liées au train d'atterrissage suite aux perçages effectués avant hier. Alors que les trains sont demeurés parallèles l'un par rapport à l'autre et par rapport à l'axe longitudinal du fuselage, selon mon répère à l'empennage, ils sont décalés de 3/4 de po. Même si la limite selon Vans est de 1 po, je suis un peu déçu et je déplore que cette différence se soit insérrée lors des perçages, alors que ces mesures étaient à peu près égales avant de percer.

Finalement, j'ai commencé l'installation et les perçages des peaux inférieures avant F-850, F-851-R et F-851-L. Pour une partie du rivetage associée à ces pièces, j'aurai besoin d'aide. Cette installation est compliquée par le besoin de préserver l'accès à l'inspecteur du MD-RA lors de son inspection pré-couverture du fuselage. Je dois donc songer à quelles pièces riveter et à quelles laisser déassemblées tout en m'assurant que la structure sera assez solide pour supporter le poids de l'appareil une fois posée sur son train.

 

_________________________________________________________________________________

14, 15 et 18 juillet 2010 - installation du train d'atterrisage

Cette semaine j'espérais en terminer avec le train d'atterrissage. Les instructions de Vans suggèrent d'utiliser des pesées suspendues au bord d'attaque du train et une autre suspendue à l'empennage pour assurer la symétrie. Il faut que le train soit perpendiculaire à l'axe longitudinal de l'appareil. Malgré des efforts répétés, je n'arrivais pas à placer le train pour avoir la perpendicularité ou la symétrie. Gus Funnel de Vans m'a suggéré de fixer des pièces d'angle au train et s'en servir pour faire les mesures entre celles-ci et l'axe longitudinal. C'est ce que j'ai fait. Suite encore à de nombreux positionnements, j'ai finalement réussi à placer de façon optimale.

Par la suite, les perçaces dans l'acier du train ne sont pas évidents: il faut utiliser une vitesse moins grande (environ 600 trs/min), appliquer beaucoup de pression, utilliser un lubrifiant comme le Boelube. Mais bon c'est fait. Il s'agit maintenant de désassembler le tout, déburiner et réassembler. J'ai vraiment besoin d'aide avec le rivetage pour en terminer avec le fuselage et le mettre sur ses roues.

Finalement, j'ai tenté d'installer les boulons dans le train d'atterrissage, pour découvrir qu'il me manque des boulons, des rondelles et des écrous. J'en ai commandé chez Aircraft Spruce. Il n'est pas du tout évident d'installer ces boulons sans aide d'un collègue, il faut être contortioniste pour arriver à installer les écrous situés dans les tours de train. Alex s'est offert pour venir en aide ce mercredi, j'ai bien hâte.

Mon bras va de mieux en mieux. Encore une semaine d'antibiotiques et ça sera terminé j'espère.

_________________________________________________________________________________

11 et 13 juillet 2010 - rivetage de fuselage, début de l'installation du train d'atterrisage

Dimanche, Pierre est venu m'aider avec le rivetage des rivets difficiles, voire impossible, à poser seul. Nous avons fait du bon progrès (merci encore Pierre!) mais ce n'est pas terminé. J'ai aussi débuté les perçages associés à la pose du train d'atterrissage. Pour ce faire, j'ai dû me procurer un forêt en titane de 7/16 de po. chez Home Depot car celui que j'avais perçait mal.

Mercredi, Marc Antoine m'a aidé avec la pose initiale du train. Cette installation exige de mesurer précisement afin d'assurer le positionnement exact et de la patience lors des perçages dans l'acier très dur des pièces.

Mon bras continue sur la voie vers la guérison. À compter d'aujourd'hui j'effectue moi-même l'administration de l'antibiotique par voie intraveineuse, suite à une initiation donnée par les infirmières du Centre hospitalier de Gatineau. Pas particulièrement difficile, mais il faut bien suivre toutes les étapes pour assurer l'aseptie.

_________________________________________________________________________________

7 juillet 2010 - renversement du fuselage

Hier des amis et des voisins sont venus prêter main forte au renversement du fuselage: Richard et Lyne, Luc, Pierre et Jean Marc. Après une préparation d'une dizaine de minutes, le renversement lui-même n'a pris que quelques secondes. Nous avons tous pris une bière à la chaleur torride de 20h.... Merci tout le monde! C'est fortement apprécié. Dommage que dans le feu de l'action, j'ai oublié de prendre des photos de cette belle gang!

Par la suite j'ai terminé le ponçage du support F-863-1 gauche, ces pièces j'ai dû tailler d'une pièce d'aluminium et qui seront destinées à supporter le réservoir d'essence côté fuselage.

J'ai bien hâte de pouvoir continuer et terminer le rivetage de dessous du fuselage....

_________________________________________________________________________________

4 et 5 juillet 2010 - les Snowbirds sont en ville....

L'enflure au coude s'est enfin résorbée, mais il y a encore du chemin à faire avant la guérison à 100%. Dimanche j'ai pu quand même profiter de la visite des Snowbirds à l'Aéroport de Gatineau. Bon nombre d'avions et une bonne foule pour les accueillir, pour ne pas parler de la chaleur torride.

Les Snowbirds ont donné leur spectacle époustoufflant comme à l'habitude, précédé du vol de démonstration du Hawk1, un Sabre Canadair F-86 peinturé à l'effigie des Golden Hawks des années 60. Kevin Horton, avec son RV8 peint dans les mêmes couleurs, était au rendez-vous et j'ai pu constater l'excellent travail qu'il a fait sur son appareil, j'en suis quelque peu jaloux....

Me voici discutant de maints détails.... Merci à Jean-Jacques et à Chantale pour les photos!

_________________________________________________________________________________

1, 2 et 3 juillet 2010 - en arrêt de travail

Le coude ne se guérit pas, il s'avère que c'est une infection et je reçois maintenant antibiotiques via intraveineuse... voyage à Toronto annulé, nous ern sommes tous désolés et j'ai bien hâte de retrouver l'usage de mon bras...!

_________________________________________________________________________________

23, 26 et 27 juin 2010 - rivetage du fuselage

Mercredi j'ai mis en place avec des clecos les pièces peinturées, prêtes pour le rivetage. Samedi, des amis, Jérôme et Carol, sont venus voir l'avion et j'ai initié Jérôme aux rudiments du rivetage. Ils se sont bien amusés et ont posé beaucoup de questions sur le projet. Nous avons ensuite passé une très agréable soirée à déguster des bons steaks et la bonne salade chinoise de Chantale. hmmm.....

 

Dimanche, j'ai fait une bonne séance de rivetage, j'ai installé la plupart des rivets sur les peaux avant, en premier lieu le F-820-L-1 et ensuite le F-820-R-1 qui était déjà bien entamé. Je suis maintenant prêt à renverser le fuselage pour poser les rivets en dessous de l'avion et pour installer le train d'atterrissage. J'aurai bien sûr besoin d'aide pour tourner et placer le fuselage sans rien endommager. De même pour le placer sur ses roues une fois le dessous riveté. J'ai bien hâte de passer à cette étape.

Vers la fin de la journée, je me suis frappé le coude contre quelque chose de dur, je ne me souviens plus quoi exactement, ce qui a reblessé le coude que j'avais blessé en jouant au hockey avec Marc Antoine et ses amis la semaine précédante. Ayoiye.!.... J'ai le coude enflé, ça fait mal, mais le médecin indique que ça devrait guérir tout seul... avec des Advil et de la glace.....

_________________________________________________________________________________

20 juin 2010 - encore de la peinture

Dimanche j'ai peinturé quelques pièces en noir, dont le Support de verrière WD-814 et l'Appui-siège avant F-817. Cette peinture a relativement bien été, toutefois les contraintes d'espace de mon garage simple m'empêchaient de situer les pièces avec une aire de travail suffisante pour bien me promener autour des pièces lors de la peinture, conséquence: la finition reste un peu à désirer, elle n'est pas aussi lisse que j'aurais aimé. Au moins, pas de coulisses. :-)

J'ai aussi installé la peau avant gauche F-820-L avec les clecos ainsi que d'y appliquer le scellant Proseal sur le joint avec le parefeu. Mercredi je prévois le début du rivetage.

_________________________________________________________________________________

16 et 17 juin 2010 - encore du primaire

Mercredi cette semaine, Luc est venu m'aider avec quelques rivets délicats. Nous avons eu un peu de difficulté, mais bon, nous avons pu les installer à ma satisfaction. Jeudi, j'ai peinturé au primaire quelques pièces, dont le fameux F-805-L et des parties du train arrière ainsi que d'autres pièces qui seront peinturées en noir. Une erreur s'est avérée une agréable surprise: dans mon pistolet à peinture, au lieu d'installer l'aiguille 1,5 qui est indiquée pour le primaire, j'ai peinturé avec l'aiguille 1,3 qui est indiquée pour la peinture de couleur. Le 1,3 donne un jet beaucoup plus fin, ce qui est beaucoup plus long à appliquer mais qui élimine ou presque le risque de provoquer des coulisses. J'ai donc pu appliquer le primaire sur des pièces complexes sans provoquer des coulisses :-) . On verra pour l'application du noir.

_________________________________________________________________________________

13, 14 juin 2010 - varia

Dimanche j'ai poursuivi différents projets. En premier lieu, j'ai assemblé les pneus sur les roues, question de gonfler les pneus à la pression d'air recommandée et m'assurer que les chambres à air n'ont aucune fuite. Suite à l'assemblage, qui a compris le graissage des roulements sur bille, je les ai rangées dans le sous-sol. La photo ci-dessous montre une des roues assemblées.

Deuxièmement, j'ai terminé ou presque l'assemblage du système de freins, avec le rivetage de la pièce de support que j'ai peinturée en blanc. L'emplacement d'un rivet posait problème et la soupape Matco ne se positionnait pas bien à cause de cette interférence. J'ai donc limé les coins pour bien l'asseoir. Il me reste l'installation de la tige d'activation, je ne suis pas encore sûr où exactement situer ce contrôle dans l'habitacle. J'aimerais voir comment d'autres constructeurs l'ont fait. Sur la photo de gauche, on remarque le boulon non standard que j'ai installé temporairement, j'ai commandé les boulons AN3-12 chez Aircraft Spruce. Dans la photo de droite, on voit du côté de la soute de baggage, la tuyauterie qui relie la soupape Matco aux pédales de freins.

Aussi, j'ai installé les doubleurs sur les F-804-L. Le travail s'est bien passé. J'ai dû refaire l'installation des écrous prisonniers, j'avais installé des K-1000-08 au lieu des K-1000-03.

Finalement, j'ai continué le ponçage de plusieurs pièces, dont le fameux F-805-L que j'ai gâché la semaine dernière. Les autres pièces seront peintes en noir. Voici les doubleurs et le F-805-L avant l'application du primaire. Les photos des pièces installées viendront une fois leur installation terminée.

_________________________________________________________________________________

9 juin 2010 - gaffe de peinture

Hier, j'ai tenté la fabrication du moule pour former le couvert profilé. J'ai acheté chez Plastics of Ottawa deux pièces de plastique 3/4 po. épais et 4 po par 4 po. Pour donner à mon moule la forme que je veux, je dois faire un perçage en angle des deux pièces tenues ensemble. Ma première tentative ne m'a pas donné la forme requise. Je dois donc recommencer avec une autre pièce que je dois me procurer à nouveau. J'ajouterai des photos de mon moule et de la pièce moulée une fois que j'aurai réussi à lui donner la forme qu'il faut.

Ce soir j'ai fait la peinture des pièces pour les manettes arrière. Le tout c'est assez bien passé jusqu'au moment où j'ai voulu fermer la porte de garage pour la nuit. En l'ouvrant d'abord le vent a soufflé dans la bâche de plastique qui a abouti sur la pièce F-805-L fraichement peinte. En l'enlevant, par endroits, la peinture s'est enlevée aussi. Je dois donc recommencer la peinture de cette pièce suite à l'avoir poncée, ce qui va prendre encore du temps. grrrrr. Comme si ce n'était pas assez, j'ai épuisé mon gallon de peinture, je dois donc acheter un autre litre, ce qui va coûter une autre 100$. Cette partie de la construction m'exaspère..... Encore des délais.... moi qui espérait installer toutes ces pièces sur le fuselage pour enfin en finir avec ce cauchemar.....

J'ai reçu de Aircraft Spruce la graisse Aeroshell 22. Je pourrai donc graisser les roulements et assembler mes roues avec les pneus et les chambres pneumatiques.

_________________________________________________________________________________

2, 3 et 4 juin 2010 - couverts profilés, primaire et début installation des contrôles

Mercredi, j'ai commencé à réfléchir et à expérimenter avec la fabrication des couverts profilés. Michel Roy, constructeur d'un RV7A, a déjà fait une installation semblable en utilisant un morceau d'aluminium de facia conçu pour la pose des corniches sur les maisons, question d'avoir une pièce très mince et flexible, qu'il a posée de l'interieur, ce qui minimise la partie visible. Pour ma part, j'ai acheté une pièce d'aluminium Alclad 2024-T3 de 0,016 po. d'épaisseur, mais que j'installerai probablement à l'extérieur. Pour donner à la pièce la forme requise, j'avais déjà fabriqué un moule en épinette, une idée que j'ai eu d'un autre constructeur dont j'ai oublié le nom, mais il n'est pas suffisamment solide pour plier la pièce comme il se doit, et il a cassé en le serrant dans l'étau. Je vais me procurer une pièce de bois dur, soit de l'érable ou du mérisier,ou même un bloc de plastique dur, pour me fabriquer un moule plus résistant.

Suite à avoir cassé le moule, j'ai voulu assembler les chambres à air et les pneus sur les jantes, question de vérifier l'étanchéité des chambres à air fournies par Vans, qui auraient tendance à avoir des fuites, selon Michel Roy qui a ce problème sur les siennes. Mais lors de l'assemblage, il faut bien graisser les roulements avec de la graisse Aeroshell 22, que je n'ai pas. J'en ai commandé chez Aircraft Spruce.

Sans trop savoir pourquoi, je me sentais très fatigué, je n'avais pas le goût de faire la préparation des pièces pour les manettes et je ne savais plus à quel projet m'attaquer, alors j'ai lu les plans et les instructions un peu et je me suis couché tôt.

Vendredi soir Chantale est sortie avec une amie, j'en ai donc profité pour préparer les pièces pour le primaire que j'ai appliqué dimanche matin. L'intention était de peinturer en blanc par la suite mais j'ai découvert qu'il faut atttendre au moins 24 heures avant d'appliquer. Cherchant autre chose à faire, en après midi j'ai commencé l'assemblage du système des contrôles. J'ai découvert qu'il me manque quelques écrous AN316-4R et AN316-6R, je crois qu'il s'agit d'un oubli de la part de Vans, que je n'ai pas décelé lors de l'inventaire. J'en ai commandé chez Aircraft Spruce.

Entre temps, j'ai réussi à réparer la tondeuse à essence qui ne fonctionnait pas depuis quelques années. Mon ami Luc avait une tondeuse dont la carcasse était tombée en ruine, mais dont le moteur fonctionnait bien et qu'il voulait se débarasser mais sans le jetter aux poubelles. De mon côté, j'avais une belle carcasse avec un moteur qui refusait de démarrer. Après avoir échoué dans mes tentatives de réparer le moteur, j'ai installé le sien et maintenant j'ai une tondeuse qui fonctionne à merveille. Merci Luc!

Samedi soir, à mon tour de sortir, je suis allé rencontrer des amis des cadets de l'air, personnes que je n'avais pas vues depuis 10, 20 et même 30 ans! Ce fut fort agréable, nous avons beaucoup jasé et je suis rentré aux petites heures du matin.... hmmm. Certains ont indiqué qu'ils aimeraient bien jetter un coup d'oeil à mon projet...!

_________________________________________________________________________________

26 et 30 mai 2010 - suite de manettes arrière

Mercredi, il faisait une chaleur torride, j'ai profité de la piscine plus que d'habitude avant de m'aventurer dans le garage. J'ai continué le travail sur les manettes, je progresse par itération, j'ai encore refait un des doubleurs, cette fois avec des trous plus circonscrits. La prochaine étape est de faire les perçages pour les rivets. Il m'en reste un autre à refaire.

Dimanche, j'ai continué le travail sur les manettes arrière, ayant finalisé la fabrication de tous les doubleurs. Il me reste à poncer un peu, passer au primaire et peinturer. Je suis enfin satisfait de la tournure de cette modification. J'ai confiance que les manettes fonctionneront bien et que la structure préservera sa force. Mais c'est long tout ce fignolage....

Je dois procéder à une autre modification, celle d'une petit couvert profilé faisant le tour du trou d'où sortira le câble de contrôle du palonnier. J'espère que cette modification ira mieux que celle que je viens de terminer. Il serait préférable de la compléter maintenant, question de pouvoir passer les pièces au primaire avec les autres. Cette pièce sera ensuite rivetée au bas de la partie conique, tout près de l'empennage.

_________________________________________________________________________________

19, 23 et 24 mai - rivetage et manettes arrière

Mercredi, Simon Pierre est venu m'aider avec la pose de quelques rivets impossibles à poser seul. Après l'avoir initié à la pince pneumatique, il s'est appliqué à poser une douzaine d'écrous prisonniers K-1000 («nutplates»), ce qui a bien été. Pendant ce temps je nettoyais avec du MEK le stabilisateur horizontal que nous avons ensuite suspendu à sa place au plafond du garage. Par la suite nous avons installé une dizaine de rivets AN426AD4-5 dans l'arrière du fuselage, ce qui s'est bien passé.

Simon Pierre a terminé ses stages à Ottawa et cette semaine il est de retour à Montréal où il est fort probable qu'il fera son prochain stage. Je lui souhaite bonne chance dans tous ses projets et j'espère que nous nous recroiseront avant longtemps!

Dimanche et lundi j'ai continué l'installation des manettes arrière, j'ai pu enlever l'ancien cadre F-805-L, ensuite situer et percer les trous des manettes dans le nouveau cadre F-805-L. Il me reste quelques fignolements au niveau de situer les rivets des doubleurs, ensuite préparer, passer au primaire et peinturer. De même pour les doubleurs que j'ai fabriqués.

J'ai hâte de terminer cette partie du travail pour mettre ce «cauchemar» derrière moi et pour continuer le rivetage du fuselage.

Ici on voit l'ancien (en blanc à gauche) et le nouveau cadre F-805-L, ce dernier ayant des trous drôlement mieux placés et plus petits que l'ancien. Dans la photo de droite, Marc Antoine et moi faisant des bruits d'avion.....

_________________________________________________________________________________

12, 14, 15 et 16 mai - suite des manettes arrière, installation du bâti moteur et des stabilisateurs horizontal et vertical de l'empennage

Cette semaine, j'ai poursuivi tranquillement la fabrication des doubleurs pour les manettes arrière. Un collègue du bureau, Simon-Pierre, est venu me prêter main forte sur l'installation du bâti moteur («engine mount») et des stabilisateurs horizontal et vertical.

Pour le bâti moteur, alors qu'il est un peu tôt pour installer cette pièce, j'ai cru bon de l'installer en ce moment, question de me donner une pièce solide qui permettra de manier le fuselage et de soutenir tout son poids lorsque je le renverserai pour terminer le rivetage des pièces inférieures, ainsi que pour installer le train d'atterrisage. Simon-Pierre a longtemps voulu piloter et s'intéresse vivement à l'idée de se constuire lui-même son propre avion éventuellement. Il est donc fort intéressé à voir et même à participer à mon projet. Il faut dire qu'il a des bonnes habiletés manuelles, ayant oeuvré auprès de son père ouvrier. Il a saisi l'occasion de s'asseoir dans le siège du pilote et même de faire des bruits d'avion! La photo en témoigne!

Suite à avoir installé le bâti moteur, ce qui c'est très bien passé, nous avons débuté l'installation des pièces principales de l'empennage. Celles-ci ont été plus compliquées à installer, vu la nécessité de situer les plans horizontal et vertical très précisément, ce qui nous oblige à prendre des mesures à répétition. Dans les photos ci-dessous, on aperçoit le niveau électronique sur le fuselage avant et sur le plan fixe horizontal à l'arrière, le niveau électronique indiquant 0,0 degrés.

Il s'agit premièrement de mettre l'avion au niveau latéralement et horizontalement. On intalle ensuite le plan fixe horizontal avec 0 degrés d'incidence et perpendiculaire à l'axe longitudinal. J'ai mesuré au moins dix fois avant de percer, mais le tout c'est bien passé. Pour le plan fixe vertical, c'est un peu plus compliqué, il faut centrer une ficelle raide de chaque côté, ce que j'ai fait à l'aide de mon petit niveau de construction serré contre le longeron arrière du plan vertical. La photo de droite démontre la mesure prise de la distance entre la ficelle et le devant du plan fixe vertical, il s'agissait de 8,725 po. de chaque côté.

Ici on voit les boulons AN4 installés dans le longeron arrière et qui passent par le Weldmet WD-819 (à l'intérieur- on voit son tube noir qui dépasse en bas). Les plans indiquent trois boulons AN4, un dans le centre-bas et les deux autres dans la penture blanche en acier qu'on voit rivetée sur le longeron. Cette penture servira à tenir le palonnier. Mon calcul m'indiquait qu'il n'y avait pas assez de distance de rebord si j'insérrais des boulons AN4, j'ai donc opté d'installer les deux AN4 plus bas et d'ajouter deux boulons AN3 dans la penture, ce qui fait 5 boulons au lieu de 3. Chantale en est ravie, elle que s'inquiète beaucoup suite à l'accident de RV7 qui a eu lieu il y a quelques mois et ou Andrew Phillips est décédé. L'enquête préliminaire révèle que le plan fixe vertical dans son ensemble fut arraché de l'avion, ce qui aurait par la suite provoqué la chute de l'appareil. On ne sait toujours pas ce qui aurait arraché le plan fixe vertical, et on attend toujours les résultats de cette enquête.

Finalement, voici le produit final, un bel empennage, mais oh que ça prend de la place dans ce garage simple....! J'aurai à les enlever avant de renverser le fuselage plus tard cette semaine ou la semaine prochaine.....

________________________________________________________________________________

28 avril et 2 mai 2010 - suite de l'installation des freins, du système d'essence et des manettes arrières

Cette semaine, j'ai réussi l'installation de la quincaillerie AN sur les composantes de freins. Le Fuel Lube que Michel Roy m'a donné a bien fait l'affaire (Merci Michel!), mais il faut toutefois appliquer beaucoup de couple pour réussir à visser en place les pièces. J'avais peur de casser quelque chose, mais bon, tout c'est bien déroulé. J'ai aussi fabriqué une nouvelle pièce de fixation pour la soupape Matco. Je dois la préparer et la passer au primaire.

J'ai aussi reçu la tuyauterie de Aircraft Spruce et j'ai finalement réussi mes pliages pour le dernier tuyau qui me causait des ennuis. C'est le tuyau de droite dans la photo de gauche. Ouff...!

Finalement, j'ai continué l'installation des tiges pour les manettes du poste de co-pilote et cette installation continue à présenter des défis que je préfèrerais pas avoir à rencontrer.... J'ai commencé le design et la fabrication des doubleurs pour les cadres F-804 et F-805 dans lesquels j'ai percé des trous trop grands. Alors que la structure originale est fait d'aluminium 2024-T6 d'une épaisseur de 0,035 po. , pour le doubleur j'ai opté pour une épaisseur de 0,060 po. ce qui est plus épais que le 0,052 ou 1,5 fois l'épaisseur exigé selon les normes lorsqu'il s'agit de réparer une pièce fissurée. Mais je trouve que le trou est trop près du bord de la pièce et j'ai peut-être trouvé une façon d'augmenter cette distance en aggrandissant et en pliant les pièces en question. Je dois faire des tests. Toutefois il ne me reste plus d'aluminium de la bonne épaisseur, si mon test est une réussite, j'aurai probablement à m'en procurer du nouveau, ce qui va provoquer encore des délais.

Les photos ci-dessous démontrent les manettes avant et arrière, les leviers de puissance (noir) et celui du pas de l'hélice (bleu) doivent être interreliés par une tige qui passe à travers les cadres F-804 et F-805 du côté gauche où j'ai dû percer des trous. Le kit fourni par Vans est pour une seule manette, mais j'ai cru bon d'en installer deux, question d'augmenter la sécurité lorsque je piloterai du poste arrière. Puisque je n'ai pas percé aux bons endroits, je vais remplacer le cadre F-805 que j'ai déjà commandé le pièce de Vans. Pour les deux F-804 (avant et arrière) je vais installer des doubleurs.

C'est la fête des mères en fin de semaine, ce qui va réduire à zéro le temps que j'ai pour l'avion.... Ah la vie.....

_________________________________________________________________________________

21 et 25 avril 2010 - varia

Cette semaine, j'ai recommencé les tuyaux du système d'approvisionnement en essence. J'ai réussi à fabriquer 4 des 5 tuyaux. Le dernier j'ai recommencé trois fois, encore sans le réussir comme il se doit. J'ai donc commandé du tuyau chez Aircraft Spruce.

Michel Roy m'a passé un peu de Fuel Lube, produit qui facilite l'installation de la quincaillerie AN.

_________________________________________________________________________________

14 et 18 avril 2010 - varia

Cette semaine, j'ai terminé le rivetage de la tige de contrôle F-840, grâce à une trouvaille inattendue, un sac plein de rivets MSP-42, que j'ai découvert alors que je cherchais autre chose. J'ai aussi posé des rivets qui avaient besoin d'être repris.

J’ai posé quelques rivets délicats et j’ai poursuivi l’installation du système de freinage.  Ces derniers jours je cherche un liquide spécialisé pour me permettre de bien serrer, sans l'endommager, la quancaillerie AN pour le système de freinage. Van's me recommande d'utiliser du «fuel lube» ou du «Teflon paste» que je n'ai pu dénicher ni chez Canadian Tire ni chez Princess Auto, un spécialiste de produits pour l'auto. J'ai donc posé la question sur le blog RVAtors et quelques personnes m'ont offert une quantité plus que suffisante. J'irai donc chez Michel Roy cette semaine, en espérant obtenir aussi son pistolet à peinture que j'aurai à nouveau de besoin bientôt.

J’ai poursuivi l’installation du moteur des volets, ce qui a s’est bien déroulé. 

J’ai commencé aussi l’installation des manettes moteur du co-pilote.  Cette installation exige le perçage de quatre trous dans les cadres F-804 et F-805 («bulkhead») et Van’s fournit un gabarit pour bien situer les trous qui laissent passer la tige qui rejoint la manette avant à celle arrière.  Vu que mon installation n’est pas standard, j’ai dû modifier la position des trous et j’ai mal estimé leur nouvelle position, avec le résultat que j’ai des trous beaucoup plus grands que j’aurais souhaité, au point qu’ils menacent l’intégrité de la structure.  J’aurai donc à installer des doubleurs, ce qui veut dire préparer et peinturer des pièces. J’aurais grandement préféré des perçages plus précis :  plus propre et moins de travail tout en préservant l'intégrité structurelle. 

J’ai passé une mauvaise nuit, tellement j’étais en colère contre moi…   Leçon que je dois apprendre :  prendre le temps de réfléchir davantage aux conséquences de mes gestes, surtout en ce qui concerne des gestes qui sont sans retour…. comme les perçages.  En rétrospective, j’aurais pu fabriquer une règle modifiée pour vérifier l’alignement les trous avant de les percer.

_________________________________________________________________________________

10 et 11 avril 2010 - installation des écrous prisonniers

En fin de semaine j'ai surtout fait l'installation des écrous prisonniers K1000-8, question de rendre le plancher amovible pour permettre l'inspection du sous plancher et pour permettre des modifications ou additions d'équipement à l'avenir. Le tout s'est relativement bien passé, quelques rivets délicats à poser ont présenté un certain défi et deux rivets j'aurai à reprendre. Ça fait plusieurs écrous.....

J'ai aussi voulu terminer l'assemblage et le rivetage de le tube de contrôle du gouvernail de profondeur F-840, où j'avais percé des trous dans le VA-101 sans respecter les distances minimales de rebord. Cette fois je me suis assuré d'enfoncer suffisamment la pièce pour que les trous soient bien placés. Alors que les perçages se sont bien déroulés, l'insertion du VA-101 dans le tube fraichement peinturé au primaire posait problème et un coup de maillet bien placé a trop enfoncé la pièce dans le tube. Ce fut tout un exploit de l'enlever: j'ai réussi en frappant à coups de maillet sur un manche à balai inserré dans le tube. Finalement, j'ai découvert qu'il me manquait des rivets pop MSP-42. J'espérais en dénicher quelque part dans mon kit de finition, mais hélas, je n'ai pu en trouver. J'ai donc placé une commande chez Vans.

Olivier, l'ami de Marc Antoine, a eu 12 ans en fin de semaine et on l'a fêté en invitant ses amis à jouer une partie amicale de hockey... devinez qui a été porté volontaire pour participer comme joueur et arbitre occasionnel...? Ce fut fort amusant et une bonne occasion de me remettre au hockey sur glace... moi qui n'avait pas chaussé ses patins depuis plus d'un an....

_________________________________________________________________________________

3, 5 et 7 avril 2010 - rivetage des pièces du fuselage, frustrations tuyauterie

Samedi j'ai voulu terminer le rivetage de la partie conique et continuer l'installation de la tuyauterie du système d'approvisionnement en essence.

Le rivetage de la partie conique s'est bien passé, toutefois il y a un rivet délicat à poser où je me suis repris au moins une dizaine de fois.... pour aboutir avec un rivet oops posé médiocrement. L'espace étant très coincé, j'ai dû être un peu inventif pour trouver une façon d'applatir ce sacré rivet comme il se doit.... différents tas, même un ciseau à froid ont servi à la tâche.

Une autre gaffe lors de l'installation du F-819 m'a contraint à poser un rivet AN470AD5-8.... que je n'ai pas pu poser convenablement, pour l'instant je l'ai laissé, peut-être que je me reprendrai avec l'aide d'Alex.

Mais le clou de la journée a été mes déboires avec la @@##$$!! tuyauterie...... J'ai tenté tant bien que mal d'installer ces pièces et je faisais erreur par dessus erreur: pliages mal placés, pliages plissés, tuyau trop court et j'en passe.... J'ai réussi à gaspiller huit pieds de tuyau..... je n'en suis pas fier. Outré, j'avais juste le goût de mettre un marteau dans toute cette pile d'aluminium..... J'ai finalement décidé d'aller voir s'il était possible de trouver un autre outil pour faire les pliages, j'en ai découvert un chez Home Depot, il va drôlement mieux que celui que j'avais. Dans la photo ci-dessous, on voit l'outil que j'ai utilisé à gauche et le nouvel outil à droite. La différence de prix est de deux dollars environ. J'aurais dû arrêter mes efforts et tout simplement me procurer l'outil avant d'avoir gaspillé toute cette tuyauterie et surtout avant d'avoir perdu tout ce précieux temps..... Avis aux initiés...

Voici ce dont a l'air les installations réussies, toutefois je crois que je vais les refaire étant donné qu'il y a des légers plissements dans les tuyaux.... ce qui risque de gêner tant soit peu le débit d'essence... pas un bonne idée... Je dois donc commander un autre huit pieds de tuyau... Aircraft Spruce ou Vans.... je crois. Dans la première photo, on voit le tuyau entre le parefeu et la pompe à essence, ainsi que le tuyau menant au filtre, celui-ci apparaît dans la deuxième photo.

Lundi de Pâques, j'ai passé beaucoup de temps à préparer mon vélo et à nettoyer/préparer la piscine pour la saison estivale. J'ai eu un peu de temps à consacrer au projet, dont l'installation des tuyaux du système de freinage et ceux du système de ventilation des réservoirs d'essence. Avec le nouvel outil, les pliages furent un charme, ou presque, j'ai quand même gaspillé un bout de tuyau où j'avais omis d'intaller la bague avant de faire l'évasage du bout. J'ai commandé 8 pieds de tuyau 3/8 po. de chez Van's, que je devrais recevoir d'ici deux semaines.

Pour les freins, mon installation se trouve compliquée par l'ajout d'une soupape qui permettra de bloquer les freins, une sorte de frein de stationnement («parking brake»). J'ai mes doutes quant à son utilité, mais bon, il sera installé. Aussi, pour la sortie du réservoir du liqued à frein, je me suis procuré un raccord en T de marque Topring, celle fournie par Vans ayant la réputation de laisser des fuites. Un gros 3$ chez Diotte Hydraulics d'Ottawa. Ces raccords ont un mécanisme «quick release» permettant l'installation et la désinstallation rapide et peuvent soutenir une pression de 180 psi.

J'ai communiqué avec mon inspecteur de MD-RA, M. Pierre Fournier, question de préciser quels éléments de la structure ne doivent pas être installés lors de l'inspection pré-couverture du fuselage. Il m'a répondu que je devais en faire le plus possible sans toutefois fermer les structures qui seront fermées en permanence. Je dois aussi installer les tiges de contrôle. C'est un peu plus que je ne le croyais.

Finalement, mercredi j'ai poursuivi l'installation du système de freinage, plus spécifiquement l'installation de la soupape Matco de stationnement. J'ai dû fabriquer une nouveau support en aluminium pour accommoder cette installation. Pour bien faire, j'aurai à serrer plus fort les coudes AN visés dans la soupape. Je crains toutefois de les serrer trop fort et endommager le filetage. Je vais demander conseil à Vans sur la force maximale à employer.

________________________________________________________________________________

25, 28 et 31 mars 2010 - suite de préparation des pièces du fuselage

Mardi et jeudi j'ai terminé les perçages de la peau F-821/F-821B/F-821C. Dimanche j'ai préparé et j'ai passé toutes ces pièces au primaire. J'ai aussi fait le rivetage du F-828 au F-811, pièces de la partie conique que j'avais gâchées, et par la suite au F-812. Cette fois je me suis pris autrement et le tout c'est bien passé, malgré la reprise de quelques rivets. Pour la reprise de cette pièce, deux éléments ont aidé: j'ai utilisé un tas ayant une forme différente, capable de s'insérer facilement dans l'espace quelque peu restreint de cette structure; et j'ai retardé l'installation des barres du stabilisateur F-811B, encore pour me donner plus de place à inserrer le tas. Merci à Michel Roy qui m'a passé cet outil, qu'on voit en photo ci-dessous. Toutefois, l'installation par la suite des barres F-811B présente ses propres défis, j'ai dû installer de nombreux rivets à l'aide d'un tas que j'ai modifié pour permettre du rivetage inversé («back riveting»). C'est le tas uni à l'autre par du «duct tape». Une meilleure façon de procéder aurait d'installer les barres F-811B au F-811 avant d'installer le F-812, mais bon c'est fait, je dois toutefois reprendre la pose de quatre rivets AN470AD4-10.

_________________________________________________________________________________

23 mars 2010 - varia sur le fuselage et inventaire du Kit de Finition

Hier, j’ai continué l’installation de la peau avant F-821.  J’ai dû préparer les lanières F-821B et F-821C qui s’installent entre les cadres et la peau F-821, et j’ai installé le support de verrière WD-814 pour permettre les perçages de certains trous sur la peau F-821.  Le tout s’est bien déroulé.  C’est beau de voir ce support sur le fuselage!

Déburinage et ponçage des pièces de Support de la batterie, que je dois passer au primaire avec d’autres pièces. 

J’ai aussi continué l’inventaire.  Il me manque un sac de rivets et quelques petites pièces que je vais demander à Vans de me faire parvenir.

_________________________________________________________________________________

14, 16, 17 et 18 mars 2010 - varia sur le fuselage et réception du Kit de Finition

En fin de semaine, j'ai terminé le rivetage des rails de la verrière F-816 et j'ai riveté les supports F-817 de l'appui siège avant («front seat back support»). J'ai aussi installé les rivets pop qui agiront comme prise d'air du système de pression statique, situés sur le fuselage arrière, près du cadre arrière F-809. Enfin, début d'installation du système de freins: réservoir et quincaillerie reliée à la tuyauterie.

Mardi, je suis allé chercher le Kit de Finition livré par Transport ABF à Ottawa. Jean-Jacques, le père de Chantale, a gracieusement offert de m'aider avec sa remorque. Merci Jean-Jacques! Un tour rapide chez ABF pour prendre la documentation nécessaire, suivi du paiement des douanes chez l'Agence des services frontaliers du Canada, retour ensuite chez ABF pour accueillir la boîte avec la remorque et dépot ensuite dans le garage du Triplex. Le tout a pris environ trois heures et a coûté assez cher merci. Une boîte de taille assez impressionnante.... J'ai oublié de prendre des photos... mais bon, j'en prendrai lors de ma prochaine visite au garage. Je dois y retourner pour faire l'inventaire et retirer les pièces dont j'aurai de besoin, ce que j'espère faire jeudi.

Mardi soir Pierre est venu m'aider avec les rivets du cadre F-808 et F-809, ainsi que le dessous du plancher arrière F-842-1 aux nervures F-818. Aussi, nous avons pu installer le tube des volets WD-806. Pour celui-ci, puisque je veux rendre le plancher arrière amovible, j'ai fait deux coches dans les coins arrières, question de boulonner les deux blocs sans que le plancher soit pris entre les blocs et les nervures.

Finalement jeudi et samedi j'ai pu retirer des items de la boîte du kit de Finition et débuter l'inventaire des pièces. À date il semble me manquer les carrénages inférieurs et supérieurs pour le train d'atterrissage. Je ferai une deuxième vérification avant de communiquer avec Vans. Alors que le kit de Finition contient plusieurs pièces volumineuses en fibre de verre ou en plexiglass qui ne sont pas très lourdes, le kit de PareFeu («Firewall forward kit») lui est très compacte. Surprenant qu'un kit aussi petit coûte aussi cher, mais bon.... J'ai décidé de l'acheter maintenant avant que les prix ne montent une autre fois et pour sauver un peu sur le coût de livraison, étant donné que c'était ajouté dans la boîte du kit de Finition.

C'est quand même excitant de déballer le tout et voir toutes ces pièces....

J'ai maintenant plusieurs pièces nécessaires pour poursuivre l'assemblage du fuselage: peau arrière F-828, cadre F-811A que j'avais endommagées, pièces pour le système d'approvisionnement en essence, tuyauterie pour les freins et j'en passe. De quoi me tenir occupé pendant une autre année je crois.....

_______________________________________________

9 mars 2010 - assemblage et rivetage du fuselage

Cette semaine, j’ai continué le rivetage du fuselage, en particulier le bas des peaux mitoyennes F-823. Michel Roy, proprétaire d'un joli RV7A, est venu m'aider à installer des rivets. Nous avons pu installer de nombreux rivets délicats à poser à deux, et impossible à poser seul. Mercredi j'ai terminé l'installation des rivets des rails de verrière F-816.

Cette semaine j'ai reçu la réponse à une demande faite au CAIRS (Civil Aviation Issues Reporting System) de Transport Canada où je m'opposais à l'obligation de subir une deuxième inspection pré-couverture, du fuselage cette fois, ayant installé des panneaux qui permettent l'inspection des parties de la structure qui seront fermées en permanence. Certains inspecteurs du MD-RA permettaient cette pratique, d'autres non. Je demandais que cette pratique soit permise pour tous les constructeurs au lieu d'être à la discrétion de l'inspecteur.

Dans sa réponse Transport Canada affirme qu'une inspection pré-couverture du fuselage est toujours requise et que les constructeurs n'ont pas le droit de contourner ce règlement même si des panneaux d'inspection sont installés. Je n'ai pas trouvé leur réponse satisfaisante, mais je ne m'opposerai pas davantage, surtout que certains constructeurs de la région à qui on avait affirmé qu'ils pouvaient, avec les panneaux en place, passer à l'inspection finale sans inspection précouverture du fuselage, se verront maintenant obligés de payer et de subir une inspection additionnelle. Je suis vraiment désolé les gars....

J'attends l'arrivée de mon kit de Finition, que je prévois aller chercher mardi.

_________________________________________________________________________________

2 et 7 mars 2010 - assemblage et rivetage du fuselage

Cette semaine, j’ai continué le rivetage du fuselage, en particulier le bas des peaux mitoyennes F-823 et arrières F-824.  J’ai aussi pu finaliser l’installation des pédales de palonnier.  J’ai ajouté des ressorts que j’ai procurés chez Canadian Tire, question de réduire la probabilité d’appliquer les freins par inadvertance, ce problème se manifestant souvent selon les blogs de Vans.  À cette fin, autour de la tige du piston hydraulique, j’ai installé un boulon de nylon, question de centrer le ressort tout en évitant d’égratigner la tige.  On l'aperçoit à peine dans la deuxième photo ci-dessous. Deux rondelles en acier inoxydable retiennent les ressorts en partie supérieure. 


Dimanche, j’ai fait l’installation des pédales de palonnier du passager.  Cette opération nécessite entre autres, d’enlever les boulons AN3-5A dans la tour du train d’atterrissage («landing gear tower») et le Weldmet WD-813, et de percer la pièce F-8118 qui retient les leviers WD-830.  Il m’a fallu être inventif pour trouver une manière de centrer la mèche de perçage et m’assurer qu'elle restait au centre du trou.  Un tube d’aluminium de 3/16 de po. de diamètre a bien servi. 

Cette installation a pris presque toute la journée, compliquée par le besoin continuel d’entrer et de sortir de l’habitacle à répétition via l’escabeau, pour obtenir un outil ou faire une manœuvre sur l’établi.  Un aspect imprévu :  alors que je m’étais donné beaucoup de peine à décider l’emplacement optimal pour le sélecteur d’essence, la tige de la pédale gauche du palonnier vient maintenant bloquer partiellement la vue.  Si j’avais prévu ce coup, j'aurais déplacé le sélecteur plus vers la gauche, pour en avoir une vue non obstruée.

 

Finalement j’ai débuté la pose des rivets sur le rail de la verrière F-816 («canopy rail»).  Encore une fois, les rivets désignés par Vans s’avèrent trop courts et j’utilise des AN426AD3-6 au lieu des AN426AD3-5 indiqués sur les plans. L’ajustement de ma pince pneumatique laissait un peu à désirer, elle était ouverte à son maximum, ce qui était quand même trop serré si j’appliquais la pression maximale.  Quelques rivets sont donc trop aplatis.  Je ne sais pas encore si je vais les remplacer.  Je vais me procurer une enclume plus mince pour ma pince, ce qui augmentera son ouverture et me permettra de serrer des rivets plus longs.  Ici on aperçoit le F-816 avec les rivets en place. Il en reste quelques dizaines que j'aurai à installer avec le marteau pneumatique et le tas.


Aujourd’hui j’ai appris que mon kit de Finition arriverait vendredi le 12 mars.  J’irai le chercher le mardi suivant probablement.  Les coûts de transport m’ont surpris : 1060$ alors que mon kit de fuselage, environ 100 livres (45 kg) plus lourd, a coûté  près de  la moitié.  Je vais poser des questions, mais je doute fort que ça change quoi que ce soit.  Un autre constructeur du blog RVators d’Ottawa est allé lui-même ramasser son kit de Finition à Syracuse aux USA, quatre heures de voyage  aller-retour, ce qui lui a permis d’épargner 600$ environ.  J’aurais pu faire de même, toutefois, il aurait fallu prendre congé.  Chaque chose a son prix….

_________________________________________________________________________________

22 au 28 février 2010 - assemblage et rivetage du fuselage

Cette semaine, j'ai continué le rivetage du fuselage. Mardi j'ai tenté de sauver la pièce F-828 peau conique arrière que j'avais gâchée en posant les rivets. Malheureusement, j'ai dû m'avouer vaincu, j'ai donc commandé des pièces neuves de chez Vans. Elles devraient arriver avec le kit de Finition, qui doit arriver tard cette semaine ou la semaine prochaine.

Pour le reste, j'ai continué le rivetage, ce qui a bien été. J'ai quand même gâché certains rivets que j'ai dû reprendre, quelques uns en utilisant les rivets Oops.

Dimanche Alex était sensé venir me prêter un coup de main, mais une mauvaise communication et la partie de hockey olympique entre le Canada et les USA ont eu raison je crois. Je suis quand même très satisfait de ma journée. Le Canada a gagné, c'était juste mais bon, ils ont quand même gagné!

Finalement un de mes locataires a quitté son apartement et a vidé le garage de son contenu. J'ai donc de la place pour mon kit de finition lorsqu'il arrivera.

_________________________________________________________________________________

15 au 21 février 2010 - assemblage et rivetage de la partie conique arrière

Lundi était congé familial en Ontario, je n'avais donc pas d'activités de supervision et j'en ai profité pour avancer sur le projet. J'ai réussi à nettoyer les taches de peinture blanche sur les peaux avant et j'ai entamé l'installation des pièces de la partie conique arrière. J'ai commencé par l'installation des rivets AN470AD4-6 sur les nervures de plancher F-818 au F-807.

Par la suite j'ai fait l'assemblage du F-811, cet assemblage servant à retenir le stabilisateur horizontal et la tige de support de roue arrière. Les rivets AN470AD4-8 spécifiés par Vans s'avèrent trop courts pour cet assemblage, et au lieu de les remplacer par des AD4-9, j'ai persisté, espérant que le tout serait quand même acceptable. Erreur! ils sont presque tous trop évasés, trop minces et vu le rôle critique que cet assemblage joue dans le soutien des forces de tension dues au vol, je crois qu'il serait mieux de remplacer par des rivets légèrement plus longs. Je ne sais pas pourquoi j'ai persisté dans mon rivetage... car je dois maintenant enlever et remplacer environ 16 rivets.....grrrr. En plus je n'ai pas de rivets AD4-9, mais j'ai bon nombre de AD4-10 que je dois raccourcir. Encore du boulot.... Le congé familial n'aura donc pas servi à grand chose.....

Je me suis donc repris mardi avec le remplacement de ces rivets, cette fois avec des AN470AD4-10, ce qui a bien été. J'ai donc une installation dans laquelle j'ai beaucoup plus confiance. La photo ci-dessous montre le les barres verticales F-811B rivetées sur l'assemblage F-811.

 

J'ai par la suite tenté l'installation des rivets AN426AD3-4 qui retiennent le F-811 à la partie conique inférieure F-828 («rear lower tailcone»), ce qui n'a pas bien été, j'ai dû enlever les quelques rivets installés et j'attendrai le retour de Alex qui doit revenir m'aider en fin de semaine. Ce genre de truc se fait beaucoup mieux à deux.

Mercredi j'ai pu installer les longerons F-888 et F-889 sur les peaux côtés arrière F-824 («rear side skins») sans toutefois passer à l'étape du rivetage. Il me reste à installer les les nervures F-808, F-809, F-810, F-811 et F-812 («tailcone bulkheads») en guise de préparation au rivetage avec Alex. J'ai aussi fait les perçages pour les écrous prisonniers sur le F-889, que j'installerai lorsque je les recevrai de chez Vans.

Mercredi, j'ai défait le système de peinture que Michel Roy, un propriétaire de RV7A, m'avait prêté. Il m'a indiqué qu'il en a besoin en fin de semaine et ça tombe bien car j'ai plus ou moins terminé avec la peinture pour le moment. En plus, ça fait un peu plus de place dans mon trop petit garage....

Vendredi j'ai complété en bonne partie l'assemblage des pédales de palonnier. Vans a remplacé les écrous castellés AN310-4 par un autre type que ne peut pas être sécurisé. Aussi, j'ai l'intention d'ajouter des ressorts sur les tiges des pistons hydrauliques, comme mesure additionelle pour éviter l'application par inadvertance des freins. J'ai donc demandé à Vans d'ajouter les écrous AN310-4 à mon kit de finition.

Alex est venu m'aider avec le rivetage. Nous avons attaqué en premier lieu le F-812 sur la partie conique inférieure arrière sur laquelle j'avais gâché la pose de plusieurs rivets. Eh bien, même avec l'aide d'Alex, nous avons réussi à bien gâcher l'installation de ces rivets. Finalement nous avons abandonné cette tâche et nous avons posé des rivets moins délicats à installer. Nos avons donc installé des rivets sur le longeron F-888, sur le longeron supérieur F-887 et sur les peaux mitoyennes F-824. Je ne sais pas encore comment m'y prendre avec l'installation des rivets de la partie conique. Je dois y réfléchir et m'assurer de ne pas en faire un gâchis.

_________________________________________________________________________________

9 et 14 février 2010 - début assemblage des appui-bras et des peaux de l'habitacle arrière

Mardi j'ai commencé l'assemblage de ces pièces. C'est excitant de finalement pouvoir assembler ces pièces. Une pièce, l'appui-bras mitoyen gauche F-860B-L («left hand mid-armrest»»), devra attendre l'installation des manettes des gaz avant, car celles ci détermineront la position des manettes arrière qui seront installées à même dans cette pièce.

J'ai aussi installé une trentaine d'écrous prisonniers K1000-8 («nutplates») pour le plancher amovible. J'en attends d'autres dans ma commande du kit de Finition qui devrait arriver dans quelques semaines. La photo ci-dessous démontre un peu le nombre d'écrous prisonniers à installer.

Dimanche, jour de la St-Valentin, Alex est venu me prêter un coup de main. Ça faisait un bout de temps qu'on ne s'étaient pas vus et ce fut bon de reconnecter avec mon copain. Côté avion, nous avons pu faire avancer quelques assemblages, dont les peaux avant et mitoyennes droites et gauches, et faire la pose de quelques rivets délicats.

__________________________________________________________________________________

7 février 2010 - reprise de l'assemblage

Samedi j'ai préparé le F-804 pour l'installation, question d'enlever le surplus de peinture qui s'était accumulé dans les trous destinés à recevoir les boulons de charge d'aile. J'ai fait aussi un peu d'assemblage, question de débuter le rivetage du dossier du poste du passager. J'ai pu en faire un peu mais il me manquait de temps pour terminer. Dimanche matin, j'ai pu terminer le rivetage, en partie avec Pierre qui est venu me donner un coup de main. Avec son aide, nous avons pu terminer la pose de quelques rivets sur les nervures de plancher F-814 et le F-804, pour ensuite poser quelques rivets AN426AD4-6 manquants sur les longerons F-843, ce qui a pris quelques essais car les rivets sont un peu coincés. Par la suite nous nous sommes attaqués au rivetage du sous-plancher au F-804, ce qui n'a pas été si mal.

Suite au départ de Pierre, j'ai continué avec les perçaces et l'embrevage des trous pour les écrous prisonniers («nutplates») K1000-8. Ces écrous prisonniers serviront à acceuillir les vis qui retiendront le plancher au sous plancher. Alors que selon les plans de Vans on doit riveter les planchers en permanence au sous plancher, cette mesure rend difficile l'inspection ou l'ajout de fils dans cette partie de la structure. J'ai donc opté de rendre le plancher amovible, ce qui nécessite un investiment d'une cinquantaine d'écrous, mais qui payera des dividendes plus tard.

Je n'en reviens pas à quel point tout cet assemblage prend du temps... même avec l'aide d'une autre personne, il me semble que ça avance à pas de tortue. Je dois apprendre à être plus patient, ou me trouver une façon d'être plus efficace ou de travailler plus souvent.

  pour communiquer avec moi

Premier | Précédent | 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 | Prochain | Dernier