RV8 de Psychose - Normand Gingras

Vols 2017

||

 

____________________________________________________________________________________

samedi 30 déc 2017 – tentative de réparation de verrière - reprise

Cette semaine, fabrication des panneaux pour réduire le débit d'air dans les entrées d'air du plenum. Photos ci-dessous. Les panneaux bloquent environ 40% de la surface d'entrée. Je pourrai les raptisser au besoin. Il s'agit d'alu 0,032 po.

J'ai entamé la réparation de la verrière à l'aide du produit Plastifix. Il s'agit d'une poudre d'acrylique et du MMA, un liquide très fluide. Avant l'application, il faut ramoner une tranchée en V à l'emplacement de la fente, ce que j'ai fait à l'aide de mon outil Dremel. J'ai aussi nivelé les deux surfaces à l'aide de clecos coinçant deux surfaces d'alu, formant ainsi des mini-étaux à trois endroits.

Par la suite j'ai appliqué le produit, ce qui est assez long, car on y va une goutte à la fois. Ensuite j'ai poncé avec du papier #100, question de tout niveler. La photo ci-dessous montre le résultat. Il me reste encore à ajouter du produit par endroits, question de remplir quelques petits creux.

Il va sans dire que j'aurai à répéter le tout à la surface intérieure, ce qui devrait être plus délicat car j'aurai à enlever la verrière et la fixer pour me permettre de faire le travail sans qu'elle bouge.

La tâche finale sera de polir l'acrylique, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Peut-être que j'apporterai la verrière à la maison pour travailler dans le garage. Des heures et des heures de plaisir....

Ci-dessous, la réparation mi-complétée. La bande grise est du ruban d'aluminium appliqué à l'intérieur pour empêcher le produit de passer. Je l'enleverai pour faire la réparation à l'intérieur. Sur la deuxième photo on voit les stries causées par le ponçage au papier #100. On voit clairement l'emplacement de la faille. On a aussi l'impression d'un creux tout le long de la faille, mais c'est un effet de l'appareil photo.

 

____________________________________________________________________________________

samedi 30 déc 2017 – tentative de réparation de verrière échouée

Hier, Chantale est venue m'aider avec la ré-installation des panneaux d'accès aux bièles d'aileron et avec ma première tentative de souder la fente avec une colle spécialement conçue pour l'acrylique, le chlorure de methylène. C'est un produit très liquide qui doit s'infiltrer dans l'espace de la fente. Trop liquide en fait, car il y a un écart entre les deux parties, ce qui empèche à la colle d'exercer son effet. Je dois donc me procurer un autre produit, plus visqueux, mes lectures m'ont conduit à Plastifix, disponible chez ACS. J'ai placé une commande.

Je suis vraiment déçu de ne pas pouvoir voler pendant les vacances de Noël, j'espérais tellement me rendre chez mon père à Sudbury pendant quelques jours. Je me console en me disant que les froids extrêmes de ces derniers jours auraient rendu le vol très désagréable. Heureusement que la verrière ne s'est pas fendue lors d'un long vol par temps froid, mon passager en aurait souffert, je crois....

J'ai entamé la fabrication d'une pièce d'alu destinée à bloquer définitement le débit d'air au refroidisseur d'huile. On la voit en photo ci-dessous. Les trous, qui je couvrirai de ruban d'alumimium pendant l'hiver, serviront à limiter le débit d'air, même l'été. Je verrai l'effet sur la température d'huile, qui est toujours trop basse. J'ai aussi l'intention de fabriquer deux parois pour limiter l'entrée d'air aux cylindres pendant l'hiver. J'aimerais concevoir un système qui permettra de les installer / désinstaller rapidement.

 

____________________________________________________________________________________

mercredi 27 déc 2017 – triste cadeau de Noël: verrière fendue - 51,5 heures sur le Hobbs

Hier, encore un vol d'essai pour vérifier l'ajustement de la tendance roulis: succès, l'ajustement est juste. Je dois maintenant faire les perçages aux bons endroits et ré-installer. J'espère pour la dernière fois.

Cependant, pendant ce court vol, j'ai entendu un crac à un moment donné, mais j'ignorais ce qui s'était passé. Une fois au sol, j'ai vu que la verrière s'était fendue plus que la moitié, de gauche à droite. La fente part d'une petite fente provoquée lors de la construction mais que j'avais arrêtée par un perçage d'un trou de 1/16 po de diamètre, ce qui avait suffi tout l'hiver et l'été derniers. Hier, le froid extrême a eu le dessus et a continué la fente. Evidemment je dois remplacer la verrière éventuellement. Je magazine chez Aircraft Spruce et chez Vans Aircraft, ça sera au moins 1000$ plus les frais de transport. Et tout le travail d'installation. :-(

En attendant, je tenterai une réparation avec de la colle conçue pour l'acrylique...

J'espère ainsi pouvoir faire un aller-retour à Sudbury demain, mais on verra. Mon neveu Nicko voulait m'accompagner, il a donc accepté de venir m'aider aujourd'hui avec les réparations.

 

____________________________________________________________________________________

dimanche 17 déc 2017 – vol d'essai - 50,9 heures sur le Hobbs

Cette semaine, une autre tentative de réglage du roulis en ajustant la hauteur de l'aileron gauche. Alors que je croyais l'avoir bougé de moins d'un millimètre, il fallait régler le compensateur tout à fait à gauche pour empêcher l'appareil d'aller à droite, ce qui est aussi grave qu'avant ma première tentative d'ajustement. Il me faudra revoir encore une fois le tout, moi qui croyais enfin être proche du butin....

Je n'ai pas réussi à enregistrer les données de ce vol, j'ignore pourquoi l'EFIS n'enregistre pas les données sur la clé USB. Je dois investiguer.

Il fait froid!!! -20 deg C au sol... mais seulement -8 deg C dans les airs... un autre problème de réglage?

J'ai décourvert il y a quelques semaines que MT Propellor a émis un AD - Airworthiness Directive ou directive de navigabillité - mandatant le remplacement des trois boulons qui retiennent les pales en place. Paraît-il qu'un certain nombre d'hélices, dont la mienne, sont dotés de boulons légèrement moins résistants que requis. La conformité doit se faire avant ou lors de la prochaine inspection annuelle, donc pas urgent. Avoir su plus tôt j'aurais fait faire la modification lors de l'inspection annuelle en septembre dernier. Ça ira donc à cet hiver... j'emmenerai l'hélice chez Aviation BL, à St-Mathias sur Richelieu. Pas la première fois que je m'y rends...

Noël approche à grands pas... j'espère terminer l'ajustement du roulis avant Noël, ce qui me permettra de faire un aller-retour à Sudbury pendant les vacances, je l'espère...

____________________________________________________________________________________

dimanche 10 déc 2017 – court vol d'essai - 50 heures sur le Hobbs

Cette semaine, pas le temps pour réajuster la hauteur de l'aileron gauche, trop de partys de Noël.... Or, je l'ai fait ce matin, suivi d'un vol.

Léger roulis à droite, encore allé trop loin. Suite à un autre ajustement, j'ai fait un autre vol. Encore des ajustements à faire... léger roulis à gauche lorsque le compensateur est au neutre. Et cela avec légèrement plus d'essence à gauche qu'à droite.

Je ferai un autre ajustement, très minime, cette semaine afin de faire un vol le weekend prochain.

Température d'huile atteint les 160 deg .. Je ne sais plus quoi faire pour augmenter la température...sauf bien sûr, remplacer le refroidisseur d'huile par un modèle plus petit.

Aujourd'hui, la météo était marginale, 2500 pi, 3 mi visibilité, neige lègère. Deuxième atterrisage de nuit, cette fois dans la neige avec visibilté réduite.

Il me reste toujours à :

échanger les sondes 2 et 4 avec les sondes 1 et 3, respectivement, question de déterminer si les sondes 2 et 4 sont défectueuses.

régler mon problème d'autopilote qui oscille suite à 10-15 minutes de fonctionnement

corriger le problème de comunication du GNC navcom vers l'EFIS. La communication dans l'autre sens se fait sans problème, sur un câble électrique différent.

On va y arriver. ...

____________________________________________________________________________________

dimanche 3 déc 2017 – court vol d'essai - 49 heures sur le Hobbs

Tard cet après midi, j'ai fait un autre vol d'essai pour revérifier l'ajustement de la tendance du roulis. Ayant trop réduit la hauteur de l'aileron gauche, la tendance est maintenant à droite, et ce en dépit d'avoir ajusté le compensateur à gauche. Evidemment le déplacement de l'aileron a un effet important, quelques milimiètres suffisent pour avoir un effet significatif. Il ne reste qu'à repérer la position optimale.

Aussi, j'ai réussi à obtenir une température d'huile d'environ 170 deg F, une bonne améliroration, grâce à la pellicule de caoutchouc installée devant le refroidisseur d'huile. À reconfirmer lors du prochain vol, suite à avoir réajusté la hauteur de l'aileron, ce que j'espère faire cette semaine.

Aussi, j'ai pu diagnostiquer le problème de réception dans les écouteurs de Chantale. Finalement il s'agissait d'un mauvais ajustement des contrôles du panneau audio-intercom. À reconfirmer aussi lors d'un prochain vol avec passager.

___________________________________________________________________________________

lundi 13 nov 2017 – deux vols - 47,9 heures sur le Hobbs

Samedi matin, j'ai posé un autre ruban d'aluminium sur le refroidisseur d'huile, le scellant au complet, en espérant ainsi augmenter la température de l'huile, et je suis allé faire un vol. Aucune amélioration, température maximale en croisière est de 140 deg F, bien en déça des 180 souhaités. Photo ci-dessous. Je vais donc ajouter une pellicule en caoutchouc pour complètement bloquer l'entrée au refroidisseur, comme j'ai fait l'an dernier.

Chantale et moi avons fait un aller-retour à une heure de Gatineau pour prendre une frite. Elle a bien aimé les vols qui se sont passés sans histoire... et surtout, sans turbulences. Un peu de nuages lors du retour...juste assez pour rendre ça intéressant.

Lors des vols, Chantale n'entendait aucunement les transmissions provenant des autres transmetteurs, mais au moins nous pouvions communiquer entre nous. Je dois diagnostiquer le problème. Il s'agit probablement d'une mauvaise configuration de l'intercom.

____________________________________________________________________________________

dimanche 5 nov 2017 – court vol - 44,6 heures sur le Hobbs

Samedi matin, j'ai posé un autre ruban d'aluminium sur le refroidisseur d'huile pour augmenter la température et je suis allé faire un vol. Avec la vanne de débit d'air complètement fermée, la termpérature d'huile a atteint 152 deg F seulement. Je vais ajouter encore du ruban pour sceller l'entrée d'air au complet et ré-essayer. J'ai fait part de ce problème à Aerosport Power pour des suggestions. J'attends leur réponse.

Jeudi en soirée, j'avais ajusté à la hause la butée du gouverneur pour hausser le RPM maximal, qui atteint maintenant 2675 RPM. Encore un ajustement à faire pour atteindre 2700... Par contre la température étant plus froide, ça se remarquait au niveau d'une amélioration des performances de l'appareil.. 179 Kts TAS... 2300 RPM et 23,7 MAP à 6000 pi... c'est bien!

____________________________________________________________________________________

dimanche 29 oct 2017 – vol d'essai - 43,7 heures sur le Hobbs

Il faisait beau samedi matin et j'aurais aimé en profiter pour faire un court vol voyage mais Chantale et moi avions rendez vous chez la photographe pour le mariage. La rencontre nous a convaincu de l'embaucher. Une autre petite étape de franchie...

Cette semaine, suite à avoir ré-installé la vanne de débit d'air pour le refroidisseur d'huile, j'ai noté, suite au dernier vol, qu'il frottait contre le bâtit moteur, lors du démarrage ou de l'arrêt probablement. Je l'ai donc enlevé, enlevé du matériel et réinstallé. J'ai fait un vol d'essai samedi alors que le temps se gâchait. On aperçoit le graphique des paramètres moteur du vol ci-dessous.

Lors de l'inspection finale j'avais ajouté du ruban d'aluminium sur le refroidisseur, en espérant augmenter la température d'huile vers les 180 deg F. On remarque sur le graphique ci-dessous qu'alors que la température a augmenté, elle est toujours inférieure à 180 deg. Il me faudra rajouter du ruban.

J'avais aussi installé du ruban d'aluminium sur les cylindres 1 et 2, question de re-diriger l'air vers les cylindres arrière. Avec le ruban, on remarque sur la graphique que les cylindres 1 et 3, tous deux à droite, sont maintenant plus chauds que les deux autres. Peut être que le ruban que j'ai ajouté sur le refroidisseur d'huile, qui est à gauche, augmente le débit d'air qui passe par les cylindres 2 et 4.

Les cylindres 2 et 4, tous deux a gauche, démontrent toujours des variations rapides de la température, ce qui suggère des sondes défectueuses ou des problèmes de connexion. Je dois inverser ces sondes avec celles des cylindres 1 et 3 pour déterminer laquelle des deux, la connexion ou la sonde, pose problème. Avant le prochain vol peut-être.

 

____________________________________________________________________________________

lundi 23 oct 2017 – fin de l'inspection annuelle... vol d'essai!

De retour de San Diego mardi soir, j'ai terminé la fabrication des pièces pour la vanne de contrôle de débit d'air du refroidisseur d'huille en semaine. Samedi matin j'ai terminé la fabrication et l'installation. Photos ci-dessous.

Vanne ouverte:

Vanne fermée.

Une fois installée, elle reste prise dans la position fermée, je dois vérifier pourquoi. Dans les airs, la fermeture provoque une augmentation de la température d'environ 10 deg F.

J'ai aussi installé une nouvelle pièce de plexiglass pour le phare d'atterrissage car l'ancienne était fissurée. Photo ci-dessous. La fissure est à droite mais n'est pas très visible sur la photo. J'ai pu diagnostiquer mon problème de phare: il s'agissait d'une mauvaise connexion. Le tout fonctionne maintenant.

J'étais frustré que ces installations aient pris autant de temps car je projetais faire le vol d'essai tôt en après midi, mais nous avions rendez vous au resto l'Orée du bois où nous projetons faire notre soirée de mariage le 20 juillet prochain. Geneviève, la préposée à l'organisation, nous a accueillie chaudement.

Dimanche matin, mon ami Luc est venu avec un copain Doug voir l'appareil et discuter avionique. Par la suite j'ai commencé l'inspection pré-vol pour découvrir qu'un tuyau était dé-soudé. Je suis donc retourné à la maison reprendre la soudure. J'ai aussi ajusté à la hausse la vitesse au ralenti car je trouvais que le RPM descendait trop lors du dernier point fixe. Une fois complété j'ai refait un test au sol pour découvrir que la vitesse au ralenti était trop élevée. Il me faut aussi augmenter encore une fois l'ajustement du RPM maximal, qui oscille autour de 2640 au lieu de 2700.

Finalement, tôt en après midi j'ai fait le vol d'essai. La journée était superbe, le coloris automnal étant splendide. Ça faisait 1,5 mois depuis le dernier vol, je me sentais un peu rouillé... les atterrissages en témoignaient...

____________________________________________________________________________________

lundi 10 oct 2017 – fin de l'inspection annuelle... enfin!

Samedi Chantale et moi sommes allés à Montréal faire l'achat d'une robe de mariage disponible nulle part ailleurs... Effectivement, après 18 ans de concubinage, nous avons enfin décidés de nous marier...! nous visons juillet 2018. Apparement que la robe, que je n'ai vue qu'en photo, lui va comme un gant. Ce n'est qu'un item dans la panoplie d'achats que nous devons faire.... Aspect original: la cérémonie aura lieu à l'Aéroport de Gatineau dans le Hangar 4 où nous serons entourés d'avions... suite à laquelle nous ferons un tour en RV8... pour ensuite faire la fête dans un resto de la région. Nous avons bien hâte...

Dimanche, j'ai repeint le capot supérieur au primaire car je n'étais pas satisfait du résultat en utilisant le rouleau suite à avoir réparé une fissure provoquée par un frottement entre le moteur et la capot. J'ai aussi continué le travail sur la vanne de contrôle du débit d'air pour le refroidisseur d'huile. C'est presque terminé.

Lundi je me suis rendu au hangar pour terminer, j'espérais, l'inspection annuelle. La météo, qui s'annonçait bien pour lundi en début de semaine, est devenue excécrable.... J'en ai donc profité pour installer le compensateur du gouvernail de direction, les carénages de roues et autres panneaux d'accès et j'ai fait le point fixe. Aucune fuite d'huile..

Par contre, j'ai découvert que le plexiglass abritant le phare d'atterissage est fissuré, je dois donc le refabriquer/remplacer. En plus, le phare lui-même ne fonctionne pas, ni en mode continu ou en mode flash. La fusible et l'ampoule semblent fonctionnelles, je dois alors poursuivre donc mon diagnostic.

Une fois le phare réparé et la vanne du refroidisseur installé, tout sera fin prêt pour un vol d'essai. Ce que je ferai dès mon retour de San Diego où j'assiste à un colloque sur la thérapie de couple.

Il me reste d'autres items à vérifier ou à ajuster: configuration des ailerons pour corriger le roulis à gauche, configuration de l'autopilote TruTrak qui part en oscillations suite à 10-15 minutes de vol, test des sondes CHT. Ce que je ferai une fois l'appareil en état de vol.

____________________________________________________________________________________

dimanche 24 sept 2017 – suite de l'inspection annuelle

J'ai tenté d'avancer avec l'inspection annuelle, quelques heures jeudi, toute la journée samedi et trois heures aujourd'hui.

Samedi Marc Antoine est venu m'aider à vérifier le couple des boulons qui retiennent au fuselage le train d'atterrisage. Tous les boulons étaient bien serrés. Merci Mon Grand!!!

Un de mes voisins de hangar, Jean-Yves, est venu m'aider à vérifier la compression des cylindres avec son manomètre. Les quatre cylindres affichaient 80 sur 80 psi. Merci Jean-Yves!!

J'ai resserré les boulons retenant l'hélice au moteur, et enlevé / réinstallé le fil frein, car les boulons étaient légèrement déserrés. J'ai nettoyé et vérifié tout l'habitacle, ainsi qu'en dessous des planchers où j'ai lubrifié les roulements des tiges de contrôle. Il me reste encore à vérifier les éléments dans le compartiment arrière du fuselage.

Encore à faire: changer l'huile et le filtre; enlever les roues, regraisser les roulements et tout ré-installer, y compris les carénages; vérifier le fonctionnement des instruments, faire un point fixe et test en vol. J'espère pouvoir en faire une partie cette semaine.

Le weekend prochain, je serai encore une fois à Montréal pour donner une formation et par la suite je conduis jusqu'à Gananoque où je serai moi-même en formation pour apprendre à mieux intervenir auprès de personnes traumatisées. Un weekend qui s'annonce très rempli....

Alex est toujours en Irlande avec sa conjointe Ingrid et sa fille Jordan.

Petite photo provenant d'Alex: Irlande au bord de la mer...

 

____________________________________________________________________________________

dimanche 17 sept 2017 – suite de l'inspection annuelle - les Snowbirds sont en ville

L'inspection annuelle continue tranquillement. J'ai enlevé et nettoyé le filtre d'entrée d'air qui était légèrement encrassé, que j'ai nettoyé à l'aide d'un kit de nettoyage / lubrification K&N.

J'ai presque terminé l'inspection du compartiment moteur où j'ai ajouté des supports Adel pour éviter qu'une tige d'acier ne frotte contre un tuyau d'aluminum. J'ai enlevé la casserole d'hélice pour inspecter l'intérieur: il y avait un peu de graisse étendue, je crois que c'est normal, j'ai donc nettoyé et remis en place. J'ai aussi vérifié les boulons de la tige de contrôle du gouvernail de profondeur dans l'empennage ainsi que lubrifié les roulements. Il me reste à vérifier le couple des boulons retenant l'hélice au moteur.

Il m'en reste encore beaucoup à faire : tout l'habitacle, ce qui comprend l'avionique, les points d'attache des ailes et l'intérieur du fuselage. Encore une fois, c'est beaucoup plus long que je ne le croyais....

Aujourd'hui, il y avait la cérémonie de la Bataille de l'Angleterre au Hangar des Ailes d'Époque du Canada. La cérémonie commémore la Bataille aérienne ayant eu lieu le 15 septembre 1940, alors que les forces alliées, dont le Canda faisait partie, ont affronté la Luftwaffe qui les dépassait en nombre dans un ratio de trois à un. En rétrospective on considère que cette bataille a été un point tournant de la guerre, car c'est à ce point que Hitller aurait provisoirement abandonné la partie et dirigé son attention ailleurs.

Une parade, des avions d'époque, des CF18, un C17, un Mitchel B-25 et un spectacle «non acrobatique» des Snowbirds. C'est la première fois que je vois ce spectacle, que j'ai trouvé intéressant. Une fois le spectacle terminé, Chantale et moi avons pris le lunch au resto de l'aéroport, en présence des pilotes des Snowbirds. Par la suite, Chantale a quitté et je suis resté quelques heures pour continuer l'inspection. Une belle journée ensoleillée, et plein d'avions...!

 

Quelques photos, prises par Chantale: la parade...

les Snowbirds...

 

Un cessna C-150 fait patienter la formation entière des Snowbirds en attente de décollage.....!

____________________________________________________________________________________

lundi 11 sept 2017 – Mooney C-GFXB arrive à CYND

Ma formation à Montréal s'est bien passée, un groupe fort sympathique. Je serai de retour dans trois semaines.. J'ose croire que j'aurai terminé l'inspection annuelle du RV8 d'ici là...

Samedi Alex a finalement atterri à Gatineau avec son bolide à lui, un joli Mooney M20F. Je suis allé le voir dimanche en compagnie de Chantale. L'avion a de l'âge c'est certain, mais semble en très bon état... encore faut-il noter que son avion a coûté la moitié du prix du mien et qu'il n'a pas eu à attendre 10 ans avant de le piloter... J'ai hâte de faire un vol avec lui!

 

Le Mooney d'Alex:

____________________________________________________________________________________

mardi 5 sept 2017 – inspection annuelle entamée - C-GNGN à la une dans la Revue de l'Outaouais!

La semaine dernière, un article très flatteur est apparu dans la revue hebdomadiare locale le 23 août dernier. Yannick, le journaliste était venu voir l'avion et a posé mille et une questions sur mon expérience de constructeur amateur. Je m'attendais à un article caché dans un coin obscur de la revue, toutefois me voilà à la une... je ne m'y attendais vraiment pas...! Merci Yannick!

article Revue de l'Outaouais

Ce weekend j'espérais me rendre à l'Ile Manitoulin re-visiter mon père et Noreen, encore en compagnie de Richard. Cependant on annonçait une météo marginale pour le vol de retour et je n'ai pas tenté ma chance... heureusement car la météo de lundi était assez marginale.

J'en ai donc profité pour continuer l'inspection annuelle, et fait multiples vérifications et correctifs. En vérifiant le gascolateur, j'ai découvert des saletés mais en reposant le tout, j'ai encore gaffé en déchirant le joint d'étanchéité, faut dire qu'il est assez peu visible et assez fragile aussi. J'ai donc commandé une nouvelle pièce chez ACS. J'ai aussi vérifié le filtre à essence qui était lui aussi contaminé, j'ai donc nettoyé cette fois en m'assurant de ne pas gâcher le joint...

J'ai pu vérifier l'état de mes cylindres, voici quelques photos prises à l'aide de mon borescope:

soupape d'admission

soupape d'échappement

tête du piston

On peut voir combien le piston est déjà encrassé suite à une quarantaine d'heures d'utilisation seulement, toutefois les soupapes d'admission et d'échappement sont en très bonne condition. Les bougies sont aussi très propres, aucune trace de plomb. Je crois que ma technique d'appauvrissement agressive s'avère efficace.

Sur le plan de l'inspection annuelle, j'ai vérifié le fonctionnement du ELT, j'ai réparé un trou dans le capot supérieur causé par un frottement contre la cloison que j'ai coupée et limée afin de réduire sa hauteur. J'ai aussi tenté la modification de la vanne de débit d'air au refroidisseur d'huile, mais j'ai finalement décidé de l'enlever et d'en fabriquer une nouvelle qui sera plus étanche contre les fuites d'air.

Il m'en reste encore beaucoup à faire.. et je dois donner une formation à Montréal ce weekend, donc fort probable que le tout ne sera pas prêt avant quelques semaines. :-(

Alex est toujours à Saskatoon en train de faire des heures sur son Mooney M20F, quatre heures à date, il espérait faire un premier vol voyage avec instructeur aujourd'hui avant d'entreprendre le voyage vers Gatineau. La mauvaise météo et d'autres détails ont retardé ses vols. Apparement qu'on projète une zone de haute pression toute la semaine, ce qui augure bien pour la météo lors de son vol de retour. Go for it Alex!

____________________________________________________________________________________

mardi 29 août 2017 – vol à Sudbury- 39 h sur le Hobbs

Mercredi j'ai pu finalement emmener Alex en avion et nous avons fait un aller-retour à Lachute. Il a adoré l'avion et en a profité pour admirer le paysage et pour zigonner sur sa tablette, question de se familiariser avec Flight Plan Go, un logiciel gratuit permettant de naviguer via GPS. Alex vient de s'acheter un Mooney M20F qu'il est allé chercher en Saskatchewan cette semaine. N'ayant aucune expérience sur un avion à train escamotable / moteur injection / hélice à pas variable, il s'est réservé un bloc d'heures auprès d'un instructeur de vol. Il prévoit piloter l'avion pour le vol de retour la semaine prochaine. J'ai bien hâte de voir son bolide...

Samedi matin, j'ai décollé avec mon frère Richard pour Sudbury où mon père et sa conjointe Noreen nous attendaient à l'aéroport. Ce fut un beau moment même si j'ai un peu gâché l'atterrissage à Sudbury. :- ( Mais je me suis repris lors de l'atterrissage à Gatineau. :- ) La météo était sublime pour le trajet dans les deux sens, 1,5 heure environ pour le trajet, le quart du temps requis pour le même trajet en auto.... pas mal!!! C'est surtout l'accomplissement d'un rêve de longue date...! :- )

Le dimanche il y avait une fête pour mon parrain et ma marraine qui célébraient leur 70e anniversaire de mariage..! Une inspiration pour nous tous... Lors du retour, suite au décollage à Sudbury, j'ai fait un détour vers la maison où la fête se passait toujours dehors... un 360 et quelques battements d'ailes pour saluer tout le monde avant de prendre le cap vers Gatineau. Un beau moment encore...

Quelques photos:

 

À 8500 pi direction CYSB...

Oncle Alfred et tante Thérèse...

 

____________________________________________________________________________________

dimanche 20 août 2017 – carénages en vol - 35,6 h sur le Hobbs

Samedi j'en ai profité pour débuter mon inspection conditionnelle annuelle, qui est due à la fin de ce mois. J'ai aussi fait la vérification dictée par les SB de Vans: SB 14-02-05 (vérification du longeron du gouvernail de profondeur pour failles) et SB 16-03-28 (vérification du longeron arrière de l'aile pour failles, près de la fixation intérieure de l'aileron). Avec l'aide de mon borescope je n'ai détecté aucune faille :-). J'ai opté d'en faire un peu à la fois, en suivant la liste de vérification, sans arrêter de voler entre temps.

Dimache j'ai fait des vérifications de vitesse avec les carénages. Voici les résultats: altitude, rpm, MAP, IAS, TAS, FF

6040 2400 24,2 153 168

6140 2510 24 157 174

6140 2520 24 152 169 9,2

6100 2610 24 154 171 9,5

6020 2650 24,1 159 176 12,6 CHT: 346-376 degF

6140 2310 24,2 152 /69 8,9

6040 2200 24,3 145 161 8,7

6000 2100 24,3 144 159 8,2 CHT: 311-352 degF

Ces résultats se comparent favorablement à ceux que j'ai connus dernièrement, mais j'ai négligé de prendre des mesures exactes. Les dernières mesures prises datent de cet hiver alors que l'air était beaucoup plus froid (-14 degC, 7000 pi, 2600 rpm, 23 po Hg, 164 IAS, 184 TAS, 10,5 gal/h), or il faudrait comparer dans des conditions similaires.

J'aurais aimé faire un vol à l'Île Manitoulin, où mon père et sa femme Noreen sont installés pour l'été. C'est un rêve de longue date qu'ils puissent venir me chercher à l'aéroport qui est à 15 minutes de leur campement. La météo était trop limite pour moi, je vais me reprendre la semaine prochaine.

____________________________________________________________________________________

mercredi 16 août 2017 – météo moche, carénages enfin passés au primaire et installés

Samedi la météo n'était pas au RV pour un vol, j'en ai profité pour avancer sur les carénages et sur les bouts d'aile que Chantale et moi avions enlevés vendredi soir. C'était chic que Chantale puisse m'aider avec ça.

Dimanche j'étais enfin prêt à poser les carénages et les bouts d'aile, mais je me suis aperçu que j'avais négligé de peindre à un endroit sur le carénage droit. J'ai donc refait mardi soir.

J'ai profité d'une visite au hangar pour vérifier l'angle d'incidence des ailes, qui sont à 0,5 degrés près de l'angle optimal. Donc la tendance de roulis vers la gauche n'est pas causée par une incidence différentielle des ailes. Il me faudra vérifier le positionnement des ailerons de chaque côté. Alex me conseille d'ajuster l'angle des volets car c'est apparemment de cette façon qu'on corrige une tendance de roulis sur la plupart des modèles d'avions.

J'ai réussi à poser les saumons d'aile et les carénages mardi soir et j'ai hâte de voir l'effet qu'ils auront sur le comportement et sur la vitesse de croisière...

Quelques photos:

Chantale au boulot....

Carénages au primaire...

____________________________________________________________________________________

vendredi 4 août 2017 – météo sublime, quelques vols avec passagers

Nous avons eu droit à une météo splendide depuis une semaine et j'en ai profité pour faire des vols et emmener des personnes qui attendaient depuis longtemps... plusieurs années quoi.... Marc Antoine s'est porté volontaire en premier et il a eu droit à un beau baptême... quelques manoeuvres plus corsées en plus... tel qu'il le souhaitait!!!

Avec Chantale, nous avons fait un vol plus sobre, un 'aller-retour à l'aéroport de Lachute CSE4, où nous avons partagé une bonne poutine et un coke. Il y avait un type avec un joli RV7 avec qui nous avons parlé pendant quelques minutes... il a acheté son avion actuel mais est en train d'en construire un autre... qu'il souhaite faire identique apparemment...

Chantale, de nature anxieuse, était très inquiétée par les quelques turbulences et à ne pas savoir où se situaient les avions environnants. Lors du vol de retour, nous avons dépassé un C-172 qui se pointait aussi vers Gatineau mais à une altitude de 2000 pi alors que nous étions à 2500 pi. Il était à quelques milles au nord de nous, et nous avons pu le repérer, alors sans danger... J'espère qu'elle va s'habituer rapidement à ce genre de choses qui sont fort normales en aviation... surtout si on un jour faire des vols à Québec ou à Sudbury!

Finalement, mon beau père Jean Jacques a fait un vol où il a eu l'occasion de piloter l'appareil pendant une vingtaine de minutes.. il a beaucoup aimé, malgré les quelques turbulences lors du retour vers l'aéroport.

Côté construction, je continue avec les carénages de roues où j'ai finalement appliqué quelques couches de résine en guise de finition. Il me reste à poncer légèrement et appliquer le primaire, ensuite installer la quincaillerie, dont quelques écrous-prisonniers. En même temps, je vais en profiter pour enlever les saumons d'aile et faire les retouches en primaire aux endroits qui ont été égratignés.

J'attends l'installation des carénages avant de corriger la tendance de roulis vers la gauche. Je vais suivre les instructions de Van's à ce sujet. Le type en RV7 à Lachute m'a indiqué qu'il a dû corriger cette tendance sur son appareil. Il s'est procuré quelques pentures d'ailerons non percées de chez Van's, et par itération a pu légèrement déplacer les ailerons à une hauteur appropriée de chaque côté. Il a dû refaire aussi le placement de ses carénages de roues et de train d'atterrissage, qui avait un impact majeur sur la tendance de roulis.

Finalment, déjà un an depuis l'inspection finale de l'appareil, qui a eu lieu en août 2016. Je dois donc bientôt faire la première inspection conditionelle annuelle, ce que je prévois faire en étapes pour me permettre de continuer à voler entre temps.

Quelques photos:

Chantale à Lachute

Au retour avec Jean Jacques

i pour communiquer avec moi

Premier | Précédent | 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 | Prochain | Dernier